Le très haut débit continue de progresser... doucement

6 septembre 2013 à 13h01
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h23 -

Au 30 juin, l'ARCEP comptabilise 1.1 million d'abonnés très haut débit (1.8 million avec le câble). Au second trimestre, la progression est presque identique à l'année dernière.Si les débits du très haut débit ont été multipliés par 2 ou 3 ces derniers mois, le rythme de croissance des nouveaux abonnements très haut débit (débit > à 100 mbit/s et non pas > à 30 mbit/s) n’accélère presque pas.

Au second trimestre 2013, l'Observatoire de l'ARCEP nous révèle que ce sont désormais 1.105 million d'internautes qui bénéficient d'une connexion Internet très haut-débit (THD) utilisant la technologie FTTH ou FTTLa. Par rapport au trimestre précédent, le "THD" a donc séduit 71 000 nouveaux abonnés, contre 65 000 en comparant la même période en 2012. Les français se convertissent donc un peu plus au très haut débit mais on est encore très loin de l'emballement...

Dans le détail, la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH) a davantage progressé au second trimestre (+49 000) que la fibre avec terminaison coaxiale (FTTLa) qui a enregistré une hausse de 22 000 abonnés. Commercialement, cela signifie qu'entre le 1er avril et le 30 juin dernier, Orange et SFR ont visiblement plus recruté sur le segment du très haut débit que Numericable et Bouygues Télécom.

Evolution globale du très haut débit (> à 100 Mbit/s)
T2 2012 T3 2012 T4 2012 T1 2013 T2 2013 Evolution sur 1 an
Abonnés THD 775.000 840.000 935.000 1.034.000 1.105.000 +330.000 (+42.5%)
Logements couverts 6.238.000 6.691.000 6.954.000 7.200.000 7.484.000 +1.246.000 (+20%)
Evolution de la fibre jusqu'au domicile (FTTH)
T2 2012 T3 2012 T4 2012 T1 2013 T2 2013 Evolution sur 1 an
Abonnés FTTH 246.000 271.000 314.000 366.000 415.000 + 169.000 (+68.7%)
Logements couverts 1.750.000 1.960.000 2.165.000 2.320.000 2.507.000 + 757.000 (+43.2%)
Evolution de la fibre avec terminaison coaxiale (FTTLa)
T2 2012 T3 2012 T4 2012 T1 2013 T2 2013 Evolution sur 1 an
Abonnés FTTLa 529.000 569.000 621.000 668.000 690.000 +161.000 (+30.4%)
Logements couverts 4.488.000 4.731.000 4.789.000 4.880.000 4.977.000 +489.000 (+10.9%)

Au second trimestre 2013, la croissance des abonnés THD a été inférieure à celle des deux trimestres précédents. Certes, le printemps est traditionnellement une période plus calme en comparaison avec la rentrée scolaire et Noël, mais compte tenu de la progression du parc de logements éligibles, on aurait pu s'attendre à de meilleurs chiffres.

Ainsi, sur une année, le nombre d'abonnés THD n'a progressé que de 330 000 alors que, parallèlement, la couverture s'est étendue à 1.246 million de logements supplémentaires. Par conséquent, le taux de pénétration évolue seulement de 2,3 points en passant de 12.4% à 14.7% entre le 30 juin 2012 et le 30 juin 2013.

Pourquoi la fibre optique peine toujours à séduire les internautes ? Plusieurs raisons sont avancées, parmi lesquelles on retrouve le manque d'information sur l'éligibilité réelle d'un logement (différence entre "éligible" et "raccordable"), et le peu enthousiasme des internautes bénéficiant d'une connexion ADSL de qualité en zone dense. Une situation souvent bien différente d'ailleurs dans les zones peu denses - souvent équipées par les réseaux d’initiative publique - où l'appétence est nettement plus palpable !

L'ADSL est en effet loin d'avoir dit son dernier mot. L'ARCEP estime à 94 000 le nombre de nouveaux clients raccordés en ADSL au second trimestre. Sur une année entière, le parc ADSL a progressé de 745 000 nouveaux abonnés ! En revanche, le parc d'abonnés haut débit utilisant des technologies alternatives telles que l'internet par satellite ou le wimax continue de diminuer (-9000 au T2 2013 et -20 000 sur un an). Une évolution sans doute à mettre en rapport avec l'amélioration de la couverture ADSL via la mise en service de nouveaux NRA.