ADSL : protéger son installation de la foudre

25 juin 2007 à 13h41
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h57 -

L'été, le temps des vacances, mais aussi des orages et de la foudre... Quelques conseils pour éviter une mauvaise surprise à votre modem.Plus foudroyante qu'un coup de foudre, la foudre. Cette éruption électrique est tellement soudaine qu'elle surprend parfois les disjoncteurs... qui du coup réagissent trop tard, alors que le mal est fait. En quelques instants, toute votre installation peut ainsi partir en fumée sous l'effet de cette énorme dose d'électricité qui s'invite chez vous par les réseaux électriques et téléphoniques. Heureusement, il est tout à fait possible de protéger son installation sans s'en remettre à sa bonne fortune.

France Telecom, en collaboration avec les collectivités, essaie de protéger aussi bien que possible ses lignes téléphoniques et notamment en "effaçant le réseau", c'est à dire en enterrant les lignes. Sous terre, pas de foudre qui grille les équipement dans leurs répartiteurs, pas de neige qui fait plier et casser les lignes ni de vent qui arrache tout. Chaque année, des centaines de kilomètres de ligne disparaissent ainsi sous terre. En revanche si votre ligne parcourt un long chemin dans l'air sur des poteaux téléphoniques et que votre installation est un peu ancienne, attention, vous êtes en première ligne.

Bien sûr, on a souvent pris l'habitude de débrancher les appareils électriques et téléphoniques lorsque le tonnerre gronde et que le ciel est zèbré d'éclairs. Mais pas toujours ou bien trop tard... Et si la plupart du temps, le disjoncteur remplit bien son office, il arrive pourtant que le courant réussisse à passer.

En général, seul le modem est "grillé", mais il est déjà arrivé que la carte réseau reliée directement au modem le soit aussi et, surtout dans le cas d'une carte réseau intégrée à la carte mère, que cette dernière ne supporte pas non plus le choc. Un modem ou une box, çà coûte cher, parfois plus de 200 euros. Et s'ils vous sont loués ou prêtés, en général, les conditions générales d'utilisation vous indiquent que le coût des dégâts liés à la foudre restent à votre charge.

Un investissement pas si important que cela consiste à acheter un parasurtenseur ou parafoudre protégeant aussi la téléphonie. Ils s'appellent APC, Belkin, Infosec, MGE... La plupart des prises de ce type ne protègent que les appareils électriques : il faut donc être vigilant et bien s'assurer que la multiprise convoitée comporte au moins une entrée et une sortie "RJ 11/RJ 45". On peut en trouver à partir de 8 euros pour des modèles simples et peu protecteurs, jusqu'à quelques centaines d'euros pour les plus performantes.

En clair : vous branchez votre câble téléphonique sur l'une des broches téléphoniques d'entrée de ce type de multiprise, puis vous branchez un second câble sur l'une des broches de sortie pour qu'il aille jusqu'à vos appareils téléphoniques. Attention ! Même si vous n'utilisez pas la multiprise comme prise électrique, il faut absolument la "brancher", c'est à dire la relier à une prise électrique comportant une prise de terre pour qu'elle fonctionne. Sinon, le courant ne pourra aller nulle part ailleurs que dans le circuit téléphonique, votre multiprise est alors parfaitement inutile...

Pour les utilisateurs avancés ou inquiets, il existe aussi des onduleurs qui peuvent protéger les appareils des microcoupures. Leurs inconvénients sont de consommer un peu d'électricité, d'avoir une durée de vie limitée s'ils contiennent des batteries et de coûter plus cher. De plus, comme un équipement "parafoudre" peut ne pas être onduleur, un onduleur peut ne pas être "parafoudre"... Il ne faut donc pas les confondre, ni à l'achat, ni à l'usage !

La plupart des prises ou multiprises "parafoudre" sont assorties d'une assurance sur les matériels connectés. Si le montant inscrit donne une bonne idée de la qualité du produit, il ne faut pas oublier que 5000 euros garantis de matériel suffisent largement dans la plupart des cas. Attention aussi à la durée de cette garantie, si elle existe, la foudre ne frappant pas tous les ans, sauf malchance... L'important lors du choix est de bien se concentrer sur vos besoins : le nombre de prises électriques pour protéger vos appareils électriques, le nombre d'entrées et de sorties téléphoniques pour vos câbles téléphoniques, la valeur du matériel à protéger.

Enfin, vous avez connu un violent orage dans les environs et vous n'arrivez pas à redémarrer l'électricité. L'un des tests à faire, dans ce cas, est de débancher votre multiprise parasurtenseur de la prise. Tout redevient normal ? Essayez de brancher vos appareils électriques ou téléphoniques sans passer par votre parasurtenseur.