AVICCA 2016 d'automne et couverture mobile de la France : une priorité sur le court terme

7 décembre 2016 à 19h03
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h18 -

Comme le rappelait Axelle Lemaire durant le colloque de l'AVICCA d'automne 2016, la couverture mobile des territoires dans les zones moins denses est un des axes urgents des efforts du gouvernement, avec un projet de loi de finances 2017 plus ambitieux.

Si le dernier Trip 2016 de l'AVICCA, a permis de faire un bilan sur le déploiement des réseaux en fibre optique sur les Réseaux d'Initiative Publique, un sujet qui a monopolisé plusieurs interventions des participants durant cet événement est également venu des zones blanches mobiles.
Afin de répondre à ce genre de problématique de suivi et d'information, l'ARCEPvient de lancer une consultation publique afin de faire évoluer ses observatoires de mesures des services de télécommunications, fixes et mobiles.

De même, l'Agence Nationale des Fréquences Radio propose désormais une nouvelle version de ses données Open Data sur le déploiement des antennes hertziennes (2G/3G/4G) des opérateurs.
Enfin, notez que le Plan France THD vient d'initier depuis lundi 5 décembre au soir une grande campagne d'information auprès du grand public, sur le déploiement du Très Haut Débit en France, sujet majeur de la société française pour les années à venir…

L'Observatoire ARCEP de la couverture mobile des territoires



Remerciements d'Axelle Lemaire

Comme le précisait Axelle Lemaire en préambule de la journée du 24 novembre de l'AVICCA, la validation du Plan France THD par la Commission Européenne, après 2,5 ans de 'bataille' est une reconnaissance des efforts et des ambitions de ce projet français, unique de par son envergure.

Fière du Plan France THD et plus récemment du guichet et projet France Mobile, Axelle Lemaire en a profité pour remercier les équipes et les acteurs du déploiement du THD en France, consciente qu'après les élections présidentielle, elle pourrait ne plus faire partie du projet... Dommage, car sous son impulsion, le paysage numérique a pris un nouvel essor applaudi par tous, avec en particulier le projet de loi pour une République Numérique.

Axelle Lemaire, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargée du Numérique et de l'Innovation



Guichet France Mobile : la couverture mobile, une priorité sur le court terme !

Dans l'avancement de la couverture des centre-bourgs identifiés comme nécessitant une couverture mobile urgente, ce sont 268 nouveaux qui se sont ajoutés au 3500 déjà couverts dans le cadre du programme "zones blanches" lancé depuis 2003. D'ici mi-2017, ce sont 3800 centre-bourgs qui devraient être couverts au moins en 2G (voix et SMS), au lieu de fin 2016 comme prévu à l'origine (on en est à 91% en estimation à fin décembre).

Pour la couverture mobile Haut Débit (3G ou 4G), l'objectif initial était de 100% de couverture des centres-bourgs au 30 juin 2017… Inutile de dire que tout ceci a pris du retard !

Cela vient notamment du recensement des problèmes et de la validation des dossiers de ces spots mal couverts. L’État s'est engagé à prendre en charge l’intégralité des coûts de construction des pylônes pour un investissement de 30 millions d’euros, afin que les opérateurs puissent venir déployer leurs antennes sur ces 268 bourgs recensés. Les difficultés relevées dans le cadre des CRANT (Commission Consultative Régionale pour l’Aménagement Numérique du Territoire), feront alors l'objet de co-financement avec les collectivités locales.

L'ANFR propose l'Open Data sur le déploiement des antennes hertziennes


Pour cela, le gouvernement met en place une plate-forme France Mobile, afin de permettre notamment aux collectivités de remonter des déficiences en matières de couverture numérique des territoires, afin de déterminer quels sont les sujets prioritaires, pour les soumettre aux opérateurs afin qu’ils y apportent une solution.

Le budget alloué au déploiement THD à la hausse sur 2017


Parmi les annonces récentes, on peut apprécier en effet que le projet de loi des finances 2017 (PLF) a vu son enveloppe allouée au 'Programme 343' du Plan France THD revu à la hausse, passant à 409,5 M€ au lieu des 150M€ initialement prévus (188 M€ en 2016). Pour justifier cette hausse bienvenue, on trouve un déploiement de la fibre optique qui s'accélère (l'objectif de 50 % de la population couverte fin 2017 en FTTH a été tenu dès fin 2016), avec tous les dossiers des départements désormais déposés, mais aussi l'intégration de France Mobile.
En dehors des centres bourgs, le Gouvernement a obtenu l’engagement des opérateurs à couvrir 1 300 sites sur une période de cinq ans (260/ans), avec ce guichet ! La Caisse des Dépôts a d'ailleurs annoncé un système de financement spécifique pour les collectivités, qui a été voté afin de financer les projets éligibles à ce grand projet de résorption de la fracture numérique mobile des territoires.


Le grand chantier de la couverture mobile en zones moins denses est donc bien lancé, malgré des retards à l'allumage et encore des recensements de problèmes à identifier. D'ailleurs, Patrick Chaize, Sénateur de l'Ain, Membre de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable et Président de l'AVICCA rappelle bien qu'il est essentiel sur ces projets qu'il n'y ait pas de date butoir de fermeture du guichet France Mobile ou de l'identification des problèmes de couverture.