Nouvelle-Calédonie : le 512 Kbits à 128 euros...

26 décembre 2007 à 14h32
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h54 -

Vous habitez en plein centre-bourg à Dumbea ? Il vous en coûtera la modique somme mensuelle de 128 euros pour surfer sur Internet avec une connexion de 512 Kbits par seconde.Evidemment, si Dumbea est située dans un "pays au sein de la République", un POM (Pays d'Outre-Mer), il ne s'agit pas d'une ville de la métropole... Dumbea est la troisième ville de Nouvelle Calédonie pour le nombre d'habitants, à quelque distance de Nouméa.

Mais derrière le paysage de carte postale, qu'en est-il d'Internet haut débit ? Le système y est un peu spécial : pour souscrire un abonnement à Internet, il faut naturellement passer par un opérateur, tel que Lagoon, le plus grand de Nouvelle-Calédonie, qui a servi d'exemple pour les chiffres. Mais une fois saisi de la commande, le FAI doit demander confirmation à l'OPT, une filiale de France Télécom, qui s'occupe notamment de la pose des câbles sous-marins.

Que l'internet soit cher hors métropole n'est pas un fait nouveau : en 2002, PC Inpact relevait déjà le phénomène... L'ADSL, c'est cher, très très cher, en Nouvelle-Calédonie. Pire, les prix n'ont guère évolué depuis : l'entrée de gamme, du 128 Kbit/s en descendant et du 56 Kbit/s en montant, est toujours à 65€ par mois.

Il devrait néanmoins y avoir du nouveau : l'OPT a récemment annoncé une baisse des tarifs, liée à la mise en service d'un nouveau câble sous-marin posé par Alcatel. Ce câble est littéralement un véritable cordon ombilical reliant la Nouvelle-Calédonie au réseau Internet via l'Australie distante de 1500 kilomètres.