Les premiers NRA-ZO activés en Languedoc Roussillon

2 août 2010 à 13h06
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

Le plan de résorption des zones blanches ADSL de la région Languedoc-Roussillon est officiellement activé avec la mise en service des 3 premiers NRA Zone d'ombre installés par France Télécom.Hasard du calendrier ou timing impeccable ? En l'espace de quelques jours, trois départements (Aude, Pyrénées-orientales et Lozère) bénéficiant du plan haut-débit de la région Languedoc Roussillon, ont inauguré leurs premiers NRA-ZO.

Dans l'Aude, près de 200 habitants de Saint Martin Le Vieil (113577AB) sont désormais éligibles à l'ADSL grâce à l'installation d'un DSLAM sur le sous-répartiteur de la commune.

Dans les Pyrénées-orientales, le premier NRA-ZO du département a été activé à Rasigueres (661587EJ), un petit village à l'ouest de Perpignan.

La Lozère n'est pas oubliée. Ce n'est pas un mais deux NRA-ZO qui viennent tour à tour d'être mis en service dans des communes situées au nord du parc naturel des Cévennes. Le premier central est localisé à Montbel (481007CT), tandis que le second équipement a été activé dans la foulée à Palhers (481077JK).

Rappelons que les deux premiers NRA-ZO de la région Languedoc Roussillon sont installés depuis plusieurs mois dans les communes de Peyremale et St Julien les rosiers. Ils ont été financés, en revanche, par le Conseil Général du Gard avant que le plan régional de couverture haut-débit ne soit voté.

Doté d'un budget de 52 millions d'euros, ce plan prévoit la construction de 318 NRA-ZO grâce à un partenariat signé avec France Télécom. A l'issue du projet, au plus tard d'ici juin 2011, 99,6% de la population disposera d'une connexion haut-débit avec un débit minimum de 2Mbits par seconde.