L'après buzz Free mobile et les ripostes de la concurrence

13 janvier 2012 à 17h03
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h24 -

Pour éviter les résiliations massives vers Free Mobile, la concurrence s'organise et lance des contre-offensives commerciales pour s'aligner....ou presque.En annonçant mardi dernier un forfait mobile illimité à moins de 20€ et une offre d'entrée de gamme à 2€, Free Mobile a jeté un pavé dans la mare.

Xavier Niel a également jeté un froid.... chez ses concurrents. Certains ont réagi promptement, d'autres se font attendre. L'occasion de tirer un premier bilan de l'après "10 janvier".

Commençons par l'analyse des conditions générales d'abonnement (une page, merci Mr Niel !) et de la brochure tarifaire de Free Mobile (40 pages quand même...). Indisponibles lors de la présentation de Xavier Niel, les informations contractuelles montrent quelques lacunes.

Si Free met en avant son fair-use de 3Go, aucune information n'est, en revanche, fournie sur les débits de la connexion 3G. La vitesse (3,6 mbit/s ? 7,2 mbit/s ? 14,4 mbit/s ?) n'est mentionnée nulle part. De la même manière, aucune précision n'est donnée sur le débit réduit au-delà du volume mensuel de data.

Comme le souligne l'UFC Que Choisir, l'illimité de Free Mobile est parfois limité. Ainsi, les SMS/MMS sont illimités mais... limités à 10 destinataires par envoi sous peine de facturation. Idem, les communications sont illimitées sous réserve d'un usage en "bon père de famille". Quant aux restrictions d'usage, elles sont pour le moins subjectives ("utilisation à des fins ou de manière anormale").

Et l'iPhone 4S 16Go à un euro promis en conférence de presse ? Il est certes à un euro lors de la commande, mais immédiatement suivi d'une facturation mensuelle de 19.99€ sur 36 mois ou de 29.99€ sur 24 mois.

Soit dit-en passant, Free Mobile ne propose ici aucune facilité de paiement sans frais. En effet, l'iPhone 4S revient à 720€ contre 599€ chez Sosh ou 629€ chez SFR par exemple. Soit une différence allant jusqu'à 121 euros.

La riposte de Virgin Mobile

Menacé par Free et déstabilisé par les milliers d'appels de ses clients, Virgin Mobile a été le premier opérateur à réagir. Dans un premier temps, il a envoyé un texto à ses abonnés en indiquant 3 nouveaux forfaits :

- une offre à 19.99€ avec appels inclus, SMS illimités et Internet 3G (3Go)
- une offre à 9.99€ avec 4H d'appels, SMS illimités et Internet 3G (3Go)
- une offre à 6.99€ avec 2H d'appels et SMS illimités

A noter que les MMS ne sont pas inclus et sont facturés 0.30€ l'unité. Par ailleurs, aucune information n'est pour l'instant fournie sur d'éventuels appels inclus à l'international ou sur l'usage débridé d'Internet (modem, VoIP, newsgroup, p2p...).

Virgin Mobile contre-attaque, dès à présent, pour éviter de perdre du terrain alors qu'il compte lancer ses propres offres ADSL Quadruple Play dans quelques semaines.

La riposte de Sosh

Assumée par Orange, la marque Sosh se positionnait déjà sur le segment "low cost" depuis septembre dernier. Face au "trublion", Sosh a été obligée d'adapter sa gamme avec 3 nouveaux forfaits :

- 2 heures + SMS/MMS illimités + WiFi Orange pour 9.90€
- 2 heures + SMS/MMS illimités + Internet 3G (1Go débit réduit au-delà+ VoIP/Modem) + WiFi Orange pour 14.90€
- appels illimités + SMS/MMS illimités + Internet 3G (1Go bloqué au-delà + VoIP/Modem) + WiFi Orange pour 24.90€

Le réajustement de la gamme a contraint Orange à supprimer son offre Sosh 5 heures à 29.90€. Rappelons que les forfaits Sosh sont sans engagement et proposent certains avantages comme le parrainage et des offres de remboursement sur certains mobiles (jusqu'à 100€).

La riposte de SFR

Du côté de SFR, la contre-attaque s'organise à partir de la gamme Red de SFR lancée en octobre dernier. Les nouveaux forfaits :

- appels illimités France + 46 destinations + SMS/MMS illimités + Internet 3G (1Go bloqué au-delà) + SFR WiFi pour 24.90€
- appels illimités France + 46 destinations + SMS/MMS illimités pour 19.90€
- 2H d'appels + SMS/MMS illimités pour 9.90€

Aucune information n'a été transmise sur le débit de la connexion (3G ou HSPDA ?) ni sur une éventuelle compatibilité des offres Red avec la promotion multi-packs, dans le cadre d'un abonnement avec une neufbox par exemple.

La riposte de Zéro Forfait

Zéro Forfait est un des plus petits opérateurs mobiles virtuels (MVNO) du marché français avec 90 000 clients. Pourtant, il a réagi rapidement à l'annonce de Free en mettant à jour ses "forfaits libres" :

- appels illimités vers 100 destinataires maximum pour 14.90€
- appels illimités + SMS illimités + Internet 3G (débit réduit après 500Mo) pour 18.90€

A noter que la minute hors forfait est facturée 0.10€ chez Zéro Forfait contre 0.38€ chez Sosh et seulement 0.05€ chez Free Mobile.

La riposte de B & You

Hier soir, Bouygues Telecom a annoncé également la refonte de ses forfaits "low cost" B & You. Au menu, deux nouvelles offres :

- 2H d'appels + SMS/MMS illimités + WiFi Bouygues + 20 Mo de data en 3G (puis 0,05€/Mo) pour 9.99€
- appels illimités France + 40 destinations + SMS/MMS illimités + WiFi Bouygues + Internet 3G 3Go pour 19.99€

A service équivalent, B & You serait donc au même tarif que le forfait illimité de Free Mobile sur le prix et plus intéressant que Sosh ou Red de SFR.

La riposte d'Orange Open

Mécaniquement, la baisse des tarifs des forfaits mobiles imposée par Free devrait inciter les opérateurs ADSL et Fibre à réduire les prix de leurs offres "tout en un" associant une connexion Internet et un abonnement mobile.

Après un premier remaniement en octobre dernier, Orange revoit de nouveau les prix de ses offres Open. Les caractéristiques du forfait 24/7 Special ne changent pas mais son prix chute de 27% en passant de 94,70 à 69,90€, et même 59,90€ pour ceux qui gardent leur mobile.

Le forfait Edition Flash 24/7 haut de gamme (avec 2Go de fait use pour la 3G+ et les appels inclus vers l'international) baisse également de 25€/mois. Son prix est dorénavant fixé à 89,90€ contre 114,90 précédemment.

A lire aussi