Netflix sera intégré à la Bbox en novembre

15 septembre 2014 à 14h15
- Mis à jour le 30 janvier 2019 à 11h48 -

En devenant le premier fournisseur d'accès à ouvrir à Netflix les portes de son décodeur TV, Bouygues Télécom compte réduire le revenu moyen par abonné de la concurrence.Si l'on se doutait bien que Netflix serait présent sur la nouvelle Box "Miami" sous la forme d'une application évoluant dans l'univers Android, on apprend aujourd'hui avec un peu plus de surprise que Netflix sera également disponible directement dans les décodeurs Bbox Sensation des clients de Bouygues Télécom.

Alors que Netflix a officiellement démarré son offre SVOD en France ce matin, Bouygues Télécom annonce simultanément que les clients Bbox pourront profiter du service illimité de vidéo à la demande par abonnement de Netflix directement sur leur TV. Dès novembre prochain, les abonnés Bbox pourront accéder à Netflix dans leur salon sur grand écran grâce à leur Box TV, et bénéficieront au passage d'une meilleure qualité de service.

Rappelons que sur smartphone/tablette/ordinateur, Netflix est un service "Over The Top" (OTT) dont la qualité est variable puisqu'elle dépend de la bande passante disponible à un instant T. En revanche, lorsque Netflix décroche un statut de "service géré" auprès d'un fournisseur d'accès, celui-ci diffuse alors Netflix en mode "IPTV" qui bénéficie d'une gestion plus fine de la qualité de service (QoS). Outre l'architecture "Multicast" plus économe en bande passante et en ressources serveur, le mode IPTV est plus intéressant que l'OTT "Unicast" puisqu'il permet de prioriser les flux sur le réseau.

Tous les actuels abonnés Bbox auront-ils accès à Netflix depuis leur décodeur ? Il semblerait que non. Dans son communiqué de presse, Bouygues évoque précisément les "clients Bbox Sensation [...] et les futurs clients de sa box Android". On peut donc légitimement penser que Bouygues Télécom utilisera Netflix pour inciter ses clients Bbox à basculer sur une offre plus complète et plus chère. A moins que l'offre Bbox simple disparaisse en novembre prochain au profit de la Bbox Android.

Pourquoi Bouygues Télécom a-t-il choisi d'aller à contre-courant d'Orange/Free/SFR plus réticents à l'idée d'ouvrir leur parc d’abonnés à Netflix ? L'opérateur a clairement décidé d'être le nouveau "trublion" du marché et adopte donc une stratégie de rupture par rapport à la concurrence. En devenant le 1er opérateur à intégrer Netflix dans sa box, Bouygues "continue d’enrichir son offre pour que ses clients aient accès au meilleur des contenus innovants, à la maison et en mobilité" souligne Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Télécom.

En plus d'être le fournisseur le plus ouvert sur la question de Netflix et donc de s'attirer la sympathie des internautes (hausse des recrutements), Bouygues table parallèlement sur l'explosion de Netflix pour "mettre sous pression le revenu VOD des FAI et donc leur ARPU"/ comme l'a expliqué Jean-René Cazeneuve (Directeur Géénral Adjoint Commercial de Bouygues) ce matin sur Twitter.

La démocratisation des offres d'abondance telles que Netflix et Canalplay pourrait en effet détourner les internautes de la vidéo à la demande à l'unité plus chère (environ 3€ le film), voire même de l'abonnement à certains bouquets TV (packs "Ciné" ou encore Canalsat). En facilitant l'expansion de Netflix sur sa Box, Bouygues Télécom s'attaque ainsi aux revenus supplémentaires que Free et Orange tirent notamment de leurs abonnés.