Quand aurai-je la fibre chez Free ?

30 novembre 2018 à 16h27
- Mis à jour le 18 juillet 2019 à 13h55 -

Quand la fibre de Free arrivera-t-elle chez vous ? Grandes agglos, villes moyennes ou campagne, tout savoir sur l'éligibilité aux offres Freebox jusqu'à 1 Gb/s.

Quand serai-je éligible à la fibre chez Free ?

Quand la fibre de Free arrivera-t-elle chez vous ? En décembre 2018, le très haut débit jusqu’à 8 Gb/s de l’opérateur est disponible pour 10,5 millions de foyers, et 1,13 million de clients profitent déjà d'un abonnement Freebox en fibre. Pour mieux comprendre quand la fibre optique arrivera chez vous, et si les offres Free seront disponibles, voici un guide pour mieux comprendre les déploiements de l’opérateur. S’il y a plus de chances d’être éligible rapidement dans une grande ville plutôt qu’à la campagne, les abonnements fibre de Free sont de plus en plus disponibles !

La fibre de Free dans les grandes villes

La fibre de Free est déjà bien implantée dans les grandes agglomérations. A Paris, Lyon, Marseille et une centaine d’autres zones urbaines dites « très denses », l’opérateur déploie son propre réseau de fibre optique et implante tous les équipements nécessaires. Seule la partie dite montante, dans les immeubles, est « mutualisée », c’est-à-dire utilisée par les différents opérateurs. Selon notre décompte, il est ainsi possible de s’abonner à une offre Freebox en fibre pour bénéficier d'un meilleur débit chez cet opérateur dans la quasi-totalité des villes de cette zone dite « très dense ». 

Mais pas à n’importe quelle adresse : il faudra pour ce faire que votre immeuble ou votre maison soit raccordé à son réseau. Un point à vérifier simplement sur notre carte des réseaux Internet, qui vous précisera si la fibre de Free est disponible dans votre ville.

Villes moyennes et périphéries : à quand les Freebox en fibre ?

A quand la fibre de Free dans les villes moyennes : carte des zones AMII

Hors des zones très denses, le principe de déploiement de la fibre est différent. Dans les villes moyennes et la périphérie des grandes agglomérations, la construction du réseau fibre est généralement assurée par Orange ou SFR, qui louent ensuite leur réseau aux autres opérateurs dans le cadre d’accords de co-financement. Dans cette zone dite AMII (carte ci-contre), Free propose ses offres fibre essentiellement sur les réseaux déployés par Orange, à l’exceptions de quelque villes où il a déployé son propre réseau de fibre optique (Besançon, Valenciennes, Chilly-Mazarin, Sarcelles...).

Grâce à cet accord, Free est ainsi en mesure de proposer un meilleur débit sur ses offres Freebox fibre via le réseau de l’opérateur historique, généralement quelques mois après le raccordement du domicile. Aucun accord n'a été officiellement annoncé pour une arrivée de la fibre Free sur les réseaux déployés par SFR. Celle-ci a toutefois commencé à apparaître en 2019 dans la banlieue de Toulouse ainsi que sur l'agglomération de La Rochelle, augurant d'une arrivée progressive de la fibre Free sur le périmètre de l'opérateur au carré rouge.

Orange et SFR se sont récemment engagés à rendre raccordables en fibre optique la quasi-totalité des logements dont ils s’occupent en zone AMII (environ 12 millions) d’ici à 2020, sous peine de sanctions financières. D’ici deux ans environ, la quasi-totalité des particuliers relevant de la zone AMII déployée par Orange et SFR devraient donc être aussi éligible aux offres Freebox en fibre optique.

 

La fibre de Free arrive dans les campagnes

Peut-on espérer améliorer son débit grâce à la fibre chez cet opérateur lorsque l’on habite en campagne ? Sa maison-mère Iliad a indiqué à plusieurs reprises ces derniers mois qu’elle souhaitait pouvoir proposer rapidement les offres fibre Free en zone rurale. Dans la pratique, toutefois, cela dépend de l’opérateur d’infrastructures en charge de la construction de ces réseaux d’initiative publique (RIP).

Dans les territoires ruraux, les projets de déploiement de la fibre sont pilotés par les collectivités locales, qui confient généralement l’exécution des travaux et l’exploitation du réseau à des industriels : Orange, SFR, mais aussi des opérateurs d’infrastructures spécialisés comme Axione, Altitude Infrastructure, Covage ou TDF... Ces derniers négocient ensuite avec les fournisseurs d’accès à Internet pour leur permettre d’utiliser le réseau.

La fibre de Free pour améliorer son débit jusqu'à 1Gb/s

 

Free a signé des accords nationaux avec certains de ces opérateurs (Altitude, Axione, TDF) afin de proposer ses abonnements fibre sur l’ensemble de leurs réseaux. L’arrivée effective de l’opérateur peut toutefois prendre plusieurs mois, le temps qu’il y intègre ses équipements. Ensuite, l’ouverture commerciale de la fibre de Free se fait au compte-gouttes sur certaines communes, en fonction de sa stratégie commerciale de l'opérateur.

Des communes rurales déjà éligibles à la fibre Free

Les abonnements Freebox en fibre optique ont fait leur apparition en septembre 2018 en zone rurale. Premier servi : le RIP Cap Fibre, dans le Nord-Pas-de-Calais, où les abonnements Freebox jusqu'à 1 Gb/s sont disponibles depuis plusieurs semaines. Sur plusieurs dizaines de communes (voir carte ci-dessous), les particuliers peuvent d’ores et déjà compter sur un meilleur débit chez Free en s'abonnant en fibre sur ce réseau exploité par Axione.

 

Plusieurs communes de campagne éligibles à la fibre de Free dans le Nord-Pas-de-Calais

 

L’accord national qui lie Axione à Free permet d’espérer l’arrivée d’ici quelques mois de Freebox fibrées sur d’autres territoires ruraux où cet industriel déploie et/ou exploite des réseaux. C'est déjà le cas dans l'Aisne, la Loire, le Cher, l'Indre ou encore certaines communes de Corrèze et de Haute-Vienne. Pourraient suivre la Sarthe, certaines communes du Vaucluse ou encore l’agglomération de Pau.

Un autre accord national entre Free et Altitude Infrastructure devrait se concrétiser cette année avec l’apparition d’offre Freebox en fibre sur plusieurs réseaux publics. En attendant une arrivée en 2019 dans la Manche, et l'Eure, les offres fibre Free sont d'ores et déjà disponible en Alsace sur le réseau Rosace, sur Doubs THD ainsi que sur le réseau public Rev@, qui dessert une partie de la communauté de communes Golfe du Morbihan-Vannes Agglo.

Par ailleurs, un accord a été signé en janvier 2019 entre Iliad, maison-mère de Free, et Covage. Ce dernier exploite notamment les réseaux publics de la Somme, du Calvados, de la Haute-Savoie, de l'Hérault et de la Seine-et-Marne. Sans oublier les réseaux d'agglomération de Dunkerque, Sénart, Paris-Saclay, de l'Essonne ou, sur fonds privés, d'une partie de la métropole européenne de Lille.

Enfin, l’arrivée des abonnements Free en fibre optique se profile sur plusieurs RIP confiés à Orange :

  • Auvergne THD : la commercialisation de la fibre Free a débuté en juillet 2019 sur 105 000 locaux répartis sur 80 communes. 35 000 foyers supplémentaires seront éligibles d'ici à fin septembre 2019.
  • Vendée Numérique : la fibre de Free est disponible depuis juin 2019 sur les villes de Challans, Pouzauges, Mortagne-sur-Sèvre et le Poiré-sur-Vie. Suivront prochainement Montaigu, Les Herbiers et Fontenay-le-Comte, puis courant 2019 sur Luçon, Bellevigny et Aizenay.
  • Sur le RIP Mayenne Fibre, qui vise un déploiement de la fibre optique sur 100% de la zone rurale d’ici à 2021, Orange et Free ont investi ensemble. Cela devait permettre aux offre Free d’êtres présentes dès l’ouverture du réseau. Les premières prises ont été commercialisées sur les communes de Mayenne et Craon, mais pour l’heure Free n’y propose pas d’abonnement fibre.
  • Le RIP Gironde Haut Méga a annoncé la commercialisation de premières offres fibre optique en décembre, et l’arrivée rapide, dans la foulée, des quatre opérateurs nationaux, dont Free.
 

Free Fibre Optique Réseaux