Galaxy J1, un smartphone entrée de gamme 4G par Samsung à moins de 160€

19 septembre 2016 à 08h10
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h18 -

Samsung est le constructeur de smartphone le plus présent sur le marché et chez les opérateurs, y compris désormais sur des modèles abordables avec notamment sa version 2016 du Galaxy J1, 4G et NFC, disponible en terminal nu à 159€...

Samsung est le constructeur de smartphone le plus présent sur le marché et chez les opérateurs, y compris désormais sur des modèles abordables avec notamment sa version 2016 du Galaxy J1, 4G et NFC, disponible en terminal nu à 159€...

Samsung poursuit la mise à jour de ses smartphones sortis l'an dernier, avec des versions 2016 améliorées, de quoi répondre aux attentes des clients avides de 4G et d'internet mobile. Afin de profiter pleinement des forfaits 4G en promotion en ce moment, la version 2015 du Galaxy J1 propose un design en plastique assez classique, un peu dans le style des Galaxy S4, S5 ou plutôt Prime.

Malgré la finition plastique, le rendu et la prise en main sont réussis, avec une taille modeste qui conviendra notamment aux 'petites' mains des plus jeunes et aux femmes. Décliné en 3 coloris très classiques (noire, blanc ou doré), ce smartphone apporte suffisamment de nouveautés par rapport à son prédécesseur '2015' pour constituer une solution d'entée de gamme intéressante, notamment pour les possesseurs d'un forfait 4G sans engagement.

Un petit écran mais avec technologie Super AMOLED

Malgré sa petite taille de 4,5 pouces de diagonale et sa faible résolution WVGA (480x800 pixels), l'écran de ce Galaxy J1 est suffisante pour la plupart des utilisations, avec un bon rendu des couleurs grâce à sa dalle Super Amoled. Le processeur Exynos 3475 à quatre coeur cadencés à 1,3GHz, avec 1Go de mémoire vive (contre 512 Mo avant), et 8Go de stockage (extensible par micro SD jusqu'à 128 Go), s'en sort plutôt pas mal.

Evidemment, sur certains jeux, les limitations techniques de la configuration se feront ressentir (ralentissement, même en résolution faible), la puce graphique Mali-T720 manquant de puissance. Pour naviguer sur Internet, regarder des vidéos et sur les jeux de types Clash of Clans, Boom Beach ou Candy Crush, cela reste tout à fait jouable.


4G et même NFC sont proposés par la Galaxy J1

Face à la rude concurrence des smartphones à moins 200€, ce Samsung J1 inclut bien entendu la 4G (jusqu'à 150 Mbit/s en réception), mais également le GPS et même la technologie sans fil Near Field Communication (NFC). Cette dernière permet d'utiliser le Galaxy J1 avec des enceintes sans fil compatibles, mais également de profiter de l'échange de fichier entre matériels, du paiement sans contact ou de l'accès à des informations géolocalisés avec des tags NFC présents désormais sur certains lieux publics, magasins ou affichages interactifs. WiFi, Bluetooth 4.2 et USB 2.0 complètent la partie connectique...



Capacités photos limitées et DAS élevé

Un des points les moins réussis de ce Galaxy J1 vient de ses deux appareils photos, seulement de 5 Mpx au dos, pouvant filmer HD 720p, avec un rendu très moyen, même quand les conditions de lumière sont bonnes. La caméra de 2 Mpx en façade est elle aussi en-dessous de la plupart des smartphones du même genre. Dans les autres points négatifs, trop souvent oubliés, le DAS est très élevé (0,994 W/kg), ce qui pourrait poser un problème aux personnes dites électro-sensibles. D'un autre côté, avec son DAS (débit d'absorption spécifique) de 1,38 W/kg, Apple crève aussi les plafonds avec son dernier iPhone 7, un élément curieusement oublié par la plupart des médias.

Le HTC Desire 530, un peu plus cher, mais plus séduisant

A moins de 160€, ce smartphone se retrouve face à de nombreux concurrents dans la même gamme de prix, et pour quelques euros de plus, le dernier HTC Desire 530 constitue une solution nettement plus séduisante...



Les caractéristiques du Samsung Galaxy J1
Réseaux 2G, 3G, 3G+, 4G (cat. 4 150 Mbps/50 Mbps)
Écran 4.5"" (114.1mm) WVGA (480 x 800 pixels en 16 millions de couleurs), Super AMOLED
Processeur Processeur Exynos 3475 (Quadcore 1,3 GHz) + GPU Mali-T720
Système d'exploitation Android Lollipop (5.1) + Touchwiz
Mémoire vive 1 Go
Stockage 8 Go de stockage (dont 4,1 Go libres), lecteur micro-SDHC (128 Go)
Appareil photo principal 5 mégapixels, flash, autofocus, enregistrement Full HD
Caméra frontale 2 mégapixels
Connectivité carte microSIM, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n 2.4GHz, Wi-Fi Direct, Bluetooth 4.1, microUSB 2.0, audio jack 3,5 mm, NFC
Divers GPS, Glonass, accéléromètre, capteur de proximité
DAS Tête : 0,996 W/kg - Corps : 1,17 W/kg
Dimensions 132.6 x 69.3 x 8.9 mm
Poids 131 grammes
Couleurs Noir, blanc, or
Batterie 2050 mAh (amovible)
Autonomie 1,5 jours en usage polyvalent, 12 heures en communication 3G, jusqu'à 9/10/11 heures en usage internet (3G, 4G, Wi-Fi), jusqu'à 14/39 heures en lecture vidéo/audio.
Prix 159€

Si Samsung est très convaincant sur le haut de gamme, notamment avec ses deux derniers Galaxy S7 et S7 Edge, sur l'entrée de gamme, le résultat est moins probant. Certes, pour moins de 160 euros, ce Galaxy J1 offre l'essentiel, notamment la 4G et même le NFC, une belle solution pour accompagner les forfaits sans engagement pour les primo-accédants ou les plus jeunes.

L'autonomie lui assure plus d'une journée d'utilisation, mais on pourra regretter surtout ses capacités photos décevantes, et un manque de puissance générale. Tournant sous Android Lollipop, avec une interface Samsung TouchWiz allégée, l'environnement logiciel est largement dans le coup. Si vous voulez plus de performances et des écrans plus grands (5 et 5,5 pouces), vous pouvez toujours opter pour les versions supérieures, Galaxy J3 et J7.