Le NRA-ZO plutôt que le WiMax dans la Vienne ?

22 mai 2009 à 17h15
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Face aux difficultés du WiMax, le NRA-ZO va-t-il tirer son épingle du jeu dans le département de la Vienne ?Pour couvrir les zones blanches, il n'y a pas cinquante solutions. Certaines collectivités optent pour le Wi-Fi, le satellite, certaines choisissent le WiMax alors que d'autres préfèrent étendre l'ADSL (NRA-ZO). Dans le département de la Vienne (86), le Conseil Général a voté un plan de couverture axé sur le WiMax. Mais c'est pourtant un NRA-ZO qui sera inauguré dans quelques mois dans la commune de Celle l'Evescault (86).

D'après le blog Wimax86, le Conseil Général de la Vienne vient de publier un appel d'offres pour la "création et mise en service d'équipement NRA Zone d'ombre sur la commune de Celle l'Evescault". La date limite de dépôt de l'offre est annoncée au 11 juin prochain. Le CG86 semble donc pressé de lancer un test grandeur nature pour trouver une alternative au WiMax qui peine à décoller.

Le WiMax n'a pas bonne presse dans le département de la Vienne. Nombre d'élus et d'habitants ont vertement critiqué le choix technologique du Conseil Général, qui a consacré 7 millions d'euros pour la mise en place de 21 stations WiMax.

Le repositionnement de HDRR et la cession des licences à Bolloré Télécom d'une part, et l'échec commercial, d'autre part, ont visiblement fait réflechir le Conseil Général. D'autant que les difficultés ne manquent pas : le fournisseur d'accès Soregies - censé proposer une offre wimax - s'est désengagé, et le président du CG86 a manifesté sa colère face à Bolloré.

D'ailleurs, le CG a associé les gestes aux paroles en gelant le versement de 3,5 millions d'euros correspondant à 50% du marché attribué à Bolloré Télécom. Le solde ne sera versé que si les objectifs prévus dans le cahier des charges sont atteints, soit 98% de couverture des zones blanches inéligibles à l'ADSL.