Le tout premier NRA-ZO de la Haute-Vienne

30 juillet 2010 à 13h45
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

Le WiMax du Conseil Régional ne répondant pas à ses besoins, la commune de Vayres (Haute-vienne) s'est offert son propre NRA Zone d'Ombre.Bien consciente qu'Internet est désormais aussi important que l'électricité ou l'eau, la mairie de Vayres a financé l'installation d'un NRA Zone d'ombre pour garantir un véritable accès haut-débit à ses habitants.

Située à l'ouest de Limoges, cette commune de 800 habitants possède désormais son propre central téléphonique. Baptisé VY687, ce central a une double particularité puisqu'il est le premier NRA ZO du département de la Haute-Vienne, d'une part, et qu'il a été financé intégralement par le budget municipal d'autre part.

En juillet 2009, le conseil municipal de Vayres a lancé un appel d'offres pour la construction d'un NRA-ZO en plein coeur de la commune. L'objectif est de rendre éligibles à l'ADSL la quasi totalité des habitants et de profiter de ce nouvel équipement pour améliorer les débits des connexions déjà actives.

En octobre 2009, l'appel d'offres (d'une valeur de 80 000€ HT) est remporté par France Télécom. Réalisés au printemps dernier, les travaux sont désormais achevés et la couverture ADSL de Vayres est totalement bouleversée.

Le tout premier NRA-ZO de la Haute-Vienne
Comme le montre la carte isodébit réalisée par notre équipe, l'affaiblissement de la majorité des lignes téléphoniques de Vayres était jusqu'à présent majoritairement supérieur à 70dB (en bleu/vert), ce qui ne permettait pas d'assurer un débit supérieur à 512Kbits (dans le meilleur des cas). Avec la mise en service du NRA-ZO, la situation s'inverse puisque désormais 77% des foyers sont éligibles à une offre ADSL avec un débit supérieur à 2Mbits, dont 64% sont compatibles avec une vitesse de 8Mbits par seconde.

Pourquoi la mairie de Vayres a-t-elle optée pour la solution NRA-ZO ? Située dans le département de la Haute-Vienne et dans la région Limousin, la commune de Vayres n'est pratiquement pas couverte par le réseau WiMax déployé par le syndicat Dorsal qui gère la délégation de service public.

Le financement du NRA-ZO pèse très lourd dans le budget 2010 de la petite ville. La maire de Vayres estime qu'il est presque aussi élevé que le coût de l'assainissement communal. Mais cette dépense est avant tout perçue comme un investissement pour préserver l'attractivité de Vayres et éviter la désertification. Comment inciter les jeunes couples à faire construire une maison sans haut-débit ? Comment maintenir l'activité économique en zone rurale sans Internet ?