Internet mobile : les performances d'Orange, Free, SFR et Bouygues au 2e trimestre selon nPerf

6 juillet 2017 à 13h32
- Mis à jour le 5 septembre 2019 à 17h08 -

Quelle qualité de service pouvez-vous attendre de l'opérateur de votre réseau mobile ? L'observatoire trimestriel nPerf dresse le bilan des performances au printemps 2017.

Selon le dernier baromètre de nPerf, spécialiste de la qualité de connexion mobile et fixe, Orange reste le réseau le plus performant sur l’Internet mobile toutes technologies confondues (2G/3G/4G). Si l’opérateur historique domine le haut-débit en termes de performances, les meilleurs résultats en très haut débit (4G) sont à mettre au crédit de Free. Dont les abonnés restent toutefois pénalisés par une couverture réseau moins efficace.

nPerf: les performance Internet des opérateurs



2G/3G : la palme à Orange, SFR et Bouygues bien placés

Premier enseignement de cet observatoire nPerf pour le T2 2017, basé sur les tests de vitesse réalisés par les utilisateurs de son application : les abonnés mobiles qui ne bénéficient pas d’une couverture 4G ont tout intérêt à se tourner vers Orange, SFR et Bouygues. Les trois opérateurs affichent des performances assez proches sur le haut-débit, avec un avantage à Orange, qui approche les 7 Mb/s en réception. Si ses deux poursuivants affichent une moyenne supérieure à 6 Mb/s, Free reste sérieusement à la traîne à moins de 3 Mb/s. Des résultats « toujours aussi décevants », commente nPerf, alors que les clients de l’opérateur « utilisent toujours massivement » son réseau 2G/3G.

nPerf: Orange meilleur réseau sur la 3G



4G : Free premier, Bouygues dévisse

Les performances en très haut débit mobile permettent néanmoins à Free de se positionner juste derrière Orange sur les résultats globaux. Avec notamment un débit moyen proche de 42 Mb/s constaté en 4G, l’opérateur distance largement ses rivaux, même si cet écart de vitesse ne se traduit pas par une domination écrasante en termes de navigation et de streaming, selon les relevés de nPerf.

Derrière Orange, stable aux alentours de 37 Mb/s en moyenne, SFR ne réédite pas l’exploit du 1er trimestre, qui avait vu ses débits progresser de 30%. Mais les inquiétudes se portent surtout sur Bouygues, dont les résultats en 4G déclinent pour le cinquième trimestre consécutifs.Une « performance vraiment alarmante », souligne nPerf, qui enregistre pour cet opérateur un débit moyen inférieur à 25 Mb/s sur la période. Résultat : un décrochage de quelques points sur les usages par rapport à ses rivaux, aussi bien sur le streaming que la navigation.

nPerf: Free offre les meilleurs débits sur la 4G



Performance n’est pas couverture, et inversement

Le baromètre traduit une situation contrastée : Bouygues est l’opérateur le moins performant en matière de qualité de service 4G, selon nPerf, mais aussi celui qui affiche le taux de connexion en très haut débit le plus élevé : plus de 85% depuis le début de l’année. A l’inverse, Free offre la meilleure qualité de service 4G, mais la proportion de clients pouvant en bénéficier est moindre, comme en témoigne un taux de connexion 4G (71,8%) toujours en retrait par rapport à ses rivaux. Entre les deux, Orange et SFR dépassent les 80% de connexion en 4G. Avec un léger repli pour l’opérateur au carré rouge, qui avait bondi de 7 points au trimestre précédent.

Dans l’ensemble, cette statistique traduit toutefois les efforts de déploiement de l’ensemble des opérateurs, qui enregistrent tous des améliorations notable par rapport à fin 2016, avec notamment une amélioration de 5 points du taux de connexion 4G chez Free, Orange et SFR sur les six derniers mois.