La domination du smartphone et de ses accessoires sur le marché du téléphone mobile

22 février 2016 à 13h29
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h19 -

Un prix moyen sous la barre des 200 euros, l'essor des écrans 5 pouces et de la compatibilité 4G et surtout le développement du marché de l'accessoire pour smartphone : les grandes tendances du marché français du téléphone mobile.

Comme l'an passé, GFK vient de sortir son étude « Référence des équipements connectés » qui révèle les tendances - entre autres- du marché de la téléphonie mobile et des équipements associés.

Plus d’un Français de plus de 11 ans sur deux est équipé d’un smartphone. D’ailleurs, la part du smartphone augmente dans le marché du téléphone mobile. En 2013, en France, 67% des téléphones vendus étaient des smartphones, en 2014, cette part a atteint 76% pour s’établie à 81% en 2015, avec 20 millions de smartphones vendus dans l’hexagone sur un marché de 24.6 millions de téléphones mobiles, révèle l’étude.

Un budget smartphone inférieur à 250 euros

L’essor du sim free et plus généralement la démocratisation du smartphone ont permis cet essor. On assiste d’ailleurs à l’émergence du segment à moins de 50 euros. Le prix moyen dépensé pour l’acquisition d’un smartphone reste stable à 184 euros, ce qui corrobore l’étude Prixtel/Ipsos qui indique que seule une minorité de Français (14%) était prête à dépenser plus de 250 euros pour l’achat d’un smartphone. Ils sont principalement vendus dans des enseignes grand public.
Les opérateurs avec leur modèle de téléphone subventionné tirent leur épingle du jeu sur le marché du haut-de-gamme où ils concentrent 70% des achats.

Les smartphones en eux-mêmes sont plus grands : on assiste à des ventes de plus en plus importantes de téléphones 5 pouces. Ils sont aussi de plus en plus compatibles 4G (1 terminal sur 2 vendu en 2015 l’était).

3.6 milliards d’euros ont ainsi été générés par la vente de smartphones, soit une croissance de 4% par rapport à l’année précédente.

Un véritable écosystème autour du smartphone

Néanmoins la croissance est bien plus forte en ce qui concerne tout l’écosystème autour du smartphone : accessoires dédiés, accessoires compagnons ou encore le wearable…

Les accessoires dédiés au smartphone (chargeurs, batteries mobiles, protections…) représentent ainsi 400 millions de chiffre d’affaires, avec une croissance à 25%. C’est encore mieux si on lorgne du côté des accessoires compagnons qui dépendent plus ou moins du smartphone (stations d’écoute, montres et bracelets connectés, casques…) : 760 millions d’euros et une croissance à 35% ! Soit un marché de plus d’1.2 milliards d’euros rien que pour les accessoires !

previsions 2016 écosystème smartphone

Dans ce segment, le marché de la montre connectée reste compliqué : les usages ne sont pas forcément rentrés dans les mœurs, ni vraiment lisibles, le prix reste élevé, la montre traditionnelle conserve un poids important et surtout la dépendance au smartphone demeure. Les trackers ont tendance à se « boboïser » avec un achat sur deux qui se fait en Île-de-France et se révèlent saisonnièrs, avec un pic en mai, juin et juillet, ainsi qu’à Noël. Les sportifs restent aussi une niche pour le marché des casques : un Français sur deux souhaite ainsi écouter de la musique pendant ses sessions sportives. Ce marché gagne 2% en valeur, mais observe un léger recul en volume.

GFK prédit une croissance du marché de 4% en 2016, à 3.6 milliards d’euros. Quant aux accessoires, qu’ils soient dédiés ou simplement compagnons, ils devaient connaitre une croissance de 2%, avec un chiffre d’affaires d’1.5 milliards d’euros.