Des Box 4G pour lutter contre les zones grises ?

21 mars 2014 à 14h19
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

Orange et Bouygues Télécom expérimentent des Box 4G pour améliorer le débit des internautes mal desservis en ADSL.Après le Wifi, le Wimax et le satellite, la 4G sera-t-elle proposée aux internautes qui ont la malchance de résider dans une zone blanche ou grise ? Dans le cadre de l’initiative Villages Numériques lancée en octobre dernier, Orange et Bouygues Télécom ont en tout cas décidé de lancer une série d'expérimentations.

Lors de la sa réunion du 12 mars dernier, le groupe d’échange entre les collectivités, les opérateurs et l’ARCEP (GRACO), a notamment été abordé le sujet de l'utilisation des réseaux mobiles 4G pour remédier à une mauvaise couverture haut-débit fixe dans certaines zones rurales et de montagne.

Du côté de Bouygues, l'expérience se déroule depuis le 26 février dernier dans les communes de Chevroux et Boissey dans l'Ain, de Rochebrune et Espinasses dans les Hautes-Alpes, de Rochefort Samson et Barbières dans la Drôme, et de Cevins, Rognaix et Saint-Paul sur Isère en Savoie. L'opérateur a par ailleurs élargi son test 4G aux communes de Ardentes et Villedieu-sur-Indre (Indre) et de Saint Etienne-de-Crossey (Isère).

Bouygues fournit un modem-routeur 4G LTE Huawei B593 aux dizaines de beta-testeurs sélectionnés. Ceux-ci doivent être inéligibles à l'ADSL ou disposer d'une connexion avec un débit inférieur à 4 Mbit/s. L'offre 4G de Bouygues est gratuite mais se limite à une connexion Internet sans téléphonie ni télévision par Internet. L'opérateur utilise un canal de 10Mhz sur la bande de fréquences 800Mhz.

Ce routeur Huawei fait office de BBOX 4G pour Bouygues

Du côté d'Orange, l'expérimentation concerne environ 150 foyers répartis dans les Pyrénées-Orientales (Reynes et Céret), dans le Gers (19 communes du canton de Nogaro) et dans les Ardennes (Carignan). Orange teste à la fois des Box "indoor" mais aussi des installations "outdoor" qui permettent de capter le signal 4G depuis une antenne fixée sur le toit du logement puis de l'envoyer via un câble Ethernet au modem de l'abonné.

Comme Bouygues, le réseau 4G LTE d'Orange utilise la fréquence 800Mhz. Le test mené par Orange repsoe sur la mise à disposition gratuite d'un forfait Internet (sans TV ni téléphonie Voix sur IP) limité néanmoins par un quota mensuel de 10Go selon nos informations.

Quels sont les objectifs de ces tests 4G ? Il s'agit de vérifier "in situ" les impacts de l’utilisation de la 4G par des abonnés qui en font un usage fixe. Quelle sera la qualité de service de la 4G à domicile ? Quelles seront les conséquences sur le réseau du surcroît de bande passante ? Quels seront les retours des internautes en terme d'usage ? Faut-il différencier les usages fixes des usages mobiles sur le réseau 4G ?

Les premiers retours d'expérience d'Orange et Bouygues semblent encourageants. Les tests devraient encore durer 6 mois. Comme l'internet par satellite, la 4G représente une alternative intéressante pour obtenir une connexion haut débit lorsque l'ADSL ne passe pas du tout ou très mal. En revanche, face aux technologies filaires, ce type d'offres présente 2 inconvénients majeurs : la variation de la qualité de service selon la charge du réseau, et le quota mensuel imposé à cause des ressources spectrales limitées.