Free Mobile met le paquet pour améliorer sa couverture 4G

Un forfait Free pas cher en vente privée pour la rentree
4 octobre 2019 à 16h29
- Mis à jour le 7 octobre 2019 à 11h31 -

Depuis plusieurs mois, Free est l'opérateur le plus actif sur le déploiement de la 4G. Objectif : muscler sa couverture mobile en zone rurale, mais aussi améliorer les débits proposés.

Des forfaits Free à prix attractifs et plutôt généreux en gigas, mais un réseau 4G pas toujours au rendez-vous, en particulier en campagne... Pour améliorer sa qualité de service, en particulier sur l'Internet mobile, Free muscle sa couverture mobile depuis plusieurs mois. Objectif : une couverture plus exhaustive mais aussi de meilleurs débits en 4G+ pour les clients des forfaits Free, en attendant l'arrivé de la 5G, pour laquelle l'opérateur de Xavier Niel commence à se préparer.

Couverture mobile : Free réduit son retard

Parti plus tard que ses rivaux, Free se trouve encore aujourd'hui quelques longueurs derrière Orange, Bouygues Telecom et SFR. Mais l'écart se resserre... Selon l'observatoire mis à jour aujourd'hui par l'ARCEP, le régulateur des télécoms, la marque de téléphonie du groupe Iliad affiche en effet un taux de couverture 4G de 93% de la population, contre 99% pour ses concurrents. Si l'on s'intéresse à la couverture du territoire, en revanche, l'écart est plus conséquent : selon les données théoriques communiquées à l'ARCEP, Free couvre 73% de la métropole en 4G, contre 83% pour Bouygues et SFR, et même 87% pour Orange.

Tester la couverture 4G Free chez moi

Free met les bouchées doubles sur la 4G 700 MHz

Les chiffres de déploiement des derniers mois suggèrent néanmoins une accélération conséquente de Free sur la 4G. L'opérateur se montre ainsi le plus actif depuis le printemps sur l'implantation de nouveaux sites mobiles. Il met particulièrement l'accent sur l'activation d'antennes en 700 MHz : 7 000 de plus en un an, et près de 3 000 sur les trois derniers mois. Avec notamment un mois de septembre record, selon les données émanant de l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR). Une accélération fulgurante rendue possible par le déménagement de la TNT de cette portion du spectre, une opération d'envergure lancée il y a deux ans et achevée en juin dernier.

Meilleure couverture 4G Free... et meilleurs débit

Free a donc investi massivement ce nouveau terrain de jeu, qui doit lui permettre d'améliorer sensiblement sa couverture 4G. Notamment en zone peu dense, où son signal portera plus loin grâce aux fortes capacités de propagation de la bande des 700 MHz. Autre intérêt : en l'agrégeant aux autres bandes qu'il exploite déjà - 1 800 et 2 600 MHz - l'opérateur va également pouvoir proposer plus massivement de la 4G+, et ainsi augmenter le débit délivré par son réseau mobile dans les zones couvertes. D'autres avancées techniques commencent en outre à produire leurs effets, permettant aux clients Free Mobile de profiter de débits dépassant désormais les 400 Mb/s.

Déploiement 4G de Free sur la bande de fréquences 700 Mhz

La 5G Free en ligne de mire

D'ici à la fin de l'année, l'objectif annoncé il a quelques mois par Free est "d’avoir déployé 10 000 sites en 700 MHz 4G+". Et d'ici un an, l'opérateur promet que cette fameuse "fréquence en or" sera disponible sur l'ensemble de son réseau 4G. A point nommé pour y déployer le réseau 5G de Free, puisque la bande des 700 MHz fait partie des fréquences identifiées pour véhiculer le futur standard mobile.

Dans un premier temps, toutefois, c'est une autre bande de fréquences qui focalise l'attention : celles des 3,5 GHz, qui fera l'objet des premières enchères 5G de cet automne. De ce côté aussi, Free commence à avancer, avec quelques mois de retard sur ses concurrents : au mois de septembre, l'opérateur a obtenu une première salve d'autorisations pour des sites 5G expérimentaux en 3,5 GHz. Au printemps dernier, l'opérateur l'avait assuré : il disposera "d’un réseau prêt pour la 5G, dès l’attribution des nouvelles fréquences". Affaire à suivre en 2020.