Téléphone mobile à vélo : réglementation et sanctions

mobile-velo
26 mars 2019 à 15h42
-

Vous circulez à vélo et vous souhaitez connaître la réglementation concernant l’usage du téléphone mobile lorsque vous roulez avec votre deux-roues, est-ce interdit ? Quelles sont les sanctions encourues en cas de non respect des règles ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet !

Usage du téléphone mobile à vélo : est-ce interdit ?

Alors que l’usage du téléphone mobile est interdit au volant d’une voiture, qu’en est-il de la réglementation à deux-roues et plus précisément à vélo ?

D’après l'article R412-6-1 du Code de la route, l’utilisation d’un téléphone portable tenu en main en voiture ou à deux-roues est interdit, que ce soit pour téléphoner ou simplement le manipuler. Plus précisément, toutes les utilisations d’un téléphone portable y compris pour écouter de la musique ou la radio ne sont donc pas autorisées en roulant dans la circulation pour les conducteurs de moto, vélo, voiture, camion ou encore cyclo.

Et depuis juillet 2015, il est aussi interdit à tous les conducteurs, y compris les cyclistes, de porter tout dispositif qui permet d’émettre du son. Les oreillettes, les casques ou les kits mains-libres bluetooth ne sont donc pas autorisés à vélo. Ces dispositifs sont en effet non autorisés car susceptibles de limiter l’attention et l’audition des conducteurs. Et il est en effet très important pour les cyclistes d’entendre pour mieux anticiper les dangers de la route.

Téléphone mobile à vélo : quelles sont les sanctions ?

Vous ne pouvez donc pas téléphoner à vélo ou rouler à vélo avec des écouteurs. En cas de non-respect de ces règles du Code de la route, vous risquez une amende 135 euros. Il s’agit de la même amende que pour un conducteur de voiture mais sans perte de points.

Rappelons qu’on ne peut pas perdre de points sur son permis de conduire en commettant une infraction au code de la route à vélo. Cependant, il est possible de se faire retirer son permis de conduire à vélo en cas d’infraction lourde comme par exemple une conduite en état d’ivresse.

Votre smartphone en « mode conduite »

Alors que téléphoner à vélo est interdit pour limiter les risques d’accident, pour ne pas être tenté de décrocher lorsque votre smartphone sonne ou encore de lire un message en roulant, vous pouvez télécharger une application permettant de passer votre téléphone portable en mode conduite. En un clic, les fonctions téléphone et réception de SMS sont bloquées afin de ne pas vous distraire sur la route. Ce type d’application permet aussi d’envoyer un message à votre correspondant pour l’informer que vous ne pouvez pas répondre car vous êtes en circulation.

La sécurité routière propose notamment gratuitement l’application « Mode conduite » disponible sous Android afin d’aider les usagers de la route à résister à la tentation d’utiliser leur téléphone mobile en conduisant. Vous pouvez aussi choisir d’automatiser l’activation de l’appli sans aucune action via le bluetooth ou un détecteur de mouvement.

Vie pratique