Seulement 10 000 nouveaux abonnés FTTH au second trimestre

3 septembre 2010 à 16h04
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

Selon l'ARCEP, le nombre de nouveaux abonnés ADSL au second trimestre est 25 fois plus élevé qu'en fibre optique jusqu'au domicile.L'observatoire trimestriel du haut et du très haut-débit publié par le Gendarme des Télécoms est l'occasion de constater les évolutions du paysage Internet en France.

Premier constat : ça coince toujours du côté de la fibre jusqu'au domicile (FTTH) avec une timide progression de 10 000 nouveaux clients entre le 31 mars et le 30 juin 2010. A eux trois, Orange, Free et SFR ne cumulent pas plus de 90 000 abonnés FTTH. Du côté de Numericable (fibre optique avec terminaison coaxiale) , 20 000 nouveaux abonnés sont enregistrés au second trimestre, soit un total de 275 000 clients "100 Mega".

La fibre optique peine à séduire les abonnés alors même que le déploiement des réseaux est perceptible. Plus de 70 000 nouveaux logements sont devenus éligibles au second trimestre.

Paradoxalement, l'ADSL continue donc sa progression (+ 242 000 abonnés) avec désormais plus de 19 millions de clients ADSL au 30 juin dernier. Compte tenu de du ralentissement naturel de la conquête de "primo-accédants", la barre symbolique des 20 millions ne devrait néanmoins pas être atteinte de sitôt.

En effet, la progression de la base d'abonnés ADSL devrait ralentir rapidement une fois que le processus de migration des clients vers la fibre optique (FTTH) sera véritablement enclenché (premier trimestre 2011).