Netflix : déjà 100 000 abonnés mais...

1 octobre 2014 à 15h59
- Mis à jour le 30 janvier 2019 à 11h48 -

...le service de vidéo à la demande Netflix devra rapidement transformer l'essai pour se faire connaître et s'adapter à la concurrence.Selon Le Figaro, Netflix aurait déjà franchi le cap des 100 000 abonnés alors que son service est officiellement disponible que depuis le 15 septembre dernier. Si grâce à ce lancement, Netflix a d'ores et déjà rattrapé une partie de son retard sur ses concurrents Canalplay et Jook vidéo notamment, force est de constater que l'on est loin du "tsunami" attendu par certains et souvent évoqué par d'autres.

Lancés depuis plusieurs années, les concurrents de Netflix - Canalplay et Jook Vidéo - revendiqueraient respectivement 520 000 et 750 000 abonnés. En captant 100 000 clients en seulement 15 jours, Netflix a bien évidemment jeté un pavé dans la mare mais la guerre de la vidéo à la demande ne fait que commencer.

Netflix : déjà 100 000 clients en 15 jours
Cette première vague de 100 000 abonnés s'explique avant tout par la conjonction de deux phénomènes avec d'un côté le buzz médiatique, et de l'autre, la promotion "1 mois offert" qui permet de découvrir Netflix sans engagement. Passé le premier mois, il est ainsi probable qu'une partie des abonnés décide de résilier leur abonnement.

Après des mois d'attente et de spéculation, Netflix risque par ailleurs de créer une certaine déception. Au vu des retours lus sur les réseaux sociaux, on a pu constater en effet une certaine déception sur le catalogue du géant américain. Le comparatif réalisé par ZDnet révèle d'ailleurs que Canalplay compte plus de 10600 programmes quand Netflix franchit difficilement la barre des 7300 avec moins de 1000 films (et seulement 190 films français)....

Pour développer sa courbe de recrutement, Netflix va devoir simultanément multiplier les efforts sur plusieurs fronts. Malgré une large couverture médiatique, Netflix souffre d'un réel défaut de notoriété. Ainsi, 75% des sondés d'une récente enquête de Médiamétrie ne connaissaient pas Netflix. En conséquence, le géant américain de la SVOD s'est lancé dans une vaste opération de communication, notamment via des spots publicitaires diffusés à la TV.

Netflix sur Google Trends

Le second axe de la stratégie de conquête de Netflix est de multiplier les accords de distribution avec les fournisseurs d'accès. Contrairement à d'autres pays, le principal canal de distribution de la vidéo à la demande en France est la Box ! Plus de 8 VOD sur 10 est consommée par le biais du service TV de son opérateur. Or, contrairement à Canalplay et Jook vidéo, Netflix n'est toujours pas présent sur les décodeurs TV des fournisseurs d'accès. La situation pourrait néanmoins rapidement évoluer puisque Bouygues Télécom a signé un partenariat pour accueillir Netflix sur son réseau en novembre prochain. D'autres opérateurs, tels que Orange et Free, pourraient suivre si l'effet Netflix amplifiait les recrutements d'abonnés Bbox dans les prochains mois.