La TV sur mobile victime d'un combat de coqs

21 juillet 2008 à 19h13
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h24 -

La Télévision Mobile Personnelle (TMP) subit de plein fouet les luttes d'influence entre Orange et Vivendi, propriétaire de SFR et Canal+.La saga de l'été continue ! Dans ce nouvel épisode de la gueguerre que se livrent Orange et Vivendi, c'est au tour de la TMP d'être au coeur des hostilités.

La Télévision Mobile Personnelle est le service qui va remplacer à terme la diffusion des flux TV sur mobile via le réseau 3G. Depuis un mobile ou un terminal compatible TMP, un abonné pourra regarder la télévision en HD sur son téléphone aussi simplement qu'il passe un coup de fil.

L’arrêté fixant l'utilisation de la norme DVB-H pour la diffusion de la TMP a été signé par le Gouvernement le 24 septembre dernier. L'objectif était de démarrer les expérimentations pour les Jeux Olympiques de Pékin, puis de lancer les "grandes manoeuvres" en 2009-2010. Jusqu'ici, le processus s'est déroulé normalement avec l'attribution par le CSA des 13 chaînes du bouquet disponible sur la TMP.

Mais ces dernières semaines, les frictions entre Orange et Vivendi ont semé le doute. Alors que se rapproche l'échéance du 15 septembre fixée comme date butoir par le CSA, les 2 groupes n'arrivent toujours pas à se mettre d'accord sur la norme de cryptage du réseau DVB-H ou encore sur les modalités du modèle économique...