FreedomPop se rapproche de chez nous : après les USA, l'Angleterre pour le forfait mobile à 0 euro !

29 septembre 2015 à 12h04
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

FreedomPop est un opérateur MVNO américain qui propose à déjà plus d'un million de clients aux USA des offres Internet et surtout mobiles, basées sur un modèle Freemium, avec par conséquent un abonnement de base totalement gratuit...

Nous vous en avions déjà parlé l'an dernier, pour une société lancée en 2012 en Californie. FreedomPop vient de lever 30 millions de dollars durant l'été, ce qui devrait lui permettre de se lancer sur de nouveaux territoires, la direction annonçant vouloir assurer une présence dans 20 pays d'ici 2017, et sur 7 nouveaux territoires dans les 12 prochains mois.En tout, depuis trois ans, ce sont près e 50 millions de dollars qui ont été levés par la société.

Aux USA, FreedomPop travaille avec Sprint pour fournir à ses abonnés l'accès à un réseau mobile 4G Wimax et au WiFi. Les clients peuvent acquérir un smartphone auprès de l'opérateur ou utiliser un smartphone Sprint aux USA. Une fois activé, sur le sol américain, ce sont 200 minutes d'appels, 500 SMS et 500 Mo d'Internet qui sont utilisables tous les mois. Sur le premier mois, ce sont même les appels et SMS illimités et 1 Go de fair use internet qui sont offerts !

Des options et services payants en plus

Ensuite, pour tout Mo d'internet supplémentaire, ce sont 2 cents (aux USA), pour toute minute d'appel ou SMS, c'est 1 cent qui est facturé. Pour 20$, on bascule alors sur de l'illimité. De même, divers services payants sont proposés, comme le report des data Internet sur le mois suivant, l'ajout d'une assurance, le cryptage des données/appels pour ceux qui ne veulent pas être espionnés, les appels internationaux... Tout ceci avec des systèmes avec ou sans engagement selon les programmes proposés.

Les prix varient entre 3$ et 10$ mensuellement, avec en moyenne des utilisateurs qui souscrivent à 2,3 options par mois. Bref, la moitié des utilisateurs payent ay final ente 14$ et 15$, ce qui permet de rentabiliser l'ensemble de l'offre gratuite proposée à tous et toutes.

A l’année, pour de l’illimité en voix/SMS et 500 Mo, 6,67 dollars mensuels…



FreedomPop désormais au Royaume-Uni

C'est au final l'Angleterre qui vient de voir débouler FreedomPop, cet opérateur mobile pas comme les autres en beta-test, se basant sur ce concept d'abonnement Freemium. Un concept qui ne manque pas d'atouts, à commencer par sa gratuité totale dans son offre de base.

En Angleterre, ce sont 200 minutes, 200 SMS et 200 Mo de données gratuites qui sont proposés aux abonnés, sans durée d'engagement et à vie. Là encore, une offre promotionnelle (réservée au 10 000 premiers abonnés) implique sur le premier mois 1000 minutes, 1000 SMS et 1 Go de données.Le service utilise à la fois du réseau 4G (X-Mobility/Three UK) et du WiFi lorsque cette technologie est disponible, selon un principe similaire aux applications comme Viber ou Skype.

FreeedomPop propose également des smartphones abordables…



De la publicité et des sondages pour financer les forfaits ?

Un autre moyen pour obtenir du forfait data supplémentaire consiste a priori à accepter de répondre à des enquêtes, à acheter des biens (une sorte de cashback/fidélisation), à télécharger des coupons et à recevoir de la publicité... Cela pourra également signifier l’acceptation de partager certaines de vos données personnelles…

A voir maintenant si ce genre de modèle économique va aussi être décliné en Europe. Quant à voir ce genre de modèle Freemium arriver en France, rien n'est moins sûr. Les opérateurs proposent déjà pour la plupart des forfaits à 0 euros pour leurs abonnés quadruple play et aller au-delà, risque de faire tomber leur rentabilité trop basse.

FreeedomPop propose également des smartphones abordables…