Tout savoir sur l'assurance mobile en 10 questions

Mis à jour le 21 juin 2021 à 10h30 -

Avec une assurance de téléphone, vous êtes couvert en cas de vol, de casse, ou de dommages causés sur votre smartphone. Un bon moyen de rester zen quand on connaît le prix d'un mobile et le besoin de rester joignable.

Les téléphones portables font partie des objets indispensables de notre quotidien. On s'en sert pour communiquer, naviguer sur Internet, faire des photos ou des vidéos, jouer... Ce sont des petits bijoux de technologie qui valent parfois très cher. Mais ils sont aussi très fragiles et attirent les convoitises des voleurs. Et, malgré toutes les précautions que l'on peut prendre, personne n'est à l'abri d'un problème.

D'où l'intérêt d'assurer son smartphone. Car, avec une assurance de téléphone portable, votre appareil est protégé. En cas de dommages, en effet, vous êtes indemnisé. Attention toutefois, pour une assurance mobile comme pour une assurance habitation ou de voiture, il faut bien prendre le temps de comparer les offres avant de souscrire un contrat. Car, bien souvent le diable se cache dans les détails. C'est pourquoi on vous explique tout pour bien choisir la meilleure assurance de téléphone.

C'est quoi une assurance mobile ?

Une assurance mobile, c'est, comme son nom l'indique, une assurance qui permet à une personne d'être couvert en cas de dommages sur son téléphone portable, comme le vol ou la casse. Une fois que le contrat d'assurance est signé, le smartphone est couvert par la garantie. C'est à dire qu'en cas de problème sur votre smartphone, il vous suffit de faire une déclaration de sinistre et de la transmettre à l'organisme assureur afin qu'il étudie votre demande. Le cas échéant, il vous indemnisera en fonction des termes du contrat. En effet, les sinistres qui sont couverts par une assurance de téléphone dépendent des conditions décrites dans le contrat. Il n'empêche, assurer son mobile, c'est se prémunir d'une dépense importante en cas de vol ou de casse.

Pourquoi faut-il assurer son smartphone ?

Certaines personnes se disent que les assurances, ça ne sert à rien, que c'est une dépense inutile. C'est vrai jusqu'au jour où on en a besoin. Ce jour-là, on est bien content qu'elles nous sauvent la mise. C'est là qu'on se rend compte de leur intérêt. Ceux qui n'en ont pas se retrouvent dans la panade pour ne pas dire autre chose. Tous les autres se disent qu'ils ont bien fait de dépenser tous les mois un peu d'argent pour assurer leurs biens.

C'est vrai pour une maison ou une voiture, mais aussi pour un téléphone portable. En témoigne ces quelques statistiques : 

  • 82% des Français admettent avoir déjà cassé leur smartphone.
  • En France, il y a un vol de téléphone toutes les quatre minutes. C'est la principale cause de vol à l'arraché.

À elles seules, ces deux informations devraient suffire à vous convaincre de vous intéresser aux assurances de téléphone mobile.

Une assurance mobile, en effet, c'est le meilleur moyen de protéger son téléphone contre la casse ou de protéger son smartphone contre le vol.

Assurez votre téléphone avec Alvina

Où souscrire une assurance pour téléphone portable et quand faut-il faire ?

Il est possible de souscrire une assurance mobile auprès de divers organismes. Mais, avant toute chose, prenez le temps de regarder votre contrat d'assurance habitation. On n'a tendance à l'oublier. Mais, votre assurance habitation peut inclure une garantie téléphone cassé ou volé. En effet, comme votre contrat multirisques habitation inclut la responsabilité civile mais également une protection des biens.

Peut-être y avez-vous inclus votre téléphone portable. Dans ce cas, il vous suffira de prendre une extension de garantie pour le couvrir à l'extérieur de votre logement. Première chose à faire, donc, lorsque l'on souhaite souscrire une assurance de téléphone : regarder son contrat d'assurance habitation.

Si une telle clause n'existe pas, vous pourrez alors vous tourner vers différents types d'organismes qui proposent une assurance mobile : 

  • Assurer son téléphone chez un opérateur

Lorsque vous achetez un smartphone auprès de votre opérateur de téléphonie mobile, le plus souvent, ce dernier vous propose de l'assurer. Seulement, vous ne pouvez assurer que le téléphone en question. Ce qui limite le nombre d'appareils pouvant être couverts alors que d'autres organismes proposent d'assurer l'ensemble des appareils nomades de votre famille. En outre, à l'exception d'Orange, rares sont les opérateurs qui acceptent d'assurer votre mobile si vous ne l'avez pas acheter par son intermédiaire.

- Tout savoir sur l'assurance mobile Orange

- Tout savoir sur l'assurance mobile SFR

- Tout savoir sur l'assurance mobile Bouygues Telecom

  • Assurer son téléphone chez un distributeur

Lorsque vous achetez un smartphone auprès d'un distributeur comme la FNAC, Darty ou Carrefour, celui-ci vous propose de l'assurer. Seulement, chez la plupart des distributeurs, vous ne pouvez assurer que le téléphone en question. Ce qui limite le nombre d'appareils pouvant être couverts alors que d'autres organismes proposent d'assurer l'ensemble des appareils nomades de votre famille. En outre, là encore, vous ne pouvez assurer votre appareil que concomitamment à l'achat de celui-ci.

  • Assurer son téléphone chez un assureur

On l'a vu, la garantie de votre téléphone est peut-être inclus dans votre contrat multirisques habitation. Si tel n'est pas le cas, vous pouvez toujours demander à modifier votre contrat de manière à ce que ce soit le cas. Vous pouvez aussi très faire appel à une autre compagnie d'assurances ou à une banque. Elles proposent presque toutes ce genre de services. Il existe aussi des spécialistes, comme notre partenaire Alvina Assurances.

Faire appel à un assureur pour couvrir son téléphone présente deux avantages : il est possible de l'assurer au moment où on le souhaite, pas nécessairement au moment de l'acte d'achat ; en outre, avec les options "Appareils multimédia nomades", il est possible de protéger pas uniquement votre téléphone mais tous vos appareils multimédia contre les risques de la vie quotidienne.

Maintenant, à quel moment faut-il assurer son téléphone ? L'assurance mobile est importante dès l'achat d'un nouveau téléphone. C'est même une règle chez certains assureurs qui veulent ainsi se prémunir de tout abus consistant à souscrire une assurance une fois qu'un sinistre s'est produit. Certaines sociétés d'assurance proposent néanmoins des délais spécifiques, d'une semaine à un mois le plus souvent, voire trois mois. D'autres organismes permettent d'assurer un smartphone au moment où on le souhaite. Néanmoins, s'il est conseillé de souscrire une assurance dès l'achat ou rapidement après l'achat d'un nouveau téléphone, c'est parce qu'un smartphone perd généralement 50% de sa valeur au bout d'un an. Ça devient alors moins intéressant de l'assurer.

Quel est le prix pour assurer son téléphone ?

Les tarifs d’une assurance pour smartphone changent en fonction de plusieurs critères, parmi lesquels : la valeur du téléphone assuré, bien sûr, mais aussi le niveau de couverture (vol, casse, oxydation, utilisation frauduleuse), le plafond de remboursement, le nombre de sinistres autorisés chaque année, ou encore le nombre d'appareils assurés.

Ainsi, en fonction de tous ces critères, une assurance portable peut coûter entre 2,99€ et 29,99€ par mois chez un opérateur de téléphonie mobile. Chez les distributeurs ou les assureurs spécialisés, comme notre partenaire, vous pouvez en avoir pour un peu moins cher, puisque si les tarifs de base sont sensiblement les mêmes, les prix pour les formules les plus complètes sont compris entre 15 et 20€. Après, encore une fois, tout dépend des garanties qui sont fournies, d'où l'intérêt de comparer les offres.

Après, comment savoir si une assurance mobile est rentable ? Pour le déterminer, il est recommandé de calculer le coût de cette assurance sur une période de 24 mois, puis de comparer ce coût à la valeur de votre téléphone. Ce montant sur 2 ans doit être inférieur au tiers de la valeur de votre smartphone.

Assurance mobile : quelles sont les garanties de base ?

Elles peuvent varier d'une société d'assurances à une autre. Néanmoins, on retrouve généralement les mêmes garanties chez les différents organismes qui font de l'assurance de téléphone. Il y a en effet quatre grandes garanties : 

  • La garantie contre le vol : tous les contrats, ou presque, couvrent le vol. Reste à savoir de quel type de vol il s'agit. Le vol par agression, par infraction ou par introduction clandestine sont systématiquement inclus. Le vol à la tire ou à la sauvette également, même s'ils figurent parfois, mais de plus en plus rarement, dans les exclusions de garantie. La garantie contre le vol s'accompagne souvent d'une garantie contre l'utilisation frauduleuse de la carte SIM.
  • La garantie contre les dommages accidentels : c'est la garantie contre la casse. Cela concerne très souvent la destruction ou la détérioration de l'appareil garanti, nuisant à son bon fonctionnement, à condition de ne pas avoir pour origine un phénomène interne à l'appareil garanti. C'est la définition la plus courante. Mais, attention, là encore, il peut y avoir des exclusions de garantie.
  • La garantie contre l'oxydation : elle couvre les sinistres liés à une exposition du téléphone à l'humidité ou un liquide, résultant  nuisant à son bon fonctionnement. Attention, encore une fois, c'est sous réserve des exclusions de garantie.

Pour la garantie contre les dommages ou l'oxydation, certains assureurs précisent que la sinistre doit être accidentel, par maladresse ou par négligence, mais pas par manque de précaution.

Voilà pour les garanties de base. Mais, sachez qu'il est parfois possible de prendre une assurance mobile avec des garanties optionnelles comme le bris de l'écran, ou encore la panne ou la perte de l'appareil, même si cela reste exceptionnel.

L'assurance de téléphone couvre l'oxydation

Qu'est-ce qui n'est pas couvert par l'assurance de téléphone ?

Lorsque que vous décidez de souscrire une assurance de téléphone, prenez bien le temps de lire les devis et plus particulièrement les définitions du contrat. Vous vous apercevrez que tous les organismes ont prévu des exclusions de garantie. Elles sont différentes d'un assureur à un autre et d'un contrat à un autre. Mais, généralement, elles visent à limiter une couverture existante, où tout simplement à exclure du champ de la garantie un certain nombre de dommages.

En principe, et c'est à peu près le cas pour tous les organismes qui proposent une assurance mobile : la perte du téléphone n'est pas couverte, sauf si elle est indépendante de l'assuré. De la même manière, la disparition inexpliquée et la panne (c'est la garantie constructeur qui s'applique) ne sont pas prises en charge par une assurance mobile. Après, c'est comme sur n'importe quel contrat d'assurance, le diable se cache dans les détails. Vous pensez être couvert par quelque chose et, en fait, vous ne l'êtes pas.

C'est notamment le cas en matière de vol. Certains organismes, par exemple, n'indemnisent pas leurs sociétaires en cas de vol à la tire ou à la sauvette ou si le téléphone a été laissé dans un véhicule. C'est aussi le cas pour la casse de votre téléphone. Elle fait partie des sinistres qui sont pris en charge par une assurance mobile. Néanmoins, comme pour le vol, en fonction des assureurs, le champ de couverture peut varier. De la même manière, la majorité des assurances de téléphone couvrent l'oxydation, ce qui laisse à penser que les dégâts dus à l'eau sont garantis. Ce qui peut paraître beaucoup moins évident à la lecture des définitions de certains contrats.

Un contrat par exemple stipule que ne sont pas couverts : "le vol, le dommage accidentel ou l'oxydation résultant de la faute de l'adhérent ou de toute personne autre qu'un tiers". Seulement qu'est ce qui est de la faute de l'adhérent et qu'est ce qui ne l'est pas ? Comme si la société d'assurance cherchait à entretenir une certaine ambiguïté.

Parmi les autres exclusions de garantie, on peut retrouver, pêle-mêle : les sinistres dus à la faute intentionnelle de l'assuré, les sinistres résultant d'une guerre civile ou étrangère, d'une émeute, d'un mouvement populaire, d'une insurrection ou d'une confiscation par les autorités, les sinistres concernant les accessoires de l'appareil garanti, les sinistres liés à la négligence de l'assuré...

Quelles indemnisations avec une assurance pour smartphone  ?

En matière d'assurance mobile, l'indemnisation dépend du sinistre subi par l'assuré. En cas de vol, il y a plusieurs possibilités. Première possibilité : l'organisme s'engage à vous indemniser. Mais, l'indemnisation financière dépendra de la "valeur de remplacement" de votre téléphone prévue dans votre contrat (valeur d'achat de l'appareil garanti à la date du sinistre). Prudence, néanmoins, certains assureurs déterminent un plafond maximal d'indemnisation qui varie en fonction  des contrats. Deuxième possibilité :  l'assureur s'engage à vous fournir un "appareil de remplacement" (appareil reconditionné identique à l'appareil garanti ou appareil équivalent). Il peut aussi, mais c'est loin d'être toujours le cas, vous rembourser les accessoires.

En cas d'utilisation frauduleuse de la carte SIM, l'organisme est souvent tenu de vous rembourser les communications ou connexions hors-forfait effectuées frauduleusement pendant un laps de temps, 48 heures généralement. Ça dépend des contrats. Il peut aussi parfois fournir à l'adhérent une assistance juridique.

En cas de cas de dommage accidentel comme la casse ou d'oxydation, il y a également plusieurs possibilités : la réparation, si c'est possible, ou le remplacement de l'appareil garanti. Et, si l'appareil ne peut être ni réparé  ni remplacé, une indemnisation financière ou un remboursement est versée à l'assuré. Cela dépend des compagnies d'assurances. Cela dépend aussi de la politique de chaque constructeur. En outre, dans le cas où votre téléphone pourrait être réparé à la suite d'un dommage, certains assureurs vous font bénéficier du prêt d'un téléphone le temps des réparations.

Avec une assurance de téléphone, votre smartphone est remplacé en cas de sinistre

Comment choisir la meilleure assurance mobile ?

La première chose à faire pour choisir la meilleure assurance mobile en fonction de vos besoins et de vos budget, c'est de ne pas souscrire dans la précipitation au moment de l'achat. Laissez-vous le temps de réfléchir, prenez le temps de comparer les offres, de lire tous les documents, et notamment les définitions du contrat et les exclusions de garantie qui permettent de connaître précisément le périmètre de couverture d'un contrat. Vous verrez peut-être que le risque contre lequel vous souhaitez assurer votre téléphone n'est pas couvert.

Mais, pour être sûr de choisir la meilleure assurance mobile, il n'y a pas que les définitions du contrat et les exclusions de garantie qu'il faut regarder. Il y a en effet bien d'autres critères sur lesquels il faut être vigilant :

  • Les garanties de base et celles qui sont optionnelles : faites en fonction de vos besoins. Attention, toutefois, plus il y a de garanties, plus le montant de votre assurance mobile sera élevé.
  • Le nombre de sinistres maximum par an : il peut varier de 1 à 3. Le plus souvent, les assureurs en proposent 2.
  • Les délais de carence : c'est le délai pendant lequel votre sinistre n'est pas pris en charge. Favorisez une assurance qui n'en applique pas.
  • Les franchises : certains assureurs en pratiquent, d'autres non. À vous d'être vigilant.
  • Les plafonds : il arrive que certains assureurs mettent en place un plafond maximum d'indemnisation en cas de sinistre. Choisissez une formule avec un plafond qui correspond au prix d'achat de votre téléphone.

Enfin, cela peut paraître une banalité mais, il est quand même bon de le rappeler : vérifiez que vous n'êtes pas déjà couvert. Cela peut-être le cas si vous avez souscrit une assurance multirisques habitation.

Assurance de téléphone: quelles sont les démarches à accomplir pour être indemnisé ?

Cela va de soi, mais il convient quand même de le rappeler : toujours garder la facture d'achat de son téléphone. Car, en cas de sinistre, qu'il s'agisse d'un vol, d'un dommage accidentel ou d'une oxydation, tous les assureurs vous la demanderont.

En cas de sinistre, vous êtes aussi tenu de le déclarer dans un certain laps de temps. Donc, attention aux délais de déclaration du sinistre. Ils ne sont pas les mêmes d'un assureur à un autre. Mais, de manière générale, ils sont assez courts et peuvent aller, selon les contrats, de seulement 24 heures jusqu'à 5 jours. Un conseil : en cas de sinistre, regardez bien les termes de votre contrat pour éviter de le déclarer trop tard.

  • Dans le cadre d'un vol, avant de déclarer le sinistre à votre assureur, vous serez aussi obligé de porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie et vous devrez également bloquer votre ligne en appelant votre opérateur de téléphonie mobile.
  • En cas de casse ou d'oxydation, il faudra renvoyer l'appareil garanti à l'assureur, qui se réserve le droit de de demander une expertise. En revanche, ne procéder pas vous-même aux réparations ou ne mandater pas quelqu'un pour le faire.

En outre, quel que soit le sinistre, l'assureur pourra aussi vous demander de faire une déclaration sur l'honneur des circonstances du vol, de la casse ou de l'oxydation.

Comment résilier son assurance mobile ?

La plupart du temps, les contrats d'assurance mobile qui sont proposés aux particuliers sont soumis à un an d'engagement. Au delà de cette période, c'est le principe de tacite reconduction qui s'applique. C'est à dire que sauf dénonciation par l'une ou l'autre des parties à son échéance, le contrat est automatiquement reconduit.

Jusqu'au 1er janvier 2015, il fallait attendre la date anniversaire de son contrat pour le dénoncer. Depuis cette date et le vote de la loi Hamon, qui avait pour but de protéger les consommateurs, il est possible de résilier à tout moment son contrat d'assurance mobile, sans payer de frais de résiliation, du moment que la première année d'adhésion est terminée. Il suffit d'envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à son assureur. Le courrier doit mentionner les coordonnées de l'assureur et de l'assuré, ainsi que le numéro de contrat et la date d'échéance. Précision importante, néanmoins : comme il y a bien souvent un préavis à respecter, la résiliation n'est donc pas immédiate.

Vie pratique
Comparateur forfait mobile

Comparateur de forfaits mobiles

Plusieurs dizaines d'abonnements 4G et 5G sont disponibles en France.
Trouvez facilement et rapidement le forfait mobile qui correspond à vos besoins et à votre budget.