Les enchères 5G reportées à l'automne ?

30 avril 2020 à 14h26
- Mis à jour le 30 avril 2020 à 14h28 -

Officiellement reportées à cause du Coronavirus, l'attribution des fréquences de la 5G devrait avoir lieu cet automne. Avec ce calendrier, le nouveau réseau mobile pourrait être commercialisé fin 2020 ou début 2021.

Les fréquences de la 5G devraient être attribuées en septembre

Alors qu'elles auraient dû avoir lieu en avril, les enchères pour l'attribution des fréquences du nouveau réseau mobile 5G ont été repoussées à cause du coronavirus. Mais, il y a encore quelques jours, le nouveau calendrier de la 5G n'était pas très clair. Il l'est désormais un peu plus.

Le 22 avril, invité à s'exprimer devant les membres de la commission chargée de l'aménagement du territoire et du développement durable au Sénat, Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, le régulateur des télécoms, a présenté ce qui ressemble à un calendrier pour les enchères pour l'attribution des fréquen ces 5G : "Nous envisageons de les tenir soit fin juillet, soit en septembre. Cela dépendra de la vitesse de sortie du confinement". À l'automne, donc.

Interrogé ce matin sur le plateau de BFM Business, Stéphane Richard, le patron d'Orange, l'un des quatre opérateurs à participer aux enchères 5G, a encore été plus précis : "Les enchères pourraient prendre place vers le mois de septembre ou octobre, quelque chose comme ça. Nous, ça nous va bien". 

Vers une commercialisation de la 5G fin 2020 début 2021

Si on se fie au calendrier avancé par Sébastien Soriano et précisé par Stéphane Richard, le coup d'envoi de la 5G en France pourrait avoir lieu soit à la fin de l'année 2020, soit au début de l'année 2021.

En effet, avant le commercialisation, le processus d'attribution de la 5G doit aller à son terme. Prochaine étape, donc : les enchères. Si les quatre grands opérateurs (Bouygues, Free, Orange et SFR) sont assurés de disposer chacun d'un bloc de 50 MHz dans la bande des 3,5 GHz, ils vont ensuite participer à des enchères pour acheter, par bloc de 10, les 110 MHZ restants. Mais, ce n'est pas tout. Il faudra ensuite positionner chaque opérateur sur cette bande des 3,5 GHz avec ses blocs de fréquences. Une phase qui devrait durer un peu moins d'un mois. Il faudra enfin publier les autorisations d'utilisation des fréquences 5G. Cette phase, qui permettra de rendre la 5G utilisable sur le plan commercial, devrait également durer environ trois semaines. Voilà pourquoi la commercialisation de la 5G n'interviendra pas avant la fin de l'année.