Numericable teste le très haut débit

4 mai 2006 à 14h57
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

Numericable teste en région parisienne le 30 Mega pour préparer sa future offensive face aux opérateurs ADSL.Internet haut-débit ne se résume pas à l’ADSL ! Voilà en substance le message que souhaite faire passer le cablo-opérateur Numericable via l’expérimentation grandeur nature qu’il mène dans la ville d’Asnières (92). Ce test a pour objectif de vérifier le bon déroulement du lancement d’un débit jamais proposé encore en France, à savoir 30 Mbits/seconde en réception. Concrètement, les habitants d’Asnières abonnés à Numericable ont reçu un courrier électronique les informant de l'augmentation temporaire et gratuite de leurs débits du 26 avril au 10 mai. Cette hausse de bande passante est intéressante puisqu’elle permet d’obtenir théoriquement 30 Mega en réception et 1 Mega en émission. En lisant entre les lignes, on s’aperçoit que les objectifs de cette expérimentation sont au moins aussi techniques que commerciaux. Numericable innove et relance à cette occasion la guerre des débits avec les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) par ADSL, davantage concentrés aujourd’hui sur les offres multiservices. Rappelons que Numericable et UPC-Noos sont réunis depuis peu sous la même bannière par le fond d’investissement européen CinVen. Fort de ce monopole, Numericable compte reprendre l’initiative pour proposer aux internautes le très haut débit et annoncera vraisemblablement cette année des débits de 30 à 100 Mega dans les principales villes de l’Hexagone. Pour l’instant, le test Numericable à Asnières n’est pas terminé. A l’issue de cette expérimentation, il sera sans doute possible de tirer quelques conclusions intéressantes sur les capacités du câblo-opérateur à reprendre l’initiative face à l’ADSL et séduire de nouveaux clients. Néanmoins, selon le témoignage d’un «beta testeur» (en commentaire), les débits ne seraient pas encore au rendez-vous puisqu’ils oscilleraient entre 8 et 17 Mega. Le réseau et les modems devront assurément être adaptés pour supporter le Très Haut Débit. Même si le marché des offres Internet est largement dominé par les opérateurs ADSL, le câble ne tire pas pour autant sa révérence. Présent dans 400 communes dont 17 des 20 plus grandes villes de France, Numericable a le plus grand réseau de France et couvre à ce jour 4,2 millions de foyers. Au final, la stratégie du câblo-opérateur semble donc de s’appuyer sur ce réseau urbain dense pour passer de nouveau à l’offensive, et prendre de vitesse (au sens propre et figuré) les FAI tributaires du «fil de cuivre» et de ses inconvénients. » Etes-vous éligible au câble ? » Testez vos débits et la qualité de votre connexion » Les offres Numericâble » Source : MacADSL