Location d'un téléphone Free : comment ça marche ?

location-free
23 juillet 2019 à 14h23
- Mis à jour le 24 juillet 2019 à 12h09 -

Free ne commercialise que des forfaits sans engagement. Chez Free, donc, pas de téléphones subventionnés. Mais, chez Free, on peut louer un téléphone. Vous voulez tout savoir sur la location d'un smartphone chez Free Mobile. C'est ici que ça se passe.

La location d'un téléphone chez Free : comment ça marche ?

Chez Free, pas de forfait avec mobile subventionné. Mais, chez Free, on peut louer un téléphone. Cette possibilité est réservée aux personnes abonnées au forfait Free. C'est le forfait tout illimité de Free Mobile à 19,99€/mois, 15,99€/mois pour les abonnés Freebox. C'est la seule condition requise pour louer un téléphone Free.Il est possible de louer un téléphone Free à partir de 12€/mois pendant 24 mois.

La location d'un téléphone Free a une durée de 24 mois. Elle inclut un loyer mensuel à partir de 12€/mois, en plus du prix du forfait. Selon le modèle de téléphone souhaité, vous devrez aussi payer une somme d'argent plus ou grande à la commande, au moment de l'ouverture du contrat de location.

À l'issue des 24 mois, il faudra résilier votre contrat et restituer le téléphone à Free. En revanche, si à la fin des 24 mois, vous ne vous manifestez pas, le contrat se poursuit automatiquement chaque mois. 

Sachez, enfin, que vous pouvez également louer un autre téléphone et souscrire un nouveau contrat de location.

Y'a quoi dans le forfait Free à 19,99€ ?

Le forfait Free est le forfait tout illimité de Free. Il est facturé à 19,99€/mois et à 15,99€/mois pour les abonnés Freebox. Il intègre donc:

  • Les appels illimités depuis la France métropolitaine vers les mobiles et fixes en France métropolitaine, vers les mobiles des États-Unis, du Canada et de la Chine et vers les fixes de 100 destination.
  • Les SMS/MMS illimités en France métropolitaine et SMS illimités vers les DOM.
  • L'Internet 4G/4G+ en illimité pour les abonnés Freebox, sinon, 100 Go/mois en 4G (débit réduit au delà) en France métropolitaine.
  • En voyage, les appels, SMS/MMS illimités depuis l'Europe, les DOM, les États-Unis, le Canada, l'Afrique du Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et Israël, ainsi que 25 Go d'Internet par mois depuis plus de 65 destinations.free-forfait-illimite

Comment louer un téléphone Free ?

Que vous soyez déjà client Free Mobile ou pas encore, il existe plusieurs moyens de louer un téléphone Free.

Si vous n'êtes pas encore abonné Free Mobile, Vous pouvez vous rendre soit sur le site Internet de Free soit directement dans l'une des boutiques de l'opérateur. Choisissez ensuite l'un des téléphones proposés par Free. Suivez enfin la procédure pour souscrire le forfait Free illimité à 19,99€ par mois (15,99€ pour les abonnés Freebox) et créez le contrat de location en suivant la procédure.

Si vous êtes déjà client Free Mobile, et que vous avez donc déjà un forfait illimité depuis plus d'un mois, vous pouvez vous rendre dans une boutique Free, pour choisir votre modèle de smartphone. Ou bien alors, connectez à votre espace client sur le site de Free, allez à l'onglet Téléphone, choisissez le smartphone que vous désirez et suivez les instructions.

Avantages et inconvénients de la location d'un téléphone chez Free

Louer un téléphone Free plutôt que d'en acheter un, cela peut avoir un intérêt pour une raison simple : la décote rapide des smartphones et leur obsolescence.

L'un des avantages de louer un téléphone Free Mobile, c'est de pouvoir changer de téléphone à l'issue de votre période d'engagement de 24 mois. Et ce, à moindre coût. Idéal pour ceux qui veulent toujours avoir un téléphone dernier cri, comme le  l'Apple iPhone 8 Plus ou le Samsung Galaxy S10.

Néanmoins, louer un téléphone Free peut aussi avoir des inconvénients. Le premier, c'est l'engagement sur une durée de 24 mois. Le second, c'est que vous dépensez de l'argent pour un téléphone qui ne vous appartient pas. En outre, seulement 16 modèles de smartphones, et uniquement des Apple iPhone ou des Samsung Galaxy, sont disponibles à la location chez Free.

Location d'un téléphone Free : tout savoir pour éviter les mauvaises surprises

En outre, sachez que si vous décidez de résilier votre contrat de location, vous serez redevable de la totalité des mensualités restantes, sauf en cas de motif légitime (Décès, placement en détention supérieur à trois mois, licenciement d'un CDI ou cas de force majeure). Enfin, si c'est votre forfait Free que vous décidez de résilier, le contrat de location du téléphone Free est toujours valable mais le loyer mensuel sera majoré de 5€. En outre, prenez soin au maximum de votre téléphone Free, de manière à le restituer à Free en parfait état et avec tous les accessoires. Dans le cas contraire, l'opérateur se réserve le droit de vous facturer des frais. En outre, sachez qu'en cas de vol, de perte, ou de casse, vous devrez payer les mensualités restantes et des pénalités de non restitution. Et, en cas de dysfonctionnement, si il ne s'agit pas d'un problème inhérent au mobile, les frais de réparation seront à votre charge.

Bon à savoir : Dans le cadre d'une location de téléphone, il peut être utile de souscrire une assurance couvrant les risques liés à la possession d'un smartphone (vol, perte, casse) et aux obligations du contrat. Free propose une assurance location à partir de 6,99€/mois.

Location de smartphones : action groupée contre Free

Louer un téléphone chez Free Mobile, c'est loin d'être une sinécure pour tous ceux qui se sont équipés d'un smartphone par ce biais. Il suffit de lire des forums sur Internet pour s'en convaincre. Bien souvent, c'est à la suite de la restitution d'un téléphone Free, à l'issue du contrat de location sur 24 mois, que les problèmes apparaissent. Free aurait en effet facturé des frais abusifs à un certain nombre de clients.

La situation est problématique. En tout cas telle que l'opérateur que l'opérateur fait l'objet d'une procédure. Le 12 mars, en effet, UFC-Que Choisir a lancé une action de groupe contre Free. Une assignation a été déposée par la puissante association devant le Tribunal de Grande Instance. Elle exige le remboursement de toutes les victimes. Une action de groupe a été lancée contre Free.

Selon UFC-Que Choisir, plusieurs dizaines de personnes affirment s'être fait prélever sur leur compte une somme allant de 150 à 250€, au motif qu'ils n'ont pas restitué leur téléphone après avoir mis fin à leur contrat de location. Seulement problème, à en croire l'association : Certains locataires ont bien retourné le téléphone à Free, preuves à l'appui. Dans d'autres cas, Free reconnaît que le téléphone a bien été restitué. Mais, Free l'a jugé en mauvais état ou défectueux. Et, il s'est contenté de dire aux clients qu'il était dans son bon droit. Sans plus d'explications. Et, quand bien même Free a envoyé aux clients une photo d'un appareil abîmé, rien ne prouve qu'il s'agit dudit téléphone ou qu'il a réellement été abîmé par le client.

Ce n'est pas la première fois que Free a des problèmes avec son service de location de téléphone. L'opérateur a été déjà été épinglé en 2018 après avoir décidé de bloquer plusieurs milliers de smartphones Free en location parce qu'ils n'avaient pas été restitués par leurs locataires. D'un jour à l'autre, des milliers d'utilisateurs se sont retrouvés privés de réseau. Autant ça peut être compréhensible pour les abonnés Free, ça l'est beaucoup moins pour ceux qui ont racheté sans le savoir des téléphones non-restitués et considérés comme volés par l'opérateur. 

Comment ça se passe chez les autres opérateurs ?

Free ne fait jamais rien comme les autres. En effet, c'est le seul opérateur à avoir mis en place un système de location de téléphone. La plupart des autres opérateurs ont fait un choix différent, en adoptant le principe du téléphone subventionné. Ils donnent en effet la possibilité à leurs clients de souscrire un forfait + un téléphone.Les forfaits subventionnés sont parfois un bon moyen d'avoir un smartphone à petit prix.

Le principe est simple : le client souscrit un forfait mobile et, en même, choisit un téléphone à prix réduit, en échange de quoi le prix mensuel du forfait est plus élevé, forcément. Il s'agit obligatoirement d'un forfait avec une période d'engagement de 12 ou 24 mois. Le but du jeu est d'éviter aux clients d'avoir à sortir d'un coup une très grosse somme d'argent pour s'offrir un nouveau smartphone.

Location d'un téléphone Free : bon plan ou pas bon plan ?

Pour savoir si la location d'un téléphone Free est un bon plan, ou pas, il suffit de sortir la calculatrice et de faire quelques opérations.

Prenons l'exemple le Galaxy S10+, le dernier né des smartphones de Samsung. Sur le site du fabricant, il est vendu à partir de 1009€.

Mais, à la location, combien coûte ce téléphone chez Free ? Il faut payer 189€ à la commande, puis 25€/mois pendant 24 mois, soit 600€. Ce qui, au total, donne une somme de 789€. Louer un téléphone Free pendant 24 mois, c'est donc intéressant. Si vous souhaitez l'assurer pour éviter toute mauvaise surprise (c'est conseillé), il vous en coûtera près de 170€ de plus, au minimum. Néanmoins, même avec une assurance, la location d'un téléphone Free reste rentable. Mais, vous ne serez jamais propriétaire du téléphone.

Free Vie pratique