Netflix passe la barre des cinq millions d'abonnés en France

netflix-france-5
14 février 2019 à 15h01
- Mis à jour le 14 février 2019 à 15h13 -

La plateforme de streaming Netflix a dépassé au début du mois la barre des cinq millions d'abonnés en France. Elle confirme qu'elle connaît une courbe de croissance exponentielle moins de cinq ans après son arrivée dans le pays.  En outre, Netflix a prévu de doubler ses investissements en France.

Netflix France: le cap des cinq millions d'abonnés est franchi

C'est plus qu'une passade, c'est une véritable histoire d'amour entre Netflix et la France. Netflix est bel et bien rentré de plain-pied dans les foyers français. En effet, au début du mois, Netflix a indiqué avoir franchi la barre des cinq millions d'abonnés en France, moins de cinq ans après son arrivée en France. Un tour de force! Et, le symbole est fort. Car, Netflix et sa stratégie bien rodée dépasse pour la première fois Canal + et ses 4,75 millions d'abonnés au troisième trimestre 2018. C'est donc à une prise de pouvoir à laquelle on assiste aujourd'hui.

Netflix en France: l'opération séduction continue

Il y a quelques jours, de passage à Paris, le patron de Netflix, Reed Hastings a invité quelques professionnels du PAF (paysage audiovisuel français). Il les a conviés dans un salon privé de la Maison Rostang. Un vrai numéro de charme! Car depuis son arrivée en France en 2014, Netflix est devenu le disrupteur du PAF et fait de l'ombre aux chaînes historiques. Des voix s'élèvent pour dénoncer une concurrence déloyale. En effet, Netflix est un acteur étranger du PAF et n'est pas donc soumis aux mêmes réglementaires. Ça valait bien un repas pour amadouer le PAF mais aussi pour lui laisser comprendre qu'il n'est pas impressionné par Salto, la plateforme de SVOD que veulent lancer TF1, France Télévisions et M6.reed-hastings-300x225-2

Ce repas démontre que Netflix a entrepris en France une grande opération de séduction. Une occasion aussi pour Reed Hastings de montrer les muscles. Car Netflix multiplie les démarches pour renforcer son ancrage en France. Netflix va ouvrir cette année un bureau à Paris et la plateforme compte doubler ses investissements dans la production de contenus français. Plusieurs dizaines de millions d'euros sont sur la table et sept projets de films, séries et documentaires sont à l'étude en plus des sept déjà annoncés ces derniers mois. Preuve, s'il en fallait une, que Netflix a digéré son échec avec la série Marseille. Le géant américain fait tout pour générer de nouveaux abonnements à Netflix et poursuivre son inexorable ascension en France.

La riposte de Canal+ pour contrer Netflix

Moribond il y a encore quelques mois, CanalPlay s'apprête à renaître de ses cendres. Canal+ a en effet obtenu l'autorisation de diffuser plusieurs contenus sur sa plateforme de streaming par abonnement. Des contenus originaux, exclusifs, comme la série Hippocrate, mais aussi des contenus dont le groupe Canal achète les droits, comme Dexter. Des séries, donc, mais aussi des documentaires. Le grand retour de CanalPlay est annoncé pour le printemps avec, a priori, un abonnement à 10€ et une offre orientée vers les jeunes. Alors, suffisant pour repasser devant Netflix?