En Corrèze, bientôt un NRA-ZO pas comme les autres

25 février 2010 à 12h16
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

La commune d'Yssandon va bientôt être éligible à l'ADSL2+ grâce au déploiement d'un NRA-ZO par le syndicat Dorsal en charge du haut-débit dans la région Limousin.L'installation d'un noeud de raccordement en zone blanche n'a rien d'exceptionnel en soi. France Télécom en déploie actuellement des dizaines dans le Morbihan, en Mayenne ou en Gironde notamment. Mais le cas d'Yssandon est particulier à plusieurs titres. Explications.

Fin 2009, le syndicat Dorsal, qui gère la délégation de service public des réseaux haut-débit de la région Limousin, a décidé de financer l'installation d'un NRA-ZO dans la commune d'Yssandon située à quelques kilomètres à l'ouest de Brive-La-Gaillarde en Corrèze.

Si la mise en place d'un NRA-ZO découle généralement d'un besoin de couverture ADSL pour des internautes jusque là inéligibles, le principal objectif du projet de Dorsal (Région Limousin et Axione) consiste quant à lui à expérimenter la "montée en débit" dans une commune.

Yssandon (600 habitants) est certes située en zone blanche ADSL - comme le montre la carte isodébit générée par Ariase - mais elle est déjà partiellement couverte par un relais WiMax qui permet à plusieurs dizaines d'internautes de surfer jusqu'à 2 Mbits/seconde.

Zone Blanche ADSL Yssandon

L'expérimentation de Dorsal vise à évaluer la mise en place d'un NRA-ZO et d'un réseau de collecte en fibre optique de plusieurs kilomètres.

Interviewé par Ariase, M. Pamboutzoglou, le directeur du syndicat Dorsal, explique que "l'investissement de 270 000€ (engagé par Dorsal) va permettre d'équiper le sous-répartiteur téléphonique d'Yssandon avec un DSLAM dégroupé par Dorsal compatible avec les services ADSL2+ et IPTV".

Pour relier le NRA-ZO au réseau régional déployé par Dorsal, une fibre optique aérienne sera installée sur 8 kilomètres juste en dessous les câbles du réseau électrique géré par le syndicat intercommunal électrification et ErDF. Grâce à la fibre aérienne, "Dorsal divise par trois le coût de déploiement d'un réseau de collecte optique par rapport aux coûts des travaux de génie civil liés à l'enfouissement de fourreaux de fibre" souligne M.Pamboutzoglou.

Comme c'est déjà le cas pour tous les centraux téléphoniques reliés au réseau DORSAL, les fournisseurs d'accès qui le désirent pourront proposer leurs offres Triple Play jusqu'à 20Mbits aux internautes d'Yssandon. Les actuels abonnés au WiMax ou au Satellite résilieront probablement leur contrat pour basculer sur la technologie ADSL. La "montée en débit" devrait par ailleurs également inciter d'autres foyers à souscrire un abonnement Internet.

L'expérimentation servira donc aussi à vérifier si les habitants sont réceptifs aux offres et services ADSL que le NRA-ZO et la fibre optique peuvent leur apporter. Rappelons que la WiMax est actuellement limité à un débit de 2Mbits et qu'il ne supporte pas la TV sur IP (TVHD, VoD, mulitposte...) par exemple.

Après s'être attaquée aux zones blanches grâce à la mise en service de 73 relais (WiMax et faisceaux hertziens), la délégation de service public de la région Limousin emmenée par Axione s'intéresse aujourd'hui aux enjeux du très haut débit. A défaut d'amener la fibre optique dans chaque foyer - l'investissement est colossal - Dorsal veut évaluer concrètement les coûts, les procédures, et l'intérêt commercial de la "montée en débit".