Free coupe les fils !

7 avril 2006 à 14h20
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

Les abonnés Free vont bientôt surfer sur le Net par le biais de connexions Wimax.Pas de géant pour l’internaute ou effet d'annonce ?! IFW, une filiale d’Iliad (maison mère de Free), vient d’annoncer que le Wimax sera disponible dans quelques semaines pour tous les abonnés Free Haut-Débit. Mais au fait, qu’est-ce que le Wimax ? Le World Interoperability for Microwave Access est un ensemble de normes définissant les connexions à haut-débit par voie hertzienne. Avec ce protocole, Internet à très haut débit (à terme plusieurs dizaines de Mbits/seconde) est accessible sans fil dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres. Concrètement, les internautes équipés d’un terminal adéquat bénéficient d’un accès haut-débit grâce aux ondes radios émises par une antenne locale Wimax. IFW prévoit, dans un premier temps, de fournir des débits jusqu’à 2Mbits dans toutes les régions de France métropolitaine. Lorsque les infrastructures seront déployées, ce sont donc 1,6 millions d’abonnés Free qui pourraient goûter aux joies du Wimax dans l’Hexagone. Cela placerait notre pays en tête du classement des pays européens en matière de réseau Wimax. Cette annonce représente un espoir supplémentaire pour tous les oubliés du haut-débit, mais à quelle échéance ? Si l’ensemble du territoire est potentiellement susceptible d’être couvert par le Wimax (particulièrement les zones blanches au sein desquelles on rêve d’accéder enfin au haut-débit), force est de constater que ce sont paradoxalement ces zones qui devront encore patienter le plus. En effet, l’installation des équipements Wimax débute tout juste dans les grandes métropoles qui bénéficient déjà de larges réseaux ADSL ou câble par exemple. Quelles sont les prévisions de déploiement dans les régions et en zone rurale ? Autre question : le terminal spécifique au Wimax sera-t-il une évolution de la freebox ou bien faudra-t-il investir dans un nouvel équipement ? Le Wimax est un enjeu colossal pour les FAI. Des recours administratifs ont d’ailleurs été lancés par certains opérateurs télécoms pour obtenir l’annulation de la seule licence d’exploitation nationale du Wimax, possédée par IFW. Quoi qu’il en soit, l’initiative du groupe Iliad lance le train «Wimax» sur les rails. Avec l’annonce en juillet prochain du nom des candidats retenus pour exploiter les licences régionales, l’ARCEP met en place les bases d’une concurrence soutenue dans laquelle tous les opérateurs, locaux ou mondiaux, ont une chance de briller. » Testez l’éligibilité de votre ligne » Accéder aux offres Free » Discutez du Wimax sur notre forum » Communiqué officiel d'Illiad