Vers un duopole Free - Bolloré Telecom sur le Wimax

20 juin 2008 à 14h34
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h52 -

Bolloré Telecom vient de racheter 8 licences WiMax à HDDR / TDF, une étape majeure dans la concentration du secteur.La filiale commune de Bolloré, Hub Telecom et Antalis continue d'engranger les licences WiMax. Avec le rachat des licences détenues par HDDR / TDF, Bolloré Telecom met un concurrent hors-jeu et gagne 8 licences régionales supplémentaires.

Aujourd'hui, avec cet ajout, Bolloré Telecom possède 20 licences en portefeuille. La vente de ces licences n'est pas une énorme surprise : HDDR a commencé à se désengager il y a quelques mois. Le motif avancé était que certaines zones n'étaient pas rentables. Un exemple : le cas vécu en Avril par les habitants du Gard.

Selon Marc Taieb, directeur général de Bolloré Telecom, les retards actuels dans le déploiement du WiMax sont dus à un manque de maturité des technologies. Le standard 802.16e n'est pas encore répandu et l'interopérabilité reste encore trop faible. Bolloré Telecom a déjà investi plusieurs dizaines de millions d'euros, soit plus que ses concurrents Altitude Telecom ou TDF, dans ses activités WiMax.

Bolloré Telecom pense lancer un appel d'offres en 2009 pour l'achat de ce nouveau matériel, au standard 802.16e. Il faudrait alors démonter les installations actuelles, qui seraient incompatibles. L'on imagine bien que cette perspective n'enchante personne : ceci explique pourquoi les opérateurs ne déploient pas aujourd'hui un matériel qui serait quasi immédiatement obsolète.