Reprise de téléphone : comment estimer le prix de rachat ?

Combien vaut mon téléphone ?
3 décembre 2020 à 16h59
- Mis à jour le 21 janvier 2021 à 15h24 -

Une foule de sociétés proposent la reprise de téléphone. Pour être sûr de faire une bonne affaire en vendant son smartphone, mieux vaut comparer les prix de rachat.

Les smartphones, c'est cher, surtout à l'état neuf. Pour se rééquiper à moindre coût, plusieurs acteurs se sont spécialisés ces dernières années dans la vente d'appareils reconditionnés. BackMarket, ReCommerce, e-Recycle, fonebank, MagicRecycle, EasyCash, MobileCycle... Les opérateurs de téléphonie mobile s'y sont mis également, ou encore les distributeurs comme Fnac ou Boulanger. Mais ils ne font pas que vendre, ils achètent aussi !

La plupart ont en effet mis sur pied des programmes de reprise de téléphone. En fonction du modèle, ils vous permettront de récupérer quelques dizaines à quelques centaines d'euros. Pour connaître le montant précis de ce pécule, il suffit d'estimer le prix de son téléphone sur un de ces sites. Problème : il y en a beaucoup, et le prix de rachat de votre iPhone ou de votre Samsung Galaxy pourra grandement varier de l'un à l'autre. Comment être sûr de ne pas se faire avoir ? Ariase vous propose de trouver la meilleure offre de reprise pour votre téléphone grâce à un outil simplissime. Il vous permettra d'estimer le prix de rachat de votre mobile chez différents spécialistes du reconditionné. Tout en perdant pas de vue que dans ce domaine, l'état du téléphone reste un point essentiel...

Combien vaut mon téléphone ?

Il en va des téléphones mobiles comme des automobiles : il y a un argus des téléphones. Sans surprise, plus ils sont récents et perfectionnés, mieux ils sont cotés. Avec une grosse préférence pour la star du smartphone : Apple. Ses iPhone figurent parmi les plus chers du marché à l'état neuf, et leur prix ne diminue que très doucement au fil des mois et des années. Exemple : trois ans après son lancement, le prix de rachat d'un iPhone 8 peut monter jusqu'à 200 euros. Quant au prix de reprise d'un iPhone 7, il oscille encore aujourd'hui entre 100 et 150 euros - en parfait état s'entend. Pas mal pour un appareil pourtant sorti il y a plus de quatre ans ! Raison pour laquelle on peut avoir de bonnes surprises lorsqu'on estime le prix de son iPhone.

Les flagships du concurrent coréen d'Apple, c'est-à-dire les modèles Galaxy S, sont un peu moins cotés. Début décembre 2020, on pouvait tout de même espérer 50 à 100 euros pour le prix de rachat d'un Samsung S7 32 Go, sorti à peu près au même moment que les iPhone cités plus haut. Le prix de reprise d'un Samsung S8 s'affiche quant à lui entre 100 à 150 euros. Et encore, tout dépend du modèle : visiblement moins apprécié que ses prédécesseurs, le Samsung Galaxy S9, par exemple, a perdu beaucoup plus vite de sa valeur. Reste que sans, atteindre les sommets des iPhone, on pourra toujours obtenir un bon prix de reprise pour un téléphone Samsung s'il n'est pas trop ancien et en bon état.

Chez les autres fabricants comme Xiaomi, Oppo, Sony, Nokia, Motorola, OnePlus ou Google avec son Pixel, la valeur de reprise des téléphones est plus modeste. Pas illogique, peut-on penser, pour des smartphones vendus moins cher initialement que les terminaux Apple, voire Samsung. Mais ce n'est pas la seule explication : d'une manière générale, les smartphones Android perdent plus vite en valeur que les iPhone, comme le note un récent rapport du spécialiste américain de la reprise de téléphone, BankMyCell. Deux fois plus vite, même, selon ses chiffres pour 2019-2020 sur le marché américain :

prix-revente-smartphone (1)

Baisse moyenne du prix de reprise des téléphones sur 4 ans : iOS vs Android

(En noir : iPhone, en vert clair : smartphones Android haut-de-gamme, en vert foncé : smartphones Android bas de gamme. La baisse de prix est calculée par rapport au tarif de première revente (et pas à celui du neuf).

En résumé :

  • Le prix de rachat d'un iPhone ne chute que de 20% au bout d'un an, et de 45% au bout de deux ans. Même au bout de 4 ans, il n'aura perdu que 70% de sa valeur.
  • Le prix de rachat d'un smartphone Android chute de 45% au bout d'un an. Au bout de deux ans, son tarif de reprise aura baissé de 70% dans le haut-de-gamme. Dans le bas de gamme, la valeur aura baissé de 80% au bout de deux ans, et de 90% au bout de 4 ans. Autrement dit, n'espérez pas un rachat du Redmi Note 8T à plus de 20 euros au bout de 4 ans...

Des prix de rachat très différents : comment comparer ?

Les tarifs que nous indiquons ci-dessus se basent sur les prix de reprise moyens constatés chez les différents spécialistes. Mais dans les faits, les montants de rachat d'un téléphone peuvent fluctuer sensiblement d'une enseigne à l'autre. A titre d'exemple, début décembre 2020 : 

  • le prix de reprise de l'iPhone 11 64 Go oscillait entre 359 et 474 euros en état "comme neuf"
  • le prix de rachat du Samsung Galaxy S8+ va de 112 à 205 euros, toujours pour un état impeccable

Des différences pouvant aller jusqu'à 40%, donc, entre les différents prix de rachat proposés pour un téléphone donné. Avant de se précipiter sur la première offre venue pour revendre son smartphone, il est donc conseillé de comparer les offres de reprise. 

Et pour ce faire, le premier réflexe est de déterminer la référence précise de votre mobile. Sa marque, on s'en doute, mais aussi son modèle et sa capacité de stockage en giga octets (Go). Vous ne vous en souvenez plus ? Pas de panique : vous retrouverez ces éléments sur le coffret de votre téléphone si vous l'avez gardé. Mais aussi dans le menu paramètres, à la rubrique "Informations sur le téléphone", ou "Mon téléphone".

Muni de ces trois éléments, vous aurez alors tout ce qu'il vous faut pour comparer les prix de rachat de votre smartphone. Il vous suffit de les renseigner dans notre comparateur de reprise de téléphone :

Estimez la reprise de votre téléphone avec Ariase

En un clic, les propositions de plusieurs spécialistes du reconditionné vous seront présentées. Ne vous reste plus qu'à choisir la meilleur offre de rachat, en fonction aussi de l'état de votre appareil. Exemple de prix de reprise pour un Samsung S10 :

reprise-telephone-résultat-samsung-s10 (1)

L'impact de l'état sur le prix de rachat

Tous les tarifs de reprise que nous avons évoqués jusqu'à présent dans ce guide s'entendent pour du parfait état, voire de l'état comme neuf. Si vous avez prix un soin extrême de votre terminal avec coques et écran de protection, vous devriez donc parvenir à en tirer le maximum. Encore faut-il, aussi, que le téléphone soit fonctionnel. Intégralement fonctionnel : le moindre petit problème peut en effet le rétrograder et donc faire baisser son prix de rachat. Nous allons détailler ici tous ces points relatifs à l'état du téléphone et ce qui peut lui faire perdre de la valeur.

Il s'agit d'une part d'estimer l'état extérieur du mobile. Le principal ennemi de votre smartphone, ce sont bien sûr les rayures et les impacts. Sur l'écran, mais aussi sur le dos du smartphone. Les sociétés de reprise de téléphone distinguent généralement quatre états : intact, avec micro-rayures, avec rayures, ou cassé. Pas toujours facile de faire le distingo entre des rayures micro ou macro, et pourtant c'est un point important puisque cela affectera la valeur de reprise du téléphone. On peut par exemple se référer à cet exemple pour estimer l'état de son smartphone :

face-smartphone (1) Intact                             Micro-rayures                                Rayures                                  Cassé

dos-smartphone (1)

Source : BackMarket.com

Cela étant posé, tous les repreneurs de smartphone n'ont pas la même politique. BackMarket, par exemple, ou encore e-Recycle, ne tolèrent que deux micro-rayures avant de rétrograder votre mobile en catégorie inférieure, quand Easy Cash en accepte jusqu'à 7. Notons aussi que du côté de Fonebank, une fêlure de l'écran, même si celui-ci fonctionne parfaitement, expédie le téléphone dans la catégorie "non-fonctionnel". Tout en sachant que c'est cet état qui sera attribué à votre smartphone au moindre pixel mort sur votre écran, et ce quel que soit le repreneur...

Et ce n'est pas le seul critère pour définir l'état d'un téléphone fonctionnel. Loin de là. Les spécialistes du reconditionné dressent un inventaire à la Prévert des composants et fonctions qui doivent être en état de marche si l'on veut espérer le meilleur prix de rachat pour son téléphone. Et qu'il s'agisse de l'état extérieur ou intérieur, mieux vaut être honnête dans l'estimation de l'état de son téléphone. Il sera de toutes façon passé au crible par les reconditionneurs, qui vous feront une contre-offre s'ils jugent que le smarthpone est en moins bon état que ce que vous avez déclaré.

Comment estimer l'état de marche de mon téléphone ?

C'est bien simple : un téléphone est considéré non-fonctionnel par les spécialistes de la reprise au moindre pépin, qu'il s'agisse d'un élément manquant ou d'un problème technique. Voici les points à vérifier pour estimer l'état de marche : s'ils ne sont pas remplis, ces critères sont donc susceptibles de faire baisser le prix de rachat de votre téléphone. L'appareil doit notamment :

  • Etre complet de tous ses éléments d'origine : capot, batterie, tiroir sim, boutons, éventuellement stylet
  • S'allumer, s'éteindre et prendre la charge
  • Permettre de passer et recevoir des appels
  • Disposer d'un écran tactile complètement opérationnel, sans tâche, strie ou pixel mort
  • Avoir tous ses composants fonctionnels : haut-parleur, micro, appareil photo, vibreur...
  • Etre utilisable dans toutes ses fonctionnalités : réseau, Wi-Fi, Bluetooth, identification faciale (Face ID) ou par empreinte (Touch ID)...
  • Ne pas être tombé dans l'eau, ne pas présenter de trace d'oxydation ou de rouille, ne pas avoir été démonté

Si votre appareil échoue sur un seul de ces critères, il sera donc jugé non-fonctionnel, selon l'expression consacrée.  Mais rassurez-vous, cela fera forcément baisser le prix de rachat du téléphone, mais cela ne veut pas dire qu'il ne sera pas repris ! Même un téléphone qui ne marche plus peut encore vous rapporter de l'argent.

Un téléphone cassé peut encore valoir de l'argent

Reprise d'un téléphone cassé : ça peut payer !

En effet, même endommagé, un smartphone peut être repris, et parfois à bon prix ! Tout dépend, une fois de plus, du modèle et de son ancienneté. Une fois de plus, les iPhone auront la cote et pourront vous permettre de grapiller quelques dizaines à quelques centaines d'euros selon les marchands. Par exemple, début décembre 2020, certains spécialistes du reconditionné sont prêts à vous racheter 60 euros un iphone 8 non-fonctionnel et cassé... Quant à l'iPhone 11, il pouvait encore vous rapporter plus de 300 euros avec un écran cassé, et pas loin de 200 euros même s'il ne marche plus.

Le rachat d'un smartphone cassé ou qui ne marche plus peut donc vous rapporter un peu d'argent. Ne nous leurrons pas cependant : sorti des marques les plus prestigieuses, un modèle de smartphone endommagé et/ou qui n'est plus en état de marche sera racheté à bas prix, même s'il est récent. Au bout de quelques années, n'en espérez probablement pas plus de 1 euro pour les acteurs qui acceptent la reprise de ce type d'appareil.

Voire zéro euro ! Si l'estimation du prix de rachat de votre téléphone touche le fond, il ne sera tout simplement pas repris. Ne vous restera alors qu'à le confier à une structure spécialisée dans le recyclage, en déchetterie dans les bacs prévus pour les déchets électroniques, ou encore dans la boutique de votre opérateur. Vous n'aurez rien gagné, mais l'environnement, si !

Vie pratique