Du 2Mbits pour tous en Meurthe-et-Moselle

31 octobre 2008 à 16h18
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Après le temps des mots voilà le temps de l'action. Les travaux du réseau haut débit de Meurthe et Moselle commenceront d'ici la fin Novembre 2008.En juillet dernier, le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle a signé un partenariat public-privé (PPP) pour la construction et la gestion d'un réseau de télécommunications. Après la signature officielle entre le CG54 et la société Memomnet (composée de LD Collectivités, Eiffage, et de la Caisse des Dépôts et Consignations), les élus du département ont été conviés cette semaine à une présentation plus détaillée du projet.

Le réseau sera constitué d'une boucle locale de fibre optique de 780km de long. Une partie du backbone optique existe déjà (réutilisation de fourreaux...) mais plus de 450km de fibre nécessiteront tout de même des travaux de génie civil. En parallèle, 160 stations de base WiFimax seront installées par la société Nomotech.

Le département a opté pour la technologie WiFimax, et non pas pour le WiMax plus fréquemment évoqué. Le WiFimax est en réalité le nom commercial donnée à la technologie radio qu'utilise Nomotech. Par rapport au WiMAx, la principale différence réside dans l'utilisation des fréquences libres 2,4Mhz et 5,4Mhz. Le WiFimax permet ainsi de déployer du haut débit sans fil jusqu'à 6Mbits sans avoir besoin d'utiliser une fréquence régionale WiMax (3,5Mhz).

La fibre optique tirée un peu partout dans le département constituera un vaste réseau de collecte mais ne servira pas à fournir du FTTH aux particuliers. En revanche, 93 zones d'activité économique, 45 sites publics du Département et 86 établissements scolaires seront directement connectés à très haut débit.