Google bientôt opérateur mobile MVNO aux USA ?

23 janvier 2015 à 10h22
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

Selon divers médias américains, Google aurait signé avec les opérateurs T-Mobile et Sprint aux USA un accord pour utiliser leurs réseaux afin de devenir opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO).Google continue à se déployer dans tous les secteurs du numérique, et après les voitures, Smartphones ou lunettes connectées, c'est la téléphonie mobile qui revient à l'ordre du jour. Un secteur sur lequel le géant de l'Internet est déjà massivement présent mais qui pourrait se voir crédité d'une nouvelle brique courant 2015. Project Nova serait sur le point de toucher le grand public, permettant à Google d'utiliser les infrastructures d'opérateurs existants, afin de proposer ses propres forfaits mobiles aux américains. Pour initier ces tests, Google aurait signé des accords avec les numéros 3 et 4 américains de la téléphonie, Sprint et T-Mobile. Ce dernier faisait d'ailleurs l'objet fin 2014 de l'intérêt de Free pour un potentiel rachat qui ne s'était finalement pas concrétisé.

Google Nexus

Google bientôt opérateur mobile ?
Ce principe de MVNO permettrait à Google de très rapidement pouvoir proposer des offres de forfaits mobiles sur le sol américain, en utilisant les réseaux d'opérateurs déjà bien implantés. Du côté de Google, cela permettrait d'éviter des frais de construction de ses propres réseaux. Sur un marché américain mis à mal par les offres low cost, ce serait pour Sprint et T-Mobile un excellent moyen d'amortir leurs frais structurels. Etant devenu avec Android l'OS dominant du marché de la téléphonie mobile mondiale, Google propose également quelques Smartphones Nexus et c'est assez logiquement que ce Project Nova pourrait voir le jour. Mené par Nick Fox et déjà testé depuis plusieurs mois en interne, son succès dépendra évidemment des premiers retours, avec des contrats qui seront renégociables selon le succès - ou non - de ces services mobiles Google.

Google Fiber, un service proposé sur trois  agglomérations amréricaines

Google Fiber poursuit son expansion
En marge de ces news, le réseau fibre optique de Google, déjà déployé aux USA dans trois villes (Austin, Kansas City et Provo), poursuit son développement, en projet dans une trentaine de villes américaines supplémentaires, dont une dizaine déjà confirmées (Atlanta, San José, San Antonio, portland...). De la même façon, Google investit depuis de nombreuses années dans le déploiement de câbles sous-marins afin de connecter par fibre optique des continents, avec plusieurs centaines de milliers de kilomètres de fibres déjà déployés dans le monde. Comme pour la plupart des grands de l'Internet, la maîtrise des réseaux physiques, hertziens/satellitaires est une priorité, comme le montrait la récente annonce de la participation financière de Google (1 milliards de dollars) au projet de réseaux de satellites Space X.