Etude Internet Akamai au Q4 2014 = un bilan français mitigé

26 mars 2015 à 13h01
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Akamai vient de publier son bilan trimestriel des connexions à Internet et de la mobilité qui clôt l'année 2014 sur une croissance continue, avec des chiffres qui confirment les tendances initiées les trimestres précédents.Pour son nouveau bilan, Akamai fait l'état des lieux des connexions Internet, fixes et mobiles, dans le mon entier, avec des données brutes qui permettent de réaliser à quel point la perception de la situation française peut être décalée de la réalité. Akamai a introduit également désormais une mesure de '4K Readiness', à savoir le pourcentage de couverture capable de supporter la réception de flux vidéo en qualité 4K, avec réception supérieure à 15 Mbit/s (le débit nécessaire pour cette qualité vidéo en considérant les technologies de compression des flux). L'explosion des services SVOD et de télévision à la demande en France est bien la preuve de l'importance de la vidéo sur l'ensemble du trafic Internet.

State of The Internet par Akamai
Akamai est une société spécialisée dans le Web (serveurs et Cloud professionnel), leader mondial en services de réseaux de diffusion de contenu (CDN). Cela lui permet de suivre en temps réel l'activité sur Internet, avec la publication de rapports trimestriels mais également la mise à disposition d'un outil de suivi en temps réel (en anglais).

State of The Internet, un bilan trimestriel

Le site State Of The Internet (SoTI) se base sur l'activité d'Akamai dans le monde, et lui permet d'afficher une carte dynamique et des données, qu'il est possible de filtrer à l'aide de divers menus : taux d'adoption du Haut Débit, débits moyens de connexion... Attention, les termes Haut Débit (HD) et Très Haut Débit (THD) répondent aux critères de la United States Federal Communications Commission (fcc), l'équivalent de notre ARCEP, avec pour le HD des connexions supérieures à 4 Mbit/s et pour le THD supérieures à 10 Mbit/s !
Le débit moyen mondial des connexions Internet relevées au dernier trimestre 2014 selon Akamai est de 4,5 Mbit/s.

Des données brutes d'analyse, avec dans le rapport des informations aussi sur les attaques DDos, le taux d'adoption IPv6...

Etat des lieux pour la France : débits moyen, taux d'adoption et pics moyens
Pour le débit moyen des connexions à Internet, la France affiche une progression de 2,5% par rapport au trimestre précédent, avec une vitesse moyenne de connexion à Internet estimée à 7,1 Mbit/s (contre 6,9 le mois précédent), ce qui place notre pays au 44ème rang mondial et au 21ème rang si on ne considère que les pays de la zone EMEA (Europe, Moyen Orient et Afrique).

Le pic moyen de vitesse de connexion est à 31,5 Mbit/s pour la France, ce qui nous place au 58ème rang mondial et au 26ème rang sur la zone EMEA. Le taux moyen d'adoption du Très Haut Débit, selon la définition d'Akamai (débit moyen supérieur à 10 Mbit/s) est de 15% en France, avec une progression de 9,7% par rapport au trimestre précédent (et 26% sur l'année 2014). Il est de 70% pour le 'Haut Débit' (> 4 Mbit/s), nous positionnant respectivement au niveau mondial aux rangs 42 et 43.

La France, pas si bien placée dans les débits Internet moyens...

Les leaders européens
En comparant avec nos voisins Européens, le constat est nettement plus délicat, avec des résultats qui risque de vous surprendre.
Ainsi, le taux d'adoption du haut débit (>4 Mbit/s) a atteint 90% ou plus dans trois pays européens : la Suisse (93 %), le Danemark (92 %) et les Pays-Bas (91 %). Evidemment, la taille réduite de ces pays joue en leur faveur. La vitesse de connexion moyenne à Internet est de 14,6 Mbit/s au 4ème trimestre (en hausse de 3,5 %) pour la Suède, suivi de près par la Suisse (14,5 Mbit/s) et les Pays-Bas (14,2 Mbit/s). La Roumanie, qui affiche une vitesse de connexion moyenne de 11,6 Mbit/s affiche elle la plus forte progression (61%), mais se classe surtout première pour le pic moyen d'accès à Internet avec 67 Mbit/s.

Les pays en jaune clair sont les bons élèves européens

Eligibilité 4K et connexion mobile
Pour le sujet de la connectivité mobile, c'est le Royaume-Uni qui détient le record de la vitesse moyenne de connexion, avec 16 Mbit/s, suivi par le Danemark, avec seulement 8,8 Mbit/s, la France avec ses 7,7 Mbit/s se positionnant plutôt bien.Akamai propose aussi une analyse des pays prêt à supporter les flux vidéo en ultra HD (4K), avec des débits moyens supérieurs à 15 Mbit/s. C'est la Suède qui se classe première en Europe au dernier trimestre 2014, avec le plus haut taux de préparation au 4K à 31 %. Elle est talonnée de près par la Suisse et les Pays-Bas avec des taux de 30 %... la France arrivant en 38ème position avec 5,5% de ses connexions le supportant.

Pour les connexions à Internet en mobilité, le Royaume-Uni est très largement en tête !