Internet par satellite : grandes manœuvres chez Orange et Eutelsat

Parabole pour l'Internet par satellite
2 août 2020 à 08h30
- Mis à jour le 2 août 2020 à 08h30 -

Orange annonce le lancement dès 2021 d'offres Très Haut Débit par satellite via sa marque Nordnet. Ce grâce à un accord avec Eutelsat, qui va également se lancer dans la vente d'abonnements.

Le Très Haut Débit pour tous, c'est prévu pour fin 2022. Mais, à cette échéance, environ 2 millions de foyers et entreprises ne pourront toujours pas en bénéficier par voie filaire (fibre ou VDSL 2). L'Internet par satellite fait partie des alternatives envisagées pour leur permettre de bénéficier d'au moins 30 Mb/s à cette échéance.

Orange sur le pont dès janvier prochain

Un accord entre Eutelsat et Orange permettra à ce dernier de s'appuyer sur le nouveau satellite Konnect pour distribuer, sur toute la France, des abonnement très haut débit fixe. "Tous les clients grand public d’Orange qui le souhaitent, même ceux qui vivent dans les zones les plus isolées, pourront bénéficier dès janvier 2021 du très haut débit fixe par satellite", fait savoir l'opérateur, qui commercialisera ces offres via sa filiale Nordnet. Qui dit THD dit 30 Mb/s minimum, avec la possibilité d'aller jusqu'à 100 Mb/s. Les tarifs de ces futurs abonnements n'ont pas été communiqués. Mais ils seront à n'en pas douter éligible aux aides Internet dispensées par le guichet de Cohésion Numérique mis en place dans le cadre du plan France THD.

Ces débits pourront être atteints grâce aux capacités mises en services par deux nouveaux satellites. Eutelsat Konnect, d'abord. Lancé en janvier dernier, ce satellite entrera en service cet automne. Viendra ensuite Konnect VHTS, dont le lancement est prévu en 2021, pour une mise en service en 2022.

Un concurrent nommé Eutelsat ?

Mais Orange ne sera vraisemblablement pas seul sur le marché. Et son concurrent devrait s'appeler... Eutelsat. Ce dernier vient en effet d'annoncer le rachat des activités haut-débit d'un autre fournisseur d'accès à Internet majeur en France et un Europe, BigBlu, anciennement appelé Europasat. Eutelsat, qui se cantonnait jusqu'ici à fournir de la capacité aux FAI, entend ainsi "pallier les limitations de son modèle actuel de distribution indirecte".

Cette incursion dans la vente d'abonnement au détail vise à accompagner la montée en puissance de ses deux nouveaux satellites, qui seront à même "d'offrir une connexion internet à haut débit comparable à celle de la fibre optique", écrit l'opérateur. Ce dernier évoque à termes des débits descendants allant jusqu'à 200 Mb/s. Soit moins, tout de même que le potentiel de la fibre, mais aujourd'hui inespéré dans les zones isolées durablement privées de cette technologie.