Free Mobile : un début de réaction après les critiques ?

27 mars 2012 à 22h03
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h23 -

Les multiples réactions des principaux acteurs du secteur ont-elles finalement fait réagir Free Mobile ?Jusqu'à présent, c'était le silence radio à la direction de Free Mobile. Un peu comme pour certains clients entre 17 et 21 heures finalement.

Mais, malgré la ligne dure adoptée par Xavier Niel ("Free Mobile attaquera en justice toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements"), la situation semble évoluer.

Il faut dire que, depuis plusieurs semaines, la grogne d'un certain nombre de clients Free Mobile était palpable sur les forums de discussion et sur les réseaux sociaux. Les blagues, mais aussi les piques, ont fusé sur Twitter au plus fort des pannes à répétition.

Les abonnés Free Mobile n'ont pas été les seuls à réagir. Loin de là. Tout le monde (ou presque) y a été de son commentaire.

Orange, à la fois concurrent et partenaire de Free dans le cadre d'un contrat d'itinérance, a rejeté toute responsabilité à propos des problèmes techniques récurrents.

L'opérateur a, par ailleurs, menacé de suspendre son contrat d'itinérance "si des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter la qualité de service" de ses propres clients.

L'ARCEP s'est également exprimée sur le sujet. Selon son président, Jean Ludovic Silicani, les problèmes rencontrés s'expliquent par le manque d'anticipation des deux opérateurs sur le succès des forfaits Free Mobile, et sur les capacités nécessaires pour absorber le trafic Voix et Data.

Free Mobile restant toujours muet à ce moment, Edouard Barreiro (UFC Que Choisir) tweettait très ironiquement : "si je comprends bien l'ARCEP est en charge de la communication de crise de freemobile" !

Plus étonnant : les tribulations de Free Mobile ont été l'occasion pour Bouygues Télécom de communiquer sur le succès de ses forfaits mobiles B & You. Selon Olivier Roussat, le directeur général de l'opérateur, la moitié des demandes de portabilité des nouveaux clients B& You avait pour origine une résiliation Free Mobile la semaine dernière.

Le dernier acte du feuilleton est écrit par l'UFC Que Choisir. Son président - Alain Bazot - a envoyé un courrier de mise en demeure à Free Mobile en début de semaine. L'association de consommateurs exige que Free informe correctement ses clients et qu'il les indemnise pour compenser les dysfonctionnements.

Coïncidence ou pas : les abonnés Free Mobile (et seulement eux), qui se conenctent à leur espace client, peuvent accéder depuis aujourd'hui à une nouvelle page laconiquement intitulée "Tickets Réseau".

L'opérateur y liste les incidents tels que les défaillances d'équipements, la saturation des liens d'interconnexion entre les réseaux Free Mobile et Orange, ou les problèmes d'acheminement des SMS.

Selon Numerama, Free Mobile "travaille avec Orange à l'augmentation des capacités d'écoulement du trafic voix entre nos deux réseaux et prévoit un retour progressif à la normale sous 15 jours".

Ne dit-on pas que la patience est la mère de toutes les vertues ? Certains opérateurs concurrents ont d'ailleurs appliquer cette maxime à la lettre en prenant leur temps...pour attaquer en justice l'accord d'itinérance Orange / Free Mobile.