Adoption du Haut et Très Haut Débit Internet selon le rapport Akamai SOTI 3ème trimestre 2106

16 décembre 2016 à 18h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h31 -

Pour ce troisième trimestre, Akamai dresse un état des lieux de l'Internet dans le monde, avec des chiffres sur les débits des connexions internet en France. De quoi permettre une rapide comparaison avec nos voisins...

Si le 2nd trimestre avait été sanctionné par Akamai par des chiffres en baisse pour la France, comparativement à ses voisins, sur le troisième trimestre, les données montrent une certaine stabilité. Alors que le Plan France THD tourne désormais à son régime de croisière pour le déploiement de la fibre optique dans les zones moins denses, la France se retrouve selon ce classement toujours à la 49ème position pour le débit moyen de connexion constaté (9,7 Mbit/s), tout comme le trimestre dernier.

En Europe, la France se retrouve par contre complètement à la traîne, avec comme seuls pays derrière nous l'Italie, la Croatie, la Grèce et Chypre ! En tête, on trouve la Norvège (20 Mbit/s), la Suède (19,7 Mbit/s) et la Suisse (18,4 Mbit/s).

Annuellement, 19% de croissance du débit moyen !

Si la croissance moyenne du débit constaté en trois mois progresse seulement de 1,5%, sur l'année, la France améliore son débit moyen de 19%. Plus gênant selon les données Akamai, la proportion d'utilisateurs avec un débit >4 Mbit/s, est seulement de 75% en France. Un des pires scores européens (et une 64ème place mondiale !), à 21% des leaders (Malte et la Bulgarie).

1 français sur 4 doit supporter un débit très limité pour l'accès à Internet, ne lui permettant pas de recevoir la télévision via sa connexion ADSL !
Pour plus d'informations sur les rapports Akamai, consultez le site officiel.

SOTI Akamai


Même s'il faut prendre quelques précautions sur les chiffres donnés par Akamai, avec notamment des pays comparés qui n'ont pas du tout la même taille et la même densité démographique, le bilan n'en reste pas moins assez inquiétant. Pour garder une note d'optimisme, si ce retard de la France ne peut être contesté, il nous reste à espérer que le déploiement du THD et la transition numérique soient des sujets majeurs des prochains gouvernements, quels qu'ils soient !

Le travail de l'Agence du Numérique, passant déjà par une vulgarisation des enjeux du Plan France THD, est un premier pas pour réveiller les consciences, avec une campagne de 11 vidéos d'explications diffusées depuis le 5 décembre sur les chaînes France Télévisions et sur Dailymotion.
Vous pouvez d'ailleurs consulter les deux dernières vidéos concernant le THD pour la Santé et vers les Entreprises…



Le très haut débit pour la santé par francethd


Le très haut débit pour les entreprises par francethd

Indice de performance Netflix : Free en chute libre ?

débits Netflix par FAIAfin de croiser certaines données, il est aussi intéressant de suivre l'indicateur Netflix sur les performances des opérateurs internet fixe français, sur les transferts de données du célèbre service de SVOD américain, aux heures de grande-écoute.
Les FAI français sont à peu près stable, sauf Free, qui continue à chuter, avec un débit moyen constaté de 2,26 Mbit/s, très loin des leaders, Bouygues Telecom et SFR (FTTH/FTTB), tous deux à 3,67 Mbit/s !



Plus de 7000 pétaoctets de data mobile au T3 2016 !

Akamai profite également des données fournies par Ericsson, présent dans 180 pays, pour tracker la consommation de d'internet mobile et de communications vocales à travers le monde. Si cette dernière données augmente très lentement, la consommation de données pour les connexions à internet mobiles (3G/4G) explose, avec plus de 7000 pétaoctets consommés par mois au 3ème trimestre 2016 (7 516 192 768 000 Mo), en augmentation sur un trimestre de plus de 13% !

Internet Mobile par Akamai