Coronavirus : les services de vidéo en streaming profitent du confinement

Les services de vidéo en streaming profitent du confinement
19 avril 2020 à 08h30
- Mis à jour le 21 avril 2020 à 21h38 -

Selon le baromètre Hadopi, les plateformes de SVOD enregistrent une hausse significative du nombre d'abonnés grâce au confinement. Ce qui vient confirmer les résultats de notre sondage exclusif sur les habitudes des Français en matière de vidéos en streaming.

Le confinement fait le bonheur des services de de SVOD

La crise sanitaire qui frappe sévèrement le monde entier depuis maintenant plus d'un mois ne fait pas que des malheureux. Même si l'économie est à l'arrêt, touchée de plein fouet par les conséquences du Coronavirus, certains secteurs tirent malgré tout leur épingle du jeu.

À commencer par les biens culturels en ligne : 53% des internautes interrogés placent la consommation de biens culturels en ligne en tête des activités indispensables en période de confinement et 62% des consommateurs de biens culturels déclarent en consommer plus qu'avant le confinement. C'est ce qui ressort du baromètre Hadopi (Haute autorité pour les diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet) sur les pratiques culturelles à domicile en période de confinement.

46% des internautes français déclarent accéder à un abonnement payant de vidéo à la demande pendant la période de confinement

Et, parmi les biens culturels en ligne qui profitent du confinement la VàDA (abonnement payant de vidéo à la demande) ou SVOD. Le baromètre révèle en effet que 46% des internautes français déclarent accéder à un abonnement payant de vidéo à la demande pendant la période de confinement, contre 36% en 2019.

Quant à notre sondage exclusif sur les habitudes des Français en matière de vidéo en streaming, il ne dit pas autre chose : réalisé entre le 27 mars et le 7 avril auprès de 1035 personnes, il laisse apparaître que le confinement a incité 27% des personnes interrogées à souscrire un abonnement de vidéos en ligne.

Vidéo en streaming : quelles sont les habitudes des Français ?

Au delà de s'intéresser à la consommation de SVOD des Français pendant le confinement, notre enquête exclusive porte sur les habitudes des Français en matière de vidéo en streaming, devenue au fils des années le loisir vidéo préféré avec pas moins de 18 millions d'utilisateurs.

Il ressort de notre sondage que le marché français de la SVOD est dominé par Netflix. 72% des personnes interrogées assurent qu'elles utilisent la plateforme du leader mondial de la vidéo en streaming. C'est nettement mieux qu'Amazon Prime Video (29%) ou encore myCanal (25%).

Néanmoins, le trône occupé si longtemps par Netflix sans contestation possible pourrait bien être menacé dans les mois ou années qui viennent avec l'avènement de Disney+, lancé le 7 avril dernier sur le marché. 20% des utilisateurs qui ont répondu à notre sondage pensent s'y abonner et 28,4% ne l'excluent pas. Au final, Disney+ dispose d'un énorme réservoir de clients potentiels. Et, avec son tarif attractif de seulement 6,99€/mois et 7 jours d'essai gratuit, il est clair qu'il va en séduire plus d'un.

50% des personnes interrogées disent regarder tous les jours un film ou une série en streaming

Il apparaît aussi que 49,9% des sondés disent regarder tous les jours un film ou une série en streaming. Preuve, s'il en fallait une, que les abonnements payants de vidéo à la demande commence à remplacer la traditionnelle télévision. Avec un taux de satisfaction de 66,67%, lesdites plateformes profitent d'une cote de popularité très élevée.

 

A lire aussi