Les plateformes de streaming boostent les ventes de musique

streaming-musical-ventes-musique
14 mars 2019 à 17h29
- Mis à jour le 15 mars 2019 à 09h23 -

Pour la première fois, le streaming représente plus de la moitié des ventes de musique. Alors que les ventes physiques ont baissé de 15% en 2018, les ventes numériques en streaming ont, elles, bondi de 26%. Elles portent l'industrie musicale depuis trois ans.

Le streaming, c'est plus de 50% des ventes de musique en France

L'année 2018 marque un tournant pour l'industrie musicale. Car, l'année dernière, pour la première fois, les ventes de musique en streaming ont représenté plus de 50% des ventes de musique. Alors que les ventes physiques de musique ont chuté de 15% en 2018. Dans le même temps, les ventes numériques ont augmenté de 19%, portées essentiellement par le streaming. En effet, les ventes de musique en streaming ont augmenté de 26%. Les abonnements à des plateformes de streaming, Deezer en tête, représentent plus de 80% du chiffres d'affaires du streaming musical, les 20% restants viennent de la publicité. C'est dire si le modèle des abonnements payants a fait ses preuves.

Grâce au streaming, le marché de la musique est reparti à la hausse

Notamment à cause des manifestations des gilets jaunes qui ont gâché les fêtes de fin d'année propices aux ventes de musique, la hausse est moins importante que prévue. Le marché de la musique enregistrée en France (CD, vinyles, numérique) a affiché en 2018 une croissance de 1,8%. C'est la troisième année de hausse consécutive après une augmentation de 5,4% en 2016 et 3,9% en 2017. Le secteur, en pleine mutation et en crise depuis les début des années 2000, confirme sa reprise. Et c'est grâce à la musique en streaming. Elle a mis du temps mais, l'industrie musicale a enfin réussi à prendre le virage de la musique 2.0.streaming-musique-numerique

Toujours plus d'abonnés aux plateformes de musique en streaming

La France compte aujourd'hui plus de 5,5 millions d'abonnés payants à une plateforme de musique en streaming. Rien que sur le premier semestre de l'année 2018, ce chiffre est en hausse de 39%. Il faut dire que l'offre des plateformes de streaming musical n'a jamais été aussi importante. "Il y a une marge de progression, avec une population de 67 millions d'habitants, note Olivier Nusse, le patron du SNEP, le syndicat national de l'édition phonographique qui regroupe les principaux producteurs. Je suis optimiste même si je ne vois de campagnes massives en faveur de l'abonnement. Dans le monde, en 2017, quelque 176 millions de personnes avaient payé pour s'abonner à une plateforme de musique en streaming. Parmi eux, 64 millions de nouveaux abonnés. C'est dire l'essor pris dans le monde par la musique en streaming.