Minitel Orange : gare à la facture !

22 septembre 2008 à 17h21
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Payer des frais de minitel sur sa facture Internet Orange, c'est possible. Mais certains internautes en ont fait l'expérience sans le vouloir, cet été.Le minitel, c'est un système d'interrogation de bases de données, expérimenté en 1982 en Ille et Vilaine avant d'être étendu à la France. Présenté à la France en 1982 sur les ondes de l'INA, cet appareil se voulait un Internet à la française.

Son succès en France a été considérable même si, aujourd'hui, les services qu'il hébergeait sont désormais en voie de disparition, à l'image du célébrissime 36 11 dont la mort est programmée pour mars 2009.

Cependant, même si la plupart des services "télématiques" ont migré vers Internet, il reste encore quelques milliers de services payants, souvent tout à fait utiles. On pourra y retrouver, par exemple, la température de sa chambre froide, une donnée essentielle si l'on est un restaurateur en weekend ayant souscrit à ce type de service de surveillance...

Aujourd'hui, il est toujours possible de se connecter au minitel par Internet, sans terminal spécifique ni modem bas-débit.

De nombreux internautes font ceci depuis des années : il suffit de télécharger un logiciel adapté, de type "kit de connexion" ou tel que i-minitel. Ceci fait, la démarche est simple : après passage sur l'espace-client de France Telecom, qui permet à ce dernier de facturer le service, la simplicité historique du minitel est à vous...

Cet été, pourtant, certains internautes d'Orange n'ont pas apprécié cette simplicité : sans s'en apercevoir, ils ont utilisé des pages "surtaxées"... correspondant à une facturation supplémentaire sous le label "Minitel". D'une part, certains navigateurs n'indiquent pas correctement que les pages consultées sont surtaxées... Mais, de plus, il semblerait que des petits malins ont réussi à rendre l'arrivée sur ce type de site, payant à la minute, transparent pour l'utilisateur.

Sites de calcul des impôts, sites roses... la connexion étant faite automatiquement, sans que l'utilisateur n'ait réussi à savoir qu'il sortait de la sphère Internet pour arriver dans l'univers Minitel, les factures sont évidemment alourdies à l'arrivée. Les malheureux internautes ont parfois, pourtant, juste ouvert un fichier leur semblant tout ce qu'il y avait de plus banal. Que Choisir a d'ailleurs dénoncé ces comportements. Le choix de très petits caractères pour prévenir du caractère onéreux du site n'aide évidemment rien...

Il semblerait également que le plafond théorique des 20€ de facturation minitel soit parfois transpercé, pour une raison non connue, des internautes ayant fait état de factures approchant les 50€.

Pourtant, il ne faudrait pas céder à la panique et suspecter systématiquement les sites visités : une démarche toute simple devrait suffire pour revenir à la sérénité.