ARCEP : le haut-débit progresse en France

1 mars 2007 à 17h13
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h59 -

L'Autorité de Régulation annonce que le haut-débit et le dégroupage gagnent davantage de terrain.Plus de 12,7 millions de foyers français sont désormais abonnés à Internet haut-débit, selon les chiffres 2006 de l'Observatoire du haut-débit publiés par l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

Pas de surprises, c'est l'ADSL qui se taille la part du Lion ! Avec 12 des 12,7 millions d'internautes connectés en haut-débit, l'ADSL domine très largement le marché français. En 2006, plus de 3,2 millions de nouveaux clients ont souscrit une offre haut-débit au près des fournisseurs d'accès. Rien qu'au dernier trimestre, ce chiffre atteint les 900 000 !

Le dégroupage total a remporté un franc-succès en 2006. Plus de 2 millions d'internautes ont sauté le pas et ont quitté France Télécom pour souscrire une offre ADSL + ligne téléphonique chez un opérateur alternatif. Le dégroupage total séduit les abonnés qui recherchent des forfaits multiservices Triple Play tout en économisant l'abonnement téléphonique.

A noter que les chiffres du dégroupage progressent en même temps que le nombre de noeuds de raccordement dégroupés augmente. Entre décembre 2005 et 2006, pas moins de 700 nouvelles unités ont été équipées par les FAI. Près de 60% de la population peut désormais s'abonner à une offre totalement dégroupée.