La 5G Orange parée au décollage

5g-sfr-orange
28 juin 2019 à 16h52
- Mis à jour le 15 novembre 2019 à 16h53 -

Orange sera au rendez-vous de la 5G en 2020. En attendant, l'opérateur multiplie les expérimentations dans plusieurs villes de France, il coopère avec des industriels et des milliers de personnes vont tester la 5G d'Orange.

La 5G Orange au prix de la 4G

On savait déjà que la 5G sera commercialisée en France en 2020, on sait maintenant que la 5G Orange sera proposée aux clients au printemps 2020, dans une dizaine ou une quinzaine de grandes agglomérations. "Pour la 5G, il faut des fréquences particulières, et ces fréquences, on va les obtenir dans quelques semaines, et on va lancer la 5G au printemps 2020", a en effet annoncé en septembre Stéphane Richard, le patron d'Orange, dans une interview accordée à France Inter. Selon lui, elle s'inscrira "dans une forme de continuité" par rapport à la 4G, tout en marquant "une nouvelle ère la manière de consommer les contenus et certains spectacles, notamment les spectacles vivants, et le sport en particulier".

Il n'y a pas que sur la date de lancement de la 5G Orange que Stéphane Richard communique. Début octobre, il a donné quelques informations sur les forfaits 5G qui seront commercialisés par l’opérateur. "On ne peut pas dire que la 5G sera plus chère que la 4G", a-t-il dit sur France Info. Néanmoins, rien ne dit que les abonnements Orange 5G seront au prix des  forfaits 4G d'Orange. Et ce pour une raison simple : "La seule question qui se pose est de savoir si on donnera davantage de contenus, par exemple de volume de data à consommer, pour un peu plus cher", détaille Stéphane Richard. "Mais, à service et quantité égale, le 5G ne sera pas plus chère que la 4G". En clair, cela veut dire que la 5G est plus gourmande en data que ne l'est le réseau 4G. L'opérateur pourrait alors proposer des forfaits 5G avec plus grosse enveloppe d'Internet mobile et donc commercialisés à un prix plus élevé". 

Orange : leader de la course sur la 5G

2Orange est leader sur la 4G et compte bien le rester. Mais, cela ne suffit pas à satisfaire les ambitions d'Orange. L'opérateur ne s'en cache pas, il veut aussi être leader sur la 5G. Et, quand Orange veut quelque chose, il l'obtient. Au 1er octobre, selon les chiffres de l'observatoire des réseaux mobiles, Orange comptait 311 supports 5G expérimentaux, contre seulement 62 pour Bouygues Telecom, 25 pour SFR et 8 pour Free.

Orange en tête de la course à la 5G

Dans la course à la 5G, Orange est proactif. À Lille, l'opérateur historique a lancé il y a un an un appel à projets conjoint avec la métropole européenne de Lille. À Vélizy, il fait des tests dans l'autodrome de Linas-Montlhéry pour explorer les usages de la 5G liés à la voiture connectée. À Pau, Orange teste des cas d'usage industriels de la 5G. À Paris, dans le quartier de l'Opéra, l'opérateur a mis en place une plateforme conçue pour des démonstrations 5G.  Voilà quelques unes des expérimentations 5G menées par Orange dans ses sites pilotes. Mobilité connectée, Industrie du futur, jeu vidéo, Internet des objets... ,  Orange teste à peu près tous les usages possibles de la 5G.

En outre, Orange mène des expérimentations techniques sur la 5G dans plusieurs autres villes de l'hexagone pour tester en conditions réelles différentes technologies de la 5G, comme le Massive Mimo ou le Beamforming.

Orange va tester la 5G en conditions réelles dans plusieurs villes

Quelques centaines, peut-être quelques milliers de privilégiés. Des beta-testeurs vont en effet avoir la change de tester la 5G Orange en conditions réelles cette année, dans la bande des 3,5GHz. En 2019, de l'aveu même de Stéphane Richard, le patron d'Orange, l'opérateur historique est rentrée dans "une phase pré-commerciale" avant le lancement officielle de la 5G en France en 2020. La 5G d'Orange en avant-première est réservée à 17 villes européennes, dont cinq villes françaises : Paris, Lille, Marseille, Montpellier et Nantes.Orange va tester la 5G à Marseille.

Dans la cité phocéenne, 500 Marseillais, des clients Orange, ont été sélectionnés pour tester la 5G. 40 antennes 5G, ont été déployées au printemps. Et, Orange prévoit d'en installer encore autant d'ici à la fin de l'année pour faciliter ce test. Dans la cité des Ducs, ce sont aussi  500 Nantais, aussi des clients Orange, qui sont sélectionnés par l'opérateur pour tester la 5G à partir du mois d'octobre. Dans un premier temps, une dizaine de sites 4G vont être équipés en 5G pour l'expérimentation.

Concernant les terminaux, Orange va fournir des smartphones compatibles 5G mais, non commercialisés. Les fréquences définitives de la 5G en France n'étant pas encore attribuées, les tests seront effectués avec des modèles de transition.

Orange va prêter aux testeurs des smartphones compatibles 5G

L'objectif de ces tests 5G grandeur nature, qui vont durer plusieurs mois, est à la fois de permettre à Orange de valider sa solution technique mais aussi de mieux appréhender les usages que le public fera de cette nouvelle technologie.

5G : Orange courtise les entreprises

Le 18 avril, Orange réunissait plus de 1.000 entreprises partenaires de sa branche professionnelle Orange Business Service sur le thème de la 5G. Dans la course à la 5G, Orange n'est pas seulement dans une démarche BtoC mais aussi dans une démarche BtoB. Pour Stéphane Richard, la 5G n'est "pas simplement une nouvelle étape dans les usages mobiles", mais aussi "un saut technologique qui annonce une véritable transformation des business models pour toutes les entreprises, dans tous les secteurs d'activité". Pour profiter des opportunités de la 5G, "les entreprises doivent anticiper sans attendre leurs cas d'application, et nous, opérateurs, devons être pleinement mobilisés pour les accompagner", poursuit Stéphane Richard.

Un discours volontariste, qui porte ses fruits, notamment dans les domaines de l'industrie du futur, l'énergie ou encore les transports. Par exemple, Orange et l'équipementier technologique LACROIX Group ont décidé d'explorer les usages de la 5G qui pourront être déployés au sein d'un projet d'usine novatrice. Avec au programme :  mise en place d'un réseau indoor et optimisation de la chaîne de production. Avec Schneider Electric, orange teste des solutions de réalité augmentée en temps réel utilisées par les techniciens de maintenance. Orange coopèrent aussi avec Renault sur le thème des voitures intelligentes pour mesurer les capacités de la 5G à enrichir les communications entre les véhicules et leur environnement.

La 5G Orange expérimentée dans la bande des 26 GHz

Orange est proactif dans le déploiement de la 5G. L'opérateur fait feu de tout bois. Suite à l'accord de l'ARCEP sur l'attribution de fréquences à titre expérimental dans la bande des 26 GHZ, la bande dite des ondes millimétriques, Orange a lancé, début octobre, deux plateformes d'expérimentation à Châtillon et à Rennes. Au total, l'Arcep a retenu 11 projets pour tester la 5G dans les 26 GHz.

Pour Orange, "c'est une opportunité de tester les performances de cette nouvelle bande de fréquences et les conditions techniques  et environnementales de son utilisation", explique l'opérateur dans un communiqué. "C'est aussi l'occasion d'évaluer l'intérêt de cette technologies pour des applications innovantes dans les zones d'affluence", poursuit-il.

Courant 2020, à la gare de Rennes, en lien avec Nokia et la SNCF, Orange va tester un service de téléchargement quasi-instantané de contenus vidéo haute définition. Les voyageurs de passage en gare de Rennes pourront notamment se connecter aux hotspots 5G et télécharger en quelques secondes des vidéos vers leur mobile ou leur tablette, pour ensuite les regarder dans le train pendant leur voyage. 

Le 5G Lab d'Orange Gardens, à Châtillon, qui expérimente déjà le futur réseau mobile dans la bande des 3,4-3,8 GHz, va aussi ouvrir ses portes aux partenaires Orange et entreprises qui souhaitent tester le réseau local dans la bande des 26 GHz. Une expérimentation plutôt centrée sur les expériences multimédia (streaming vidéo en 4K/8K, 360°, réalité augmentée, virtuelle ou mixte, la production vidéo via la 5G et le cloud gaming.

Orange va lancer un smartphone compatible 5G

Cela a été l'une des surprises du Mobile Wolrd Congress de Barcelone cette année. Orange, bien sûr, avait un stand. Stand sur lequel on trouvait notamment plusieurs smartphones compatibles 5G, comme Galaxy S10 5G ou le Mate X de Huawei. Et, au milieu de ses deux flagships, surprise, un smartphone sous la marque Orange. L'opérateur a en effet décidé de commercialiser un smartphone 5G Orange.Orange va lancer un smartphone 5G en marque blanche

Le smartphone 5G Orange sera fabriqué par ZTE. Et, à en croire la présentation qui a été faite de cet appareil, il s'agit du modèle Axon 10 Pro 5G, le plus haut de gamme du fabricant chinois. Il est équipé de trois capteurs photos, d'un écran Amoled de 6,47 pouces, ainsi que d'une batterie de 4.000 mAh. Et, il devrait être commercialisé au prix 600€, avec, peut-être, un tarif préférentiel, pour les abonnés à la 5G Orange. Des caractéristiques techniques et un prix qui feraient de ce smartphone 5G un appareil moyen de gamme.

Un smartphone 5G en marque blanche, c'est une porte d'entrée vers la 5G. Reste à savoir si la stratégie d'Orange sera la bonne car, jusque là, les smartphones en marque blanche des opérateurs ont tous été des échecs.

Orange teste la connexion Internet 5G fixe

Pour apporter le Très-haut-Débit à la maison, Orange a fait le choix de la fibre optique. Mais, partout où le réseau fibre n'est pas disponible, Orange songe sérieusement à la 5G fixe. Une solution qui permettrait aussi d'offrir de nouvelles applications pour accompagner la transformation digitale des entreprises.

C'est pour évaluer la maturité de cette technologie et la perception des clients concernés qu'Orange a réalisé une expérimentation grandeur nature de la 5G fixe, en Roumanie, au cours du second semestre 2018. 

Orange 5G