Free rattrape son retard en 3G... pour la 4G ça s'accélère !

3 avril 2015 à 16h05
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

L'ANFR (Agence Nationale des Fréquences Radio) a publié son nouvel observatoire des réseaux mobiles, prenant en compte les informations fournies par les opérateurs sur leur couverture nationale, avec un opérateur particulièrement actif : Free Mobile !Comme tous les mois, l'Agence Nationale des Fréquences fait le point sur la couverture mobile du territoire, avec un focus tout particulier sur le déploiement de la 4G. Ce sont désormais 20 208 sites qui sont 'autorisés', parmi lesquels 16 634 sont en service, tous opérateurs confondus. Les autorisations de sites 4G accordées au cours du mois de mars ont augmenté de 1,6 % par rapport à février et c'est Free Mobile qui s'est montré particulièrement dynamique. D'ailleurs, Illiad s'est fendu d'un communiqué de presse pour mettre en avant ses efforts d’investissement, annonçant vouloir couvrir environ 60% de la population en 4G à fin 2015.

L'ANFR (Agence Nationale des Fréquences Radio) a publié son nouvel observatoire des réseaux mobiles, prenant en compte les informations fournies par les opérateurs sur leur couverture nationale, avec un opérateur particulièrement actif : Free Mobile !Comme tous les mois, l'Agence Nationale des Fréquences fait le point sur la couverture mobile du territoire, avec un focus tout particulier sur le déploiement de la 4G. Ce sont désormais 20 208 sites qui sont 'autorisés', parmi lesquels 16 634 sont en service, tous opérateurs confondus.
Les autorisations de sites 4G accordées au cours du mois de mars ont augmenté de 1,6 % par rapport à février et c'est Free Mobile qui s'est montré particulièrement dynamique. D'ailleurs, Illiad s'est fendu d'un communiqué de presse pour mettre en avant ses efforts d’investissement, annonçant vouloir couvrir environ 60% de la population en 4G à fin 2015.

Le réseau 4G en progression accélérée
Sans réelle surprise, c'est le réseau 4G qui continue à progresser de façon assez impressionnante chez tous les opérateurs. Concernant la couverture 4G+, pour laquelle les opérateurs annoncent régulièrement de nouvelles villes couvertes, l'ANFR ne donne pas encore de chiffres détaillés.
Pour faire un bilan rapide en France Métropolitaine sur la 4G, sur les antennes activées par l'ensemble des opérateurs, on constate une augmentation de 331 antennes (pour un ratio de 82,3% d'activation; certaines antennes étant 'partagées'), selon la répartition suivante :

- 91 nouveaux sites Orange (7 262 sites)
- 18 nouveaux sites Bouygues Telecom (6559 antennes)
- 72 nouveaux sites Numericable-SFR (3103 antennes)
- 267 nouveaux sites Free Mobile (3051 antennes)


Free Mobile passe la vitesse supérieure
Le constat qui s'impose concerne évidemment les efforts fournis par Free Mobile en 4G, qui affiche par ailleurs 5965 antennes autorisées contre 4271 pour Numericable-SFR. Cependant, sachant que Free Mobile ne possède pas de licences 800 MHz, il faut relativiser ces chiffres dans le réel, avec un réseau qui est moins performant par définition dans les zones denses...
Outre-mer, les autorisations accordées en Nouvelle-Calédonie à l’OPT-NC pour des sites 4G ont augmenté de 30 % le mois dernier.De son côté, SFR revendiquait fin 2014 plus de 50% de couverture en 4G, Bouygues Télécom plus de 71% et Orange plus de 74%. En France, selon les derniers chiffres, entre 11 et 12,7 millions d'utilisateurs de Smartphones profiteraient de la 4G, à l'aide d'un forfait et d'un terminal compatible.

La 3G au top... et Free Mobile qui revient dans la course
Si pour les trois opérateurs majeurs (Orange, Bouygues et Numericable-SFR), la couverture 3G est désormais massive, c'est encore une fois Free Mobile qui peut évidemment annoncer une progression importante, avec désormais 78% de couverture de la population en France métropolitaine avec son réseau 3G. Le quatrième opérateur respecte ainsi l'échéancier mis en place par l'ARCEP, le 'gendarme' des télécoms, au moins 75% de couverture à fin janvier 2015.
Free Mobile a désormais jusqu'à janvier 2018 pour couvrir au moins 90 % de la population française avec son réseau mobile 3G.Pour la 3G, le nombre total d’autorisations de sites s’établit à 40 251, dont 1 819 concernent l’Outre-Mer et en en 2G, 40 647 sites sont autorisés sur l’ensemble du territoire, dont 2 451 Outre-Mer.