La 3D va bientôt révolutionner les médias

26 juin 2009 à 17h51
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Pour certains, elle évoque la science-fiction. Pour d'autres, des lunettes ridicules devant un film "ringard" ! Et pourtant, la 3D est aujourd'hui très loin des clichés, et autant s'y faire car elle débarque sur nos écrans.La télévision analogique n'a pas encore disparu, la HD ne s'est pas encore imposée et les cinéma sont loins d'être tous numérisés. Alors pourquoi se lancer dans un nouveau défi technologique et préparer l'arrivée du "relief" dans les médias ?

La réponse la plus évidente est bien entendu la recherche permanente de qualité. La quête de la restitution parfaite de la vision humaine sur un écran est devenu le Saint Graal des industriels et des centres de R&D.

Pourtant, la 3D n'est pas une nouveauté en soi. Le cinéma en "relief" a déjà percé dans les années 50 puis dans les années 80, mais sans jamais susciter un engouement mondial.

Néanmoins, depuis quelques années, les progrès technologiques ont remis la 3D au goût du jour. Les récents succès des productions 3D - le film Up (Là-haut) a été diffusé en avant première au festival de Cannes cette année - et les réactions enthousiasmées, recueillies lors des expérimentations menées par Orange (Roland Garros, Lyon/PSG et Don Giovanni), sont autant de signes positifs. La demande semble au rendez-vous, l'offre sera-telle disponible en quantité et en qualité ?