Résultats Netflix : un colosse sur la défensive

Confronté à une concurrence accrue, Netflix affiche des résultats en demi-teinte
22 janvier 2020 à 12h57
- Mis à jour le 22 janvier 2020 à 12h57 -

Confronté à la concurrence nouvelle de Disney+ et Apple TV+, Netflix affiche des résultats en demi-teinte. Sur le marché nord-américain, sa croissance ralentit, mais elle reste forte à l'international.

Netflix se montre prudent pour 2020

"Nous avons une avance importante sur les autres dans le streaming et nous allons continuer à travailler sur cette base en gardant le même cap que lors des 22 dernières années : faire plaisir à nos membres. Nous pensons que si nous le faisons comme il faut, Netflix va continuer à se développer." Voilà ce qu'a écrit Netflix dans un courrier aux investisseurs, à l'occasion de la publication des résultats de la firme de Los Gatos pour le quatrième trimestre de 2019. Un discours volontariste et résolument optimiste mais très prudent.

Et Netflix a raison de se montrer prudent alors que l'on vient à peine de rentrer dans l'année 2020. À en croire les chiffres publiés sur le site de la plateforme, au dernier trimestre 2019, Netflix affiche un gain de 8,76 millions d'abonnés dans le monde. Au delà, donc des 7,6 millions attendus par les analystes. On compte actuellement plu de 167 millions d'abonnés à Netflix dans le monde, un chiffre en hausse de 20% sur un an.

netflix-evolution-abonnements-trimestre-un-2020

                                                    Évolution du nombre d'abonnements payants à Netflix                            (Source : Netflix)

Tout va bien, donc. Sauf que, aux États-Unis, soit le marché le plus important pour le leader mondial de la vidéo en streaming, on recense une augmentation de seulement 420.000 abonnements à Netflix (61 millions). Un chiffre plutôt décevant. Le chiffre de 600.000 avait été anticipé. Et les causes de ce ralentissement sont clairement identifiées : "Notre faible croissance d'abonnés aux Canada et aux États-Unis est probablement dû à nos récentes augmentations de tarifs  et aux lancements de plateformes concurrentes", concède Reed Hastings. En janvier 2019, le prix des abonnements à Netflix augmenté aux États-Unis, jusqu'à 20%, soit la plus forte hausse jamais enregistré dans le pays. Et, au mois de novembre, Apple TV+ et Disney+ se sont lancés dans la guerre du streaming, avec des tarifs autrement plus attractifs que ceux de Netflix. Disney+ a même réussi des débuts fracassants avec 10 millions d'abonnés le premier jour.

Aussi, pour le premier trimestre 2020, Netflix anticipe seulement 7 millions d'abonnés payants supplémentaires, quand l'an dernier à la même période il en gagnait 10 millions. "Nous prévoyons que la compétition s'étende à l'international au cours de l'année et donc nous essayons de nous montrer prudents", explique Spencer Neumann, le directeur financier de Netflix. Preuve que le leader mondial sur le marché de la SVOD se la joue modeste.

Netflix cartonne en France

Si Netflix affiche des bons résultats au quatrième trimestre 2019, ce n'est pas grâce aux États-Unis, donc, où on a observé un ralentissement dans la croissance du nombre d'abonnés. Ses bons résultats, la firme de Los Gatos les doit à l'international, où elle passé cette année pour la première fois la barre des 100 millions d'abonnés payants, pour atteindre les 106 millions, dont près de 50% en Europe, région dans laquelle on a enregistré une hausse de plus de 25% du nombre d'abonnés à Netflix, passant de 37,8 millions à 51,8 millions.

Netflix domine le classement des plateformes de SVOD les plus utilisées en France.

Rien qu'en France, Netflix compte 6,7 millions d'abonnés, soit plus de 30% d'augmentation. En Europe, la France est l'un des bastions de Netflix. Disponible avec quasiment toutes les box Internet, le service de SVOD est également inclus dans l'offre Canal+ avec le pack Ciné Séries. En France, Netflix est partout. À tel point qu'il caracole en tête du classement des services de SVOD les plus utilisés et qu'il est devenu la cinquième chaîne préférées des Français. Netflix a pris tellement d'avance sur la concurrence qu'il peut attendre en toute sérénité l'arrivée de Disney+ en France qui est programmée pour le 24 mars.

A lire aussi