Les MVNO, opérateurs virtuels, ont du mal à se faire une place à côté des opérateurs historiques

MVNO
13 février 2019 à 16h53
- Mis à jour le 21 février 2019 à 13h52 -

Les opérateurs de réseau mobile virtuels (MVNO) sont arrivés en France en 2005. La Poste Mobile, NRJ Mobile, Coriolis, et Prixtel sont aujourd’hui les plus connus. Avec des prix souvent attractifs, les MVNO ont bousculé l’univers de la téléphonie mobile mais restent marginaux.

C’est quoi un MVNO ?

La Poste Mobile, NRJ Mobile, Auchan Télécom… Ces marques vous parlent sans doute beaucoup plus que les quatre lettres qui les désignent : MVNO. Pour « Mobile Virtual Network Operator », en anglais. En français, on appelle ça un opérateur de réseau mobile virtuel. Un MVNO est donc un opérateur téléphonique. Mais il ne possède pas son propre réseau, c’est-à-dire qu’il n’est pas titulaire de fréquences. Pour offrir un service de communications mobiles, Il doit donc passer un contrat avec un opérateur traditionnel (Orange, Bouygues ou SFR) pour utiliser leur réseau. Pour être encore plus clair, un MVNO est un grossiste en téléphonie mobile. Il achète des communications en très grande quantité aux opérateurs traditionnels pour les revendre au détail à leurs utilisateurs.

Malgré tout, les MNVO sont des opérateurs téléphoniques à part entières. Ils conçoivent assurent le lancement de leurs offres commerciales. En outre, ils sont totalement responsables des services de communications mobiles qu’ils rendent à leurs utilisateurs. En clair, le seul et unique lien qu’ils ont avec les opérateurs classiques est la location de leur réseau.

La petite histoire des MVNO

nrj-mobile-mvnoLes MVNO sont arrivés en France en 2005. Le premier d’entre eux se nomme NRJ Mobile, qui, cette année-là, commercialise ses premières cartes prépayées. L’année suivante, c’est au tour de Virgin Mobile de faire son apparition dans l’univers de la téléphonie mobile. Les MVNO n’ont pas de réseau à développer et à entretenir. Donc, soumis à des coûts structurels beaucoup plus faibles que les opérateurs traditionnels, ils peuvent se permettre d’avoir une politique tarifaire très agressive. Résultat, en 2014, année de leur apogée, on compte en France une cinquantaine de MVNO. Avec 8,9 millions de clients, ils représentent près de 13% du marché de la téléphonie mobile.
Une embellie de courte durée. L’arrivée de Free sur le marché deux ans plus tôt, avec des tarifs encore plus attractifs, a bouleversé l’univers de la téléphonie mobile. Avec leurs marques low-cost, les opérateurs historiques ont réussi à s’adapter. Pas les MVNO. Résultat, ils ne sont aujourd’hui plus qu’une trentaine. Ils ont perdu près d’un million de clients et ne pèsent plus que 11% du marché de la téléphonie mobile. Ceux qui réussissent à rivaliser avec les opérateurs historiques ou leurs marques low-cost se comptent sur les doigts d’une main. Tous les autres sont condamnés à la confidentialité, avec une clientèle très ciblée.

Quelles différences entre un MVNO et un opérateur classique ?

La principale différence entre les MVNO et les opérateurs traditionnels résident dans le fait que les premiers ne peuvent pas exister sans recourir à l’aide des seconds. En effet, pour offrir un service à leurs abonnés, les MVNO sont obligés de louer le réseau des opérateurs historiques. Mais, ce n’est pas la seule différence entre les MVNO et les autres opérateurs.

En effet, les MVNO proposent quasiment exclusivement des forfaits sans engagement quand les autres proposent aussi des forfaits avec engagement sur 12 ou 24 mois, ce qui permet aux utilisateurs de pouvoir s’équiper, s’ils le souhaitent, d’un nouveau téléphone portable à tarifs réduits, via l’opérateur. Aujourd’hui, quand les MVNO proposent d’acheter un téléphone avec une de leurs offres, c’est très souvent à un tarif prohibitif. En outre, rares sont les MVNO qui proposent dans leurs offres des services supplémentaires (TV, cinéma, musique…). Avec ses forfaits qui donnent accès au catalogue musical du groupe Universal, La Poste Mobile fait figure d’exception. Enfin, les MVNO font tout pour réduire leurs coûts : pas de boutique, donc, tout se passe par Internet.

Les principaux MVNO

  • NRJ Mobile

NRJ Mobile, un nom qui évoque surtout une radio. Pourtant, NRJ Mobile est le premier MVNO à avoir fait son apparition sur le marché français de la téléphonie mobile. C’était en 2005. NRJ Mobile appartient à 95% à l’opérateur virtuel EI Telecom (groupe Crédit Mutuel-CIC), et à NRJ Group, à hauteur de seulement 5%. NRJ Mobile a une singularité : le MVNO passe par le réseau des trois principaux opérateurs (Orange, Bouygues Télécom et SFR). NRJ Mobile commercialise trois forfaits sans engagement, du moins cher à 9,99€/mois avec les appels et les SMS/MMS illimités et 100Mo de data, au plus cher à 19,99€/mois, avec les appels et SMS/MMS illimités et une enveloppe data de 100Go. C’est l’une des toutes meilleures offres du marché.

  • La Poste Mobile

la-poste-mobile-mvnoLa Poste Mobile a fait son apparition dans l’univers de la téléphone Mobile en 2001 quand le groupe La Poste fait l’acquisition de 51% des parts d’un MVNO déjà existant, Simplicime, propriété de SFR. Aujourd’hui, Le MVNO passe toujours par le réseau de SFR. La Poste Mobile propose plusieurs forfaits mobiles, avec ou sans engagement. Le moins cher est à 3,99€/mois, avec deux heures d’appel, les SMS/MMS en illimité et 100Mo de data. Le plus cher coûte 18.99€/mois et offre les appels et les SMS/MMS en illimité ainsi que 60Go de data. Spécificité La poste Mobile : quasiment tous les forfaits du MVNO donnent accès au catalogue Universal Music.

  • Prixtel

prixtel-mvnoPrixtel est dans l'univers de la téléphone mobile depuis 2007. Le MVNO commercialise alors une offre qui s'appelle Modulo Pro, à destination des professionnels. La spécificité de cette offre est qu'elle s'adapte à la consommation des clients. Un an plus tard, Prixtel décline son modèle aux particuliers avec le forfait Modulo. Son objectif est de lutter contre le gaspillage. Avec Prixtel, qui passe par Orange et SFR, on paye uniquement ce que l'on consomme. Rien de plus. C'est toujours son credo aujourd'hui avec deux forfaits ajustables garantis sans hors-forfait. Le forfait L'essentiel, qui va de 2€ minimum à 7,99€/mois et embarque de deux à six heures d'appels, les SMS/MMS illimités et de 10Mo à 200Mo de data, est idéale pour les petits budgets. Le forfait Le Complet est plus classique, avec les appels, SMS/MMS illimités et de 5Go à 50Go de data.

  •  Coriolis Telecom

coriolis-telecom-mvnoCoriolis est un MVNO pour les particuliers mais aussi pour les professionnels. Il s'est fait connaître en étant le premier opérateur à proposer, en 2008, des forfaits mobiles spécialement destinés aux sourds et aux malentendants. Coriolis passe par SFR et propose aujourd'hui quatre gammes de forfaits différents: les forfaits Brio Liberté à partir de 3,99€/mois, les forfaits bloqués à partir de 9,80€/mois, les forfaits Idéal, à partir de 12,99€/mois et les forfaits Idéal Smartphone. Le moins cher, à 19,99€/mois embarque trois heures d'appels, les SMS/MMS en illimité et 5Go d'Internet. L'offre la plus est à 52,99€/mois, avec les appels et les SMS/MMS illimités et 100Go de data.

  • Syma Mobile

syma-mvnoSyma Mobile a fait son apparition en 2008 dans l'univers de la téléphonie mobile. Il s'est créé à partir de la diffusion de cartes prépayées à destination de l'étranger. Pour se faire une place dans ce secteur très concurrentiel, Le MVNO a fait le choix de la qualité de Services. C'est pour ça qu'il a décidé de s'adosser à Orange, afin de profiter du réseau N°1 en France et de la meilleure 4 G. De quoi lui assurer une certaine légitimité. Syma Mobile dispose d'une gamme de quatre forfaits à petits prix qui font de lui un MVNO très compétitif. Les prix démarrent à 1,90€/mois, avec deux heures d'appels, les SMS illimité et 1Go de data. C'est actuellement le forfait le moins cher du marché. Son forfait, avec appels et SMS/MMS en illimité et 100Go de data est à 19,90€/mois.

  • Auchan Télécom

auchan-telecom-mvnoAuchan Télécom est un service de téléphonie mobile de l'opérateur EI Telecom, en partenariat avec Auchan Groupe, qui a racheté le MVNO en 2013. Auchan Télécom passe aussi bien par le réseau Orange, Bouygues Télécom ou SFR. De quoi lui assurer une couverture la plus complète possible du réseau. En revanche, c'est Auchan qui choisit lequel des trois réseaux il vous attribue. En termes de prix, Auchan Télécom essayent de s'aligner sur les prix pratiqués par les autres MVNO. Auchan Télécom propose sept forfaits: du moins cher avec deux heures d'appels, les SMS/MMS illimités et 20Mo de data à 3,99€/mois, au plus cher à 16,99€/mois, avec les appels et les SMS/MMS en illimité et 40Go de data. Des tarifs peu chers, fidèles au principe du groupe Auchan.

  • Cdiscount Mobile

cdiscount-mobile-mvnoC'est le dernier des principaux MVNO. Alors que certains MVNO disparaissent depuis quelques années, Cdiscount est, lui, parvenu à se faire une place. Logique, d'une certaine manière, car Cdiscount mobile est une marque de l'opérateur EI Telecom, déjà propriétaire de Auchan Télécom et NRJ Mobile. Comme ses cousins, il passe par le réseau des trois opérateurs historiques (Orange, SFR et Bouygues Télécom). Filiale du célèbre site web Cdiscount, Cdiscount Mobile décline une gamme de forfaits entre 2€ et 15€/mois, de l'offre de base avec 200 minutes d'appels, 200 SMS/MMS et de 200Mo d'Internet en 4G à la formule plus complète avec les appels et les MMS en illimité et 40Go de data. Des prix agressifs et un opérateur qui est très réactif en termes de promotions. 

Bon à savoir : De tous les MVNO, M6 Mobile était l'un des plus anciens et sans doute l'un des plus connus. Ses offres ne sont plus commercialisées depuis mai 2016. Ce sont les forfaits Mini orange qui remplacent les forfaits M6 Mobile. Quant aux offres Virgin Mobile, elles ne sont plus disponibles depuis mai 2016, elles aussi. Elles sont remplacées par les offres RED by SFR. 

Opérateurs