Tout savoir sur la 5G de Free

24 juin 2019 à 17h50
- Mis à jour le 20 novembre 2020 à 09h45 -

À la fin de l'année, Free lancera son réseau 5G et commercialisera des forfaits 5G Free. Prix, débit, couverture mobile, fréquences... voici tout ce qu'il faut savoir sur la 5G Free.

Ce qu'il faut retenir

Quand les offres 5G Free seront-elles disponibles ?

Le réseau mobile 5G sera lancé à la fin de l'année et les forfaits Free Mobile 5G seront commercialisés à peu près au même moment.

Quelles sont les villes couvertes par la 5G Free ?

À son lancement le réseau 5G Free sera disponible dans au moins deux villes. Mais, il y a fort à parier que la 5G Free soit allumée dans un plus grand nombre de grandes agglomérations. Vous pouvez suivre le déploiement de la 5G Free en consultant notre carte des villes couvertes en 5G.

La 5G Free : combien ça coûte ?

À en croire les déclarations de Xavier Niel, le patron de Free, tout laisse à penser que les forfaits 5G Free seront au même prix que la 4G. Pour le passage de la 3G à la 4G, Free avait déjà choisi de ne pas facturer à ses clients le coût du déploiement du réseau. Le détail des forfaits 5G Free sera révélé juste avant le lancement de la 5G, à la fin de l'année.

Quand la 5G Free sera-t-elle lancée ?

Free sera au rendez-vous de la 5G à la fin de l’année. "Il y a aura une offre 5G Free avant la fin de l’année si on dispose bien des fréquences", disait en juillet Xavier Niel, le patron d’Iliad, la maison mère de Free. Depuis, les fréquences de la 5G ont bien été attribuées aux opérateurs, qui ont également reçu des autorisations d'utilisation le 20 novembre, donnant ainsi le coup d'envoi officiel de la 5G en France.

Seulement, Free n'a pas encore communiqué la date à laquelle il comptait allumer son réseau 5G. Le 18 novembre 2020, Thomas Reynaud, le directeur général d'Iliad a indiqué que l'opérateur va lancer ses offres "dans les prochaines semaines".

À quoi va servir la 5G Free ?

"On a besoin de la 5G". Xavier Niel, en est convaincu : "Il faut aller à fond dans la 5G". Pour son bras droit, Thomas Reyanud, "c’est important pour la compétitivité de notre pays et la compétitivité de nos abonnés".

Pour Xavier Niel, "notre travail, c’est d’amener toujours plus d’accès au débit par que c’est comme ça que ça fonctionne". Et, avec la 5G Free, l’opérateur va "réussir à délivrer des débits supérieurs" à ses abonnés.

Mais, on le sait, la 5G apportera une réelle augmentation en matière de débit pour le grand public uniquement en 2023, avec l’accueil de la 5G sur la bande des 26 GHz. Aussi, pour Xavier Niel, "la plus grosse révolution sur la 5G, ce sera de rajouter des fréquences supplémentaires". "On consomme toujours plus de débit et pour cette consommation supplémentaire, on a besoin de spectre pour avancer, pour déployer", dit-il. On assiste en effet à une importante poussée de la consommation de data en France, de l’ordre de 20% à 50% par selon les estimations. Aussi, la 5G est une nécessité pour éviter la saturation du réseau 4G.

Mais, Thomas Reynaud, directeur général de Free, le promet : les abonnés "verront la différence" avec la 5G.

Quelles sont les fréquences 5G achetées par Free ?

C'est juste un indicateur qui donne un aperçu du rapport de forces entre les opérateurs. Déjà détenteur du plus petit portefeuille de fréquences en 4G, Free allait-il se retrouver dans la même situation avec la 5G ? À l'issue des enchères 5G, qui se sont déroulé du 29 septembre au 1er octobre, la réponse est oui.

Au moment d'allumer son réseau 5G, Free disposera de 70 MHz de fréquences dans la bande des 3,5 GHz, acquis pour la somme de 602 millions d'euros. C'est autant que Bouygues Telecom et moins que Orange et SFR qui sont reparties des enchères 5G avec respectivement 90 MHz et 80 MHz dans la musette. Comme les trois autres opérateurs, il a acheté un bloc de 50 MHz en février dernier et, lors des enchères, il a donc acheté seulement deux blocs de 10 MHz.

investissement-5g-operateurs

Pour autant, cela veut-il dire que les débits en 5G Free seront-ils moins bons que chez Orange et SFR et que les performances de son réseau seront moins bonnes ? Pas nécessairement. En effet, le processus d'attribution des fréquences 5G n'est pas clos. D'ici à la fin du mois d'octobre, une enchère de positionnement va avoir lieu et elle va permettre de déterminer la place du spectre de fréquences 5G de chaque opérateur dans la bande des 3,5 GHz. Pour avoir la meilleure place, les opérateurs vont donc devoir remettre la main au portefeuille. Or, les meilleures places sont celles qui se trouvent au milieu de la bande des 3,5 GHz, car les fréquences qui se situent là sont moins sujettes aux interférences avec d'autres services. De cette enchère, donc, dépendra une partie de la qualité de services de chaque opérateur en 5G.

Ce n'est pas tout. On dit aussi que plus un opérateur a de fréquences, plus il a de bande passante et meilleurs sont les débits qu'il peut proposer à ces abonnés. Théoriquement, la réponse est oui. En fait, tout dépend du nombre d'abonnés qui utilisent la bande passante. Or, en nombre de clients mobiles, Free est le 3ème opérateur. Et, en faisant un rapide calcul, on se rend compte que Free a le deuxième meilleur ratio.

Autre point qui joue en faveur de Free : les opérateurs vont pouvoir faire de la 5G dans la bande des 700 MHz, celle de la 4G, à condition d'avoir du spectre disponible. Or, Free est largement en avance sur les autres opérateurs dans son déploiement de sites en 700 MHz, sur lesquels il souhaite faire cohabiter 4G et 5G sur une même infrastructure. Voilà donc un point qui pourrait favoriser un déploiement rapide du réseau 5G Free et permettre à l'opérateur de damer le pion à ses concurrents, tout en assurant une bonne qualité de services à ses clients. Car, selon l'ANFR, "la bande des 700 MHz offrira une complémentarité en termes de couverture, notamment dans les zones rurales, alors que d’autres bandes, plus hautes dans le spectre hertzien, favoriseront le débit pour les nouveaux usages liés à la 5G".

Dans la course à la 5G, Free a donc toutes ses chances.

Quelle est la vitesse de la 5G Free ?

À terme, la 5G devrait permettre aux usagers d’atteindre un débit jusqu’à 1 Gb/s, une vitesse de connexion à Internet comparable à celle de la fibre optique. Mais, concrètement, pour espérer avoir un débit aussi rapide avec la 5G, il faudra attendre que la 5ème génération de téléphonie passe par la bande des 26 GHz, la bande de fréquences qui permet d’avoir les meilleurs débits en 5G. Or, elle ne sera pas attribuée à la 5G avant 2023.

Il est néanmoins possible d'atteindre un débit de 1 Gb/s en 5G sur la bande des 3,5 GHz qui est officiellement attribuée en France pour le lancement de la 5G. Un utilisateur de twitter, @La_ptite_etoile, a pu se connecter au réseau 5G Free expérimenté à Paris et atteint cette vitesse de connexion.

La 5G Free permet d'atteindre un débit jusqu'à 1 Gb/s

Mais, pour bénéficier d’une telle vitesse, encore faut-il bénéficier de circonstances optimales, à savoir être au pied d’une antenne 5G et être le seul à occuper la bande passante. Ça ne sera pour ainsi dire jamais le cas lorsque la 5G aura été lancée.

Dans l’immédiat, la 5G de Free devra garantir un débit minimum de 100 Mb/s aux utilisateurs. C’est une obligation fixée par l’ARCEP, valable pour tous les opérateurs. En outre, le débit qu’il sera possible d’atteindre avec la 5G de Free va dépendre de l’amplitude du spectre de fréquences 5G que l’opérateur va acheter. Car, plus il en aura, plus il pourra proposer des débits élevés à ses abonnés 5G.

Dans quelles villes le réseau 5G Free sera-t-il disponible ?

Difficile de dire dans quelles villes la 5G de Free sera disponible au lancement du nouveau réseau mobile, à la fin de l’année. Car, contrairement à Bouygues, SFR, et surtout Orange, Free ne s’est pas lancé dans une grande phase d’expérimentation de la 5G dans plusieurs grandes métropoles françaises. Ce qui aurait pu donner des indications sur le futur déploiement de la 5G de Free.

L’opérateur, en effet, a seulement effectué des tests 5G Free à Paris, comme vous pouvez le voir sur notre carte des villes couvertes en 5G. Mais, rassure Xavier Niel, "on déploie, on ne fait pas de marketing, on ne fait pas de tests, on n’affiche pas trois antennes pour faire genre dans un coin, notre nature à nous, c’est de déployer un réseau et de l’allumer".

Free veut "aller à fond dans la 5G ». Un discours volontariste qui laisse supposer que Free ira plus loin que les obligations de l’Arcep, le régulateur des télécoms, qui impose aux opérateurs d’avoir déployé la 5G dans au moins deux villes pour le lancement du nouveau réseau mobile. "On va assister à une montée en puissance de nos réseaux, on aura d'ici la fin de l'année prochaine une couverture des grandes métropoles françaises avec la 5G", a annoncé Thomas Reynaud le 18 novembre 2020.

En outre, comme les autres opérateurs, Free devra avoir déployé au moins 10.500 antennes en 5G d’ici à 2025, dont un quart devront l’être en zones peu denses, afin que la bonne couverture mobile en 5G soit "au bénéfice de tous les Français". Mais, visiblement, Free voit encore plus loin : son objectif est de disposer à l’horizon 2024 d’un réseau 4G/5G dernière génération en s’appuyant sur 25.000 sites actifs. En outre, pour améliorer sa couverture en 5G, Free laisse entendre qu'il envisage une coopération poussée avec Orange, voire même une mutualisation des réseaux. Il pourrait en effet y avoir un réseau 5G commun à Free et Orange dans les zones peu denses.

Comment avoir la 5G Free ?

À l’exception de Bouygues et Orange qui ont déjà révélé tout ou partie de leur gamme de forfaits mobiles en 5G, SFR et Free sont restés muets sur le sujet. Mais, il y a quelques mois, Xavier Niel a lâché une petite phrase qui donne un indice sur la future offre mobile de Free en 5G : "Vous connaissez mon avis sur les offres 4G illimitée en forfait simple, la 5G n’y dérogera pas".

Or, en 2017, Free se vantait d'être le premier opérateur à lancer le premier forfait 4G illimité en France. Un abonnement réservé aux abonnés Freebox, au tarif de 15,99€/mois. À la lecture des propos de Xavier Niel, on peut donc imaginer un forfait Free mobile 5G illimitée. Une offre réservée, là encore aux abonnés Freebox.

En tout cas, à en croire Thomas Reynaud qui s'est exprimé sur le sujet le 18 novembre, il faut peut être s'attendre à une gamme de forfaits unique 4G/5G chez Free, avec des offres généreuses en data. "On va être fidèle à notre histoire, à ce que nous avons fait depuis 20 ans pour les télécoms en France avec des offres qui vont être simples, compréhensibles par les abonnés, qui vont être généreuses en termes de gigaoctets", a-t-il déclaré.

On a donc un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler une partie de l’offre mobile Free en 5G et il va encore falloir attendre quelques semaines avant d’en savoir plus. Et, ce n'est pas tout : pour avoir la 5G de Free, il ne suffira pas de souscrire un forfait 5G. Il faudra également avoir un smartphone compatible avec la nouvelle génération de téléphonie mobile, mais qui fonctionnera quand même en 4G et même en 3G. Il existe actuellement une vingtaine de modèles de smartphones 5G et certains sont même vendus sur le site internet de Free.

Des smartphones compatibles 5G sont déjà vendus sur le site internet de Free

Quel est le prix de la 5G Free ?

Alors que le coup d'envoi officiel de la 5G a été donné le 18 novembre, impossible de savoir à quel prix seront proposés les forfaits 5G Free. L'opérateur le fera "soit juste avant les fêtes ou après les fêtes", au moment où il aura décidé d'allumer la 5G. Il va donc falloir encore attendre pour connaître le prix de la 5G Free. Néanmoins, Xavier Niel, s’est exprimé une fois sur le sujet, lors de la convention annuelle de Free. Et ses déclarations en disent long, peut-être, sur la future politique tarifaire de Free en matière de 5G. "On veut rester sur nos valeurs historiques, l’arrivée de nos offres 5G répondront à notre stratégie de simplification des offres sur le mobile", avait-il déclaré.

Si on s’en réfère à l’histoire récente de Free, cela signifie que les forfaits mobiles de Free en 5G pourraient être au même prix que la 4G. En effet, en 2013, pour le lancement de 4G, Free avait fait le choix de la clarté et décidé de ne pas facturer à ses clients le coût du déploiement du nouveau réseau.

Si pour le lancement de la 5G, Free adopte réellement la même stratégie que pour le passage à la 4G, alors, l’opérateur frapperait indubitablement un grand coup. Chez les autres opérateurs, en effet, la 5G est un peu plus chère que la 4G.

Et chez les autres opérateurs de téléphonie mobile ?

Free 5G