2015 : vers une nouvelle fracture numérique ?

10 décembre 2008 à 16h48
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Sans l'aide des collectivités publiques, la couverture FTTx se résumera aux principales métropoles regroupant un tiers des foyers français.L'Association des Régions de France (ARF), soutenue par l’Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel (Avicca), vient de rendre public un rapport d'étude sur la couverture très haut débit des territoires à l'horizon 2015.

Le rôle de l'Etat et des collectivités locales est clairement mis en avant, puisque d'après ce rapport, leur niveau d'implication déterminera directement le taux d'éligibilité à la fibre. La fibre optique sera-t-elle généralisée en 2015-2020 ? Doit-on s'attendre à une nouvelle fracture numérique ? Pour répondre à ces questions, les auteurs du rapport se sont livrés à un exercice de prospective qui les a conduits à dresser 3 scénarios.

Le premier scénario, baptisé "Ambition", est idyllique : il prévoit que 90% de la population française soit éligible à une offre de fibre optique dès 2020. Comme son nom l'indique, le scénario est ... ambitieux, mais réalisable à partir du moment où les collectivités locales - soutenues par l'Etat - investissent massivement dans les réseaux très haut débit (THD). Les aides publiques pour tirer la fibre jusqu'aux particuliers seraient de l'ordre du milliard d'euro par an.

Surnommé "Progression", le second scénario décrit une solution intermédiaire au sein de laquelle les collectivités et les opérateurs investissent le créneau du très haut débit pas à pas. Dans un premier temps, seulement 1/3 des ménages serait réellement équipé en FTTH, tandis qu'un autre tiers bénéficierait d'une connexion VDSL (fibre jusqu'au sous-répartiteur). Le seuil des 90% de couverture ne serait franchi qu'à l'horizon 2025.

Le dernier scénario - "Résignation" - envisage le pire. L'Etat et les collectivités n'engagent pas de politique active dans le domaine des réseaux d'initiative publique. La fibre optique est uniquement déployée par les opérateurs dans les zones denses, plus simples à câbler et donc plus rentables. En 2020, seulement 60% de la population serait fibrée. Il faudrait attendre encore quinze années (2035) pour obtenir une couverture FTTx complète.