Le marché de l'Internet Très Haut Débit progresse doucement selon le nouvel Observatoire de l'ARCEP

4 décembre 2015 à 14h23
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h36 -

L'ARCEP vient de publier son observatoire du déploiement de l'Internet fixe sur le territoire français pour le troisième trimestre 2015, avec une progression constante des abonnements et du déploiement du Très Haut Débit... mais pas assez vite !

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) vient de publier son nouvel Observatoire des marchés des communications électroniques Internet fixes haut et très haut débit du 3e trimestre 2015. Si globalement, le marché de l'internet fixe Haut et Très Haut Débit progresse, avec désormais 26,5 millions d'abonnés, on peut noter surtout une progression de 270 000 abonnements sur le troisième trimestre. En tout, sur un an, ce sont 890 000 abonnés en plus, soit une progression de 3,4%, mais sans réelle accélération massive vers le THD...

La fibre optique grand gagnant du THD au troisième trimestre

C'est bien entendu le nombre d'abonnements au très haut débit qui a le plus progressé au cours du troisième trimestre 2015, de 260 000 clients, pour atteindre 3,9 millions à fin septembre 2015. Dans ce nombre de nouveaux abonnés THD (pour rappel, avec débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s – VDSL2/FTTLa/FTTH), l'ARCEP dénombre 20 000 abonnements ente 30 et 100 Mbit/s (essentiellement du VDSL2 + certaines zones FTTLa d'ancienne génération Numericable), ce qui implique une très forte adoption des solutions avec un débit supérieur à 100Mbit/s, a priori avec 115 000 abonnés en FTTH et 125 000 en FTTLa. Vous pouvez voir la couverture en fibre optique des régions et communes par les opérateurs nationaux sur la carte du déploiement fibre optique d'Ariase.

Le déploiement du THD en France



Le réseau cuivre encore très largement majoritaire

En tout, au 30 septembre 2015, on compte environ 30,2 millions de lignes de cuivre éligibles au haut débit (technologies xDSL). Ce sont 22,18 millions d'abonnés qui sont présents sur ces technologies, soit 73.4% de taux d'adoption. Avec les autres technologies Haut Débit (WiFiMax, Satellite…) on arrive à 22,7 millions d'abonnés avec un débit internet fixe Haut Débit (inférieur à 30 Mbit/s).
Le nombre d'abonnements dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbit/s atteint 1,495 million (+77%) avec des abonnements qui incluent essentiellement les accès en VDSL2, les abonnés bénéficiant alors effectivement d'un débit supérieur ou égal à 30 Mbit/s. Cette technologie utilisée par les opérateurs depuis le 1er octobre 2013 et dont l'accès aux lignes en distribution indirecte a été ouvert le 27 octobre 2014, s'effectue sur le réseau cuivre classique, après que des matériels de montée en début aient été installés, à condition que l'abonné soit à moins de 1,2 km du NRA...

Le plus souvent, sur les réseau THD, on n'a pas un vrai choix des FAI


Une adoption du THD pas encore assez dynamique ?


l'Ile de France privilégie pour le THD D'un autre côté, on trouve 14,2 millions de logements et locaux à usage professionnel éligibles au très haut débit fixe (+21% en un an), et 3,9 millions d'abonnements (+56% en un an), dont 1,3 million via les offres en fibre optique de bout en bout (FttH), soit +57% en un an (sur 5 millions de lignes éligibles). Cela ne fait un taux d'adoption du THD que de 27,5%... et même de 26% pour le FTTH ! ous pouvez dès maintenant vérifier si votre logement est éligible, avec des offres exceptionnelles en ce moment pour passer au THD avec des abonnements THD au même prix, voire parfois moins chers, que les offres ADSL classiques !

Ce nombre de logements recouvre les offres à très haut débit sur des réseaux en fibre optique jusqu'à l'abonné (FttH), les offres à très haut débit sur des réseaux avec une partie terminale en câble coaxial et les offres à très haut débit sur le réseau de cuivre fondées sur la technologie VDSL2, lorsque l'abonné est situé suffisamment près de l'équipement actif de l'opérateur pour bénéficier d'un débit égal ou supérieur à 30 Mbit/s.


Les RIP très actif sur le déploiement du THD en France