ADSL : dégroupage et VoIP en hausse

2 novembre 2006 à 11h02
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h00 -

Téléphonie Voix sur IP et dégroupage total séduisent massivement les internautes français, qui souhaitent faire des économies sur leur facture télécom.L'autorité de régulation des télécommunications (ARCEP)a publié les chiffres de son observatoire des télécoms pour le second trimestre 2006. Résultats : le nombre d'internautes passant en dégroupage total et la part des appels VoIP augmentent rapidement.

Au 30 juin 2006, plus de 1,2 million de lignes étaient totalement dégroupées en France, soit 4 fois plus qu'en début d'année. La croissance du dégroupage est donc rapide et concerne essentiellement le dégroupage total. Les internautes n'hésitent plus à couper le cordon avec l'opérateur historique France Telecom, quand ils ont cette possibilité. Cette tendance s'explique de plusieurs façons. Les fournisseurs d'accès alternatifs proposent systématiquement des offres "Triple Play" compétitives à 30 euros par mois (abonnement ligne, haut-débit, téléphonie VoIP et TV par ADSL). Le développement des abonnements sur numéro inactif favorise également la croissance du dégroupage total.

Le nombre d’abonnements au service téléphonique sur IP a augmenté de 3 millions en un an, alors que dans le même temps, le nombre d’abonnements au service téléphonique en accès bas débit (RTC) a diminué de 1 million. La VoIP a ainsi progressé de près de 150 % entre juin 2005 et 2006. Cette croissance soutenue des appels Voix sur IP rejaillit sur la téléphonie fixe en général. Un temps délaissés au profit de la téléphonie mobile, les appels depuis un poste fixe ont de nouveau la côte grâce à la Voix sur IP. Les internautes apprécient les communications illimitées comprises dans leur forfait ADSL.