Fibre optique : Bouygues Telecom accélère en zone très dense

fibre-bouygues-telecom
6 août 2019 à 17h00
-

Depuis quelques mois, Bouygues Telecom rattrape son retard sur le déploiement de la fibre optique dans les villes les plus densément peuplées où la concurrence fait rage avec Orange, Free et SFR.

Si les grandes métropoles françaises sont certes les zones les mieux desservies par les réseaux internet très haut débit, elles ne sont pas encore totalement fibrées par tous les opérateurs. Face à l'avance prise par Orange, Free et SFR dans les 106 villes qualifiées de "zones très denses" par l'ARCEP, Bouygues Telecom s'est davantage concentré ces dernières années sur le déploiement de la fibre dans les zones moyennement denses (via son accord de mutualisation avec Orange) et dans les réseaux d'initiative publique.

Mais la situation change depuis plusieurs mois et Bouygues Telecom comble progressivement son retard. En avril dernier, nous avions déjà remarqué que les offres Bbox Fibre étaient désormais disponibles à Rouen. Depuis le printemps, semaine après semaine, Bouygues Telecom a discrètement déployé son réseau de fibre optique dans de nombreuses nouvelles villes situées en zone très dense. Citons notamment :

  • Cannes
  • Rennes
  • Poitiers
  • Saint Etienne
  • Suresnes
  • Joinville le Pont
  • Nogent sur Marne
  • Noisy le Grand
  • Cachan
  • Les Ulis
  • Champs sur Marne
  • Rosny sous Bois

Carte de France des villes raccordées en fibre optique

L'extension des zones éligibles à la fibre optique de Bouygues en zones très denses est liée au partenariat signé entre l'opérateur, Axione et Mirova (Cityfast) en décembre 2018, et dont l'objectif est de déployer 3.4 millions de prises optiques en zones très denses d'ici la fin 2021. Selon Bouygues Telecom, la moitié de ses déploiements en zones très denses sont réalisés via CityFast tandis que l'autre moitié dépend de ses accords passés avec Orange et SFR. 

4.5 millions de foyers fibrés d'ici la fin de l'année en zone très dense

Le marché de la zone très dense représente 6.4 millions de prises optiques. Au 1er janvier 2019, Bouygues Telecom disposait d'un parc éligible de de 2.8 millions de prises commercialisées dans cette zone, et tablait sur un objectif de 4.5 millions de prises d'ici la fin de l'année. Soit 1.7 million de prises optiques supplémentaires disponibles en un an ! Toutes zones confondues, les offres Bbox Fibre devraient être disponibles dans 12 millions de foyers d'ici le 31 décembre prochain.

Le match de Box se joue sur le prix, la vitesse et surtout sur l'éligibilité

Comme pour les forfaits mobiles 4G, la concurrence fait rage entre les opérateurs de fibre optique. Mais au-delà des promotions sur les prix et la promesse de débits toujours plus rapides, l'étape cruciale est celle du déploiement de la fibre ! Sans fibre optique raccordée, difficile en effet de faire changer de fournisseur d'accès un internaute qui dispose déjà d'une connexion internet à très haut débit... La stratégie de Bouygues Telecom semble en tout cas porter ses fruits. Au 31 mars dernier, Bouygues Telecom comptait 663 000 abonnés à la fibre optique (+ 94 000 en 3 mois) soit 18% de sa base de clients.