Alice dégroupe Dijon

10 mai 2006 à 15h05
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h05 -

Alice étend son réseau ADSL dégroupé à la ville de Dijon et ses alentours.

Le fournisseur d’accès à Internet Alice, filiale de Telecom Italia, vient d’installer plusieurs noeuds de raccordement (NRA) ADSL à Dijon et dans le département de Côte d’Or (21). La mise en service de ces équipements permet à Alice de proposer le dégroupage total dans cette ville, et relance la concurrence en ce qui concernent les offres «Triple Play» (haut-débit, téléphonie VoIP et TV).

Parmi les sept DSLAMs activés par Alice, quatre couvrent Dijon (Raines, Stalingrad, Voltaire et Grangier) tandis que les trois derniers sont localisés en périphérie (Talant au nord-ouest de Dijon, Chevigny St-Sauveur dans l’est, et Marsonnay dans le sud-ouest). Les futurs clients raccordés à ces NRA pourront bénéficier de l’ensemble des services proposés par l’offre Alice à 29,95 euros : Internet haut-débit jusqu’à 16 Méga (norme IP), la téléphonie VoIP illimitée vers les fixes en local et en national, l’abonnement téléphonique et la portabilité du numéro, et dans une moindre mesure le bouquet de chaînes TV gratuites ainsi que l'accès optionnel à TPS.

Le département de Côte d’Or est-il le nouveau «Pays des Merveilles» d’Alice ? Pas forcément si l’on considère que la TV n’est pas automatiquement disponible pour les clients Alice connectés sur un nouveau DSLAM dégroupé. Celle-ci exige des conditions particulières et assez restrictives en termes d’équipement et d’atténuation du signal. Néanmoins, il est intéressant de souligner qu’Alice fait bénéficier ses abonnés d’une hotline gratuite et que son offre de téléphonie VoIP inclut également l’ensemble des numéros attribués aux modems box des opérateurs concurrents.

Alice tient donc sa promesse d’étendre son réseau à de nouvelles zones. D’autres NRA seront installés prochainement en Côte d’Or (selon la carte de dégroupage d’Alice). Les secteurs de Rouen, Monptellier, Béziers, Sète et Lens devraient être les prochains à profiter en 2006 du dégroupage par Alice. On peut tout de même s’interroger sur l'optimisme d’Alice qui compte couvrir «650 NRA d'ici septembre soit environ 50% des lignes éligibles à l'adsl en France» selon Mylène Veillat, directrice marketing chez Alice, interviewée le 6 mai dernier par nos confrères de Reseaux-Telecoms. Avec moins de 300 NRA dégroupés aujourd’hui, comment Alice compte-t-elle se développer si rapidement en si peu de temps ?

En marge de cette annonce, Alice vient aussi de déclarer la vente à Louis Dreyfus et à SFR de sa participation de 4,99 % dans le groupe Neuf Cegetel. D’un montant de 161 millions d’euros, cette transaction vise à renforcer Neuf Cegetel quelques mois avant son entrée en Bourse. Alice réalise au passage une belle opération avec une plus-value de 110 millions d’euros qui lui permet de réduire sa dette et de concentrer ses efforts vers "les régions d'intérêt stratégique et le potentiel de croissance".

» Source : Communiqués de presse Alice

» Testez l'éligibilité de votre ligne
» Les offres ADSL d’Alice
» S’abonner à une offre Alice